Historique de l’érosion de la vie privée sur Facebook

Le 5 mai 2010

Depuis 5 ans, Facebook a fait évoluer sa politique de confidentialité. Alors qu'à ses débuts le site laissait le contrôle aux utilisateurs, il facilite aujourd'hui l'accès à nos données.

[Cet article est une traduction d'un article publié sur le site de l'Electronic Frontier Foundation]

Depuis que Facebook est devenu une entreprise il y a cinq ans on assiste à une remarquable transformation. A ses débuts, il s’agissait d’un espace privé pour communiquer avec les groupes de votre choix. Peu de temps après, c’est devenu une plateforme sur laquelle la plupart de vos informations étaient publiques par défaut.

Aujourd’hui, c’est devenu une plateforme sur laquelle vous n’avez pas d’autre choix que de rendre certaines informations publiques, et ces informations peuvent être partagées par Facebook avec ses partenaires et utilisées pour cibler les publicités.

Pour illustrer cette dérive de Facebook vers toujours moins de vie privée, nous avons mis en lumière certains extraits des conditions d’utilisations de Facebook au fil des années. Regardez comment votre vie privée disparait, petit à petit !

[Toutes les citations sauf la dernières sont des traductions du billet original et peuvent ne pas refléter mot pour mot les versions françaises de l’époque. Quand on voit comment Facebook traduit ça, on se dit que ce n’est pas un mal. NdT]

Politique de respect de la vie privée de Facebook, 2005 :

Aucun utilisateur du site qui n’appartient pas à au moins l’un des groupes que vous avez spécifié dans vos paramètres de confidentialité n’aura accès aux données personnelles que vous avez envoyé à The Facebook.

Politique de respect de la vie privée de Facebook, 2006 :

Nous comprenons que vous ne voulez pas que tout le monde puisse avoir accès aux informations que vous partagez sur Facebook ; c’est pour cela que nous vous donnons le contrôle de vos informations. Les paramètres de confidentialité par défaut limitent les informations disponibles sur votre profil à votre école, votre zone géographique et d’autres communautés raisonnables pour lesquelles vous êtes averti.

Politique de respect de la vie privée de Facebook, 2007 :

Les informations que vous envoyez à Facebook seront visibles par les utilisateurs de Facebook qui appartiennent à au moins l’un des réseaux que vous avez choisis dans vos paramètres de confidentialité (école, zone géographique, amis d’amis). Votre nom, le nom de votre école et votre photo de profil seront disponibles dans les résultats de recherche pour tous les utilisateurs de Facebook à moins que vous ne changiez vos paramètres de confidentialité.

Politique de respect de la vie privée de Facebook, novembre 2009 :

Facebook a été créé pour que vous puissiez facilement partager des informations avec qui vous le souhaitez. Vous décidez de la quantité d’information que vous voulez partager et contrôlez la manière dont elle est diffusée grâce à vos paramètres de confidentialité. Nous vous suggérons de vérifier ces paramètres de confidentialité et de les modifier s’ils ne sont pas conformes à vos préférences. Gardez ces paramètres à l’esprit lorsque vous partagez des informations. (…)

Les informations envoyées à ‘tout le monde’ sont disponibles pour tous et sont accessibles par n’importe qui sur internet (y compris ceux qui ne sont pas inscrits sur Facebook), elles peuvent être indexées par des moteurs de recherche tiers, elles peuvent être associées à vous en dehors de Facebook (lorsque vous consultez d’autres sites internet) et elles peuvent être importées et exportées par d’autres utilisateurs sans limites d’utilisation. Le paramètre de confidentialité par défaut de certains types d’informations que vous publiez sur Facebook est ‘tout le monde’. Vous pouvez consulter et modifier ces paramètres par défaut dans vos paramètres de confidentialité.

Politique de respect de la vie privée de Facebook, décembre 2009 :

Certaines catégories d’information, telles que votre nom, votre photo de profil, la liste de vos amis et des pages desquelles vous êtes fan, votre sexe, votre zone géographique et les réseaux dont vous faites partis sont considérées comme étant publiques pour tout le monde, y compris les applications tierces ; vous ne pouvez donc pas les modifier dans vos paramètres de sécurité. Vous pouvez néanmoins limiter la possibilité pour d’autres utilisateurs de trouver ces informations à travers les moteurs de recherche dans vos paramètres de confidentialité.

Politique de respect de la vie privée de Facebook, avril 2010 :

Lorsque vous vous connectez à une application ou à un site web, elle ou il aura accès aux informations générales vous concernant. L’expression « Informations générales » désigne nom, photos de profil, sexe, identifiants d’utilisateur, connexions et contenus partagés (les vôtres et ceux de vos amis) avec le paramètre de confidentialité Tout le monde. Nous pouvons communiquer les informations concernant le lieu d’utilisation de votre ordinateur ou de l’appareil que vous utilisez, ainsi que votre âge, aux applications et sites web utilisables avec Facebook de façon à leur permettre d’utiliser certaines mesures de sécurité et de contrôler la diffusion de leur contenu. Si une application ou un site web requiert d’autres d’informations, votre autorisation sera nécessaire.

Joe avait oublié de lire la clause "Nous pouvons confisquer vos meubles à tout moment" dans la récente mise à jour des conditions d'utilisation du site.

Joe avait oublié de lire la clause “Nous pouvons confisquer vos meubles à tout moment” dans la mise à jour récente des conditions d’utilisation du site.

Prises dans leur ensemble, cette évolution de la politique de confidentialité raconte une histoire très claire. Facebook a fait venir les utilisateurs en leur offrant des contrôles simples et puissants sur leurs informations personnelles. Au fur et à mesure de sa croissance, Facebook aurait pu décider de maintenir ou d’améliorer ces contrôles. Au lieu de cela, il a lentement mais sûrement suivi son propre intérêt – et ceux de ses partenaires et annonceurs – en se servant de plus en plus dans les informations partagées par ses utilisateurs, tout en limitant les possibilités de contrôle pour ces derniers.

Mise à jour 8/05: Jetez un oeil sur la version animée de l’historique, ça décoiffe!

Billet traduit de l’anglais, l’original disponible sur EFF.org

Illustration CC Flickr par HubSpot

Affordance.info a fait une analyse de cette évolution de la privacy.

Laisser un commentaire

  • Claudius le 5 mai 2010 - 16:54 Signaler un abus - Permalink

    Loin de moi l’idée de “défendre” facebook, mais on n’indique sur facebook que les renseignements que l’on veut bien fournir.
    On peut s’inscrire sous un pseudo avec une adresse “neutre” et vogue la galère.
    C’est comme partout, il faut être prudent et il est très possible de cacher ou de travestir la réalité.
    C’est un outil et comme chaque outil, tout dépend de qui l’utilise.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • A.rnaud le 5 mai 2010 - 17:07 Signaler un abus - Permalink

    J’aime beaucoup le “Be the first of your friends to like this.” à la fin de l’article.

    Tout le monde est conscient de cet état de fait, mais on préfère échanger quelque chose de pratique contre un bout de notre vie privée.

    Personnellement je ne voulais pas virer mon compte pour ne pas perdre de vue certaines personnes, à la place j’ai supprimé toutes les infos, photos, pages de fan, groupes, etc.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Bonsoir,

    Ce qui m’amuse, c’est que vous continuez à supporter Facebook en intégrant leurs outils y compris dans cet espace préservé à l’air frais qu’est l’Internet (encore) libre…

    Mais pourquoi donc ne pas aller au bout de la démarche et éviter de faire la promo de Facebook dans l’espace libre ?
    Hein… Pourquoi ?

    Pour ma part c’est fait depuis fort longtemps, par souci de cohérence notamment.

    Au plaisir,

    Marc

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Media Hacker le 5 mai 2010 - 19:33 Signaler un abus - Permalink

    @Marc & Arnaud: critiquer de façon constructive (I hope) Facebook et expérimenter son utilisation optimisée n’est pas contradictoire. Loin s’en faut.

    (qui plus est ici c’est l’éditeur qui répond, en écho à un article qui défend le point de vue de son auteur, pas forcément celui de toute une rédaction ou de l’ensemble de la communauté des auteurs – et lecteurs /-)

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • A.rnaud le 5 mai 2010 - 20:00 Signaler un abus - Permalink

    @Admin :
    On est sur un Beacon-bis, mais bizarrement la levée de bouclier n’est pas la même. Facebook a grignoté petit à petit notre volonté.

    Le coup est bien réussi je dois avouer, du point de vue de l’utilisateur les fonctions de l’Open Graph et des politiques de confidentialités font peurs, mais du point de vue des éditeurs de contenu il s’agit simplement d’un nouvel outil qui permet une meilleure intégration et partage de leurs contenus.

    Je trouve juste navrant qu’aucune prise de position n’apparaisse sur le web, mashable, techcrunch, tout le monde y va de son petit article pour gueuler et puis intègre l’API bien gentillement.

    my 2 cents.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Gaganausaure le 10 janvier 2011 - 23:48 Signaler un abus - Permalink

    Il n’y a rien de surprenant là-dedans puisqu’il est, semble-t-il, acquis (définitivement ?)que les usagers acceptent que le “business” repose sur le vol et ce, pendant que le même “business” nous martel que la copie est un vol, le téléchargement “illégal” un vol… etc. On voit bien que la “légalité” se conjugue de diverses manières…
    La notion de “morceau de vie privée” induit qu’il est légitime de la grignoter par tous les bouts et les rongeurs sont nombreux !
    La gratuité, la facilité d’usage, une certaine pression sociale, l’aspect ludique et branché sont autant de moyens d’endormir l’internaute, averti ou non mais, naturellement, moins il l’est plus on peut en profiter.
    Quant à travestir la réalité n’est-ce pas en rajouter une couche ?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • פילאטיס le 7 septembre 2012 - 3:39 Signaler un abus - Permalink

    היי האם אתם יודעים שכדאי להזמין מאמן כושר אישי, מאמן כושר אישי, בא אליך פעמיים בחודש. כדאי לפעילות גופנית, בונה לך תוכנית כושר אישית שמתאימה לך למצב הפיזיולוגי שלך

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • cheap ladies rolex le 4 juillet 2013 - 11:12 Signaler un abus - Permalink

    In occurrence there are many persons who do know about Swiss language duplicate watches and they too have not been able to tell if the watching is a language of switzerland duplicate or a authentic one. Back in the advantageous old days, tribe did not molest too much about the watches they used to carry. Things have changed a lot and the new generation wants to exhibit off their watches. They know that the Swiss language duplicate watches they are wearing are protoplast|fashion} statements. The new generation of entrepreneurs and executives profits outlay|gain}|get|acquire|win|procure|earn} far more than their predecessors but they have a different mindset. They want to get the best out of life for the least. Swiss language duplicate watches provides them with an chance; fit; good chance|fitting occasion|nick of time|occasion|opportunity} to exhibit off what is purported to be the best for the minimum require to be paid or undergone.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • ugg metallic sterling le 28 novembre 2013 - 5:27 Signaler un abus - Permalink

    Historique de l’érosion de la vie privée sur Facebook » OWNI, News, Augmented fnjpfsjmco Uggs Boots lbsojzk Ugg Shoes bfyqkvp Leather Ugg Boots gponpemdz Mens Uggs
    ugg metallic sterling http://rangerfiction.net/En/UGG/UggsOutlet/ugg-metallic-sterling.html

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • mens nike air max 90 le 9 février 2014 - 22:52 Signaler un abus - Permalink

    Its nice funny YouTube video, I all the time go to visit YouTube website Historique de l’érosion de la vie privée sur Facebook » OWNI, News, Augmented in support of comic videos, for the reason that there is much more data available.
    mens nike air max 90 http://www.jamstampede.com/images/js.php

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • oakley cheap le 25 avril 2014 - 17:10 Signaler un abus - Permalink

    Remarkable YouTube video clips posted at this web site, I am going to subscribe for regularly updates, because I don’t would like to fail to take this series Historique de l’érosion de la vie privée sur Facebook » OWNI, News, Augmented .
    oakley cheap http://missionpeakbaptist.org/shop/cheapoakleysunglasses.php

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • home le 30 novembre 2016 - 5:09 Signaler un abus - Permalink

    fxlywdkczvyqjavlwgxc

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • home le 30 novembre 2016 - 6:00 Signaler un abus - Permalink

    fyhofzygikqqfnskhlymkxgqlcfnafv

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • home le 30 novembre 2016 - 9:15 Signaler un abus - Permalink

    vqvphbomymxajwxcwlsxeeaqchrbr

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • home le 30 novembre 2016 - 17:28 Signaler un abus - Permalink

    pbujbzcujcapiilxskiwb

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • home le 30 novembre 2016 - 18:35 Signaler un abus - Permalink

    ouvinwxczwzajtvcmydzqtjzak

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • home le 30 novembre 2016 - 19:43 Signaler un abus - Permalink

    qdxhqzvvrernisssnhsnqqwwlspvbx

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • home le 1 décembre 2016 - 3:53 Signaler un abus - Permalink

    npyqidirmivmxoivrsfrw

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • home le 1 décembre 2016 - 4:07 Signaler un abus - Permalink

    ydyjlywtwwwcsynmnxluxkuvg

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • home le 1 décembre 2016 - 6:35 Signaler un abus - Permalink

    okdmbqfcygsioxccrjxalrythmekq

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • home le 1 décembre 2016 - 7:01 Signaler un abus - Permalink

    aeqactardvbqrxlztpepmc

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
11 pings

Derniers articles publiés