Top 48 des vieilles pubs nauséabondes qui feraient scandale aujourd’hui

Le 6 novembre 2010

"Is it always illegal to kill a woman ?", "This Christmas, don't miss the fun of smoking", "La bière est nourrissante"..., régalez-vous avec cette galerie de réclames 100% mauvais goût.

Y’aura-t-il encore des nostalgiques et des défenseurs du « c’était mieux avant » après la vision de ces publicités vintage ? Un top qui tranche avec l’univers classieux des Mad Men… mais pas si éloigné de notre époque.

SEXISME

TABAC

ALCOOL

RACISME

BÉBÉS/ENFANTS

AUTRES

Billet initialement publié sur Topito

Laisser un commentaire

  • Jean-no le 6 novembre 2010 - 15:15 Signaler un abus - Permalink

    C’est marrant de dire que ça tranche avec Mad Men, car Mad Men est justement né de ces pubs “odieuses”. Mais en même temps, oui, Mad Men est différent car il n’y a pas l’excuse de la naïveté.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Monsieur Kaplan le 6 novembre 2010 - 16:20 Signaler un abus - Permalink

    Mais elles sont très bien, ces publicités ! :-p

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Jo le 7 novembre 2010 - 16:09 Signaler un abus - Permalink

    Je ne vois pas trop le problème dans les dernières (le bébé qui se rase, le cochon et la chirurgie de l’œil). En quoi sont elles nauséabonde et choqueraient-elles plus que les pub d’aujourd’hui?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • hervouet le 7 novembre 2010 - 19:09 Signaler un abus - Permalink

    Extraordinaire de voir ça en 2010! Un dernier pour la route?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Yann le 7 novembre 2010 - 20:17 Signaler un abus - Permalink

    Heureusement, les choses ont changé et on ne done plus en modèle des attitudes choquantes ou dangereuses pour la santé :

    http://stylebust.com/wp-content/uploads/2010/05/HM-swimwear-campaign-Summer-2010-black.jpg

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • 01010101010101 le 8 novembre 2010 - 0:01 Signaler un abus - Permalink
    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Valenza le 8 novembre 2010 - 10:18 Signaler un abus - Permalink

    La pub pour l’alcool existe toujours en mentionnant pour se donné bonne conscience à consommé avec modération !Je trouve aussi cynique voir peut être plus que certaine de ces affiche car cette façons de vendre supprime les consciences !sur les routes de France et d’ailleurs tous les mois elle fait plus de blésé ou tuer que certain conflits dans le monde mes a par sa ca la vie et belle !Livre Conseiller : ” Confessions d’un lit D’hôpital éditeurs:Bénévent.Un témoignage effroyablement émouvant! Dommage que ces affiches étais réalisé à des messages horrible car certaine son très esthétiquement belle

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • quandonvoitlamer le 8 novembre 2010 - 11:22 Signaler un abus - Permalink

    Sansationnelles
    Mieux vaut en rire et se dire que les temps ont bien changé
    J’adore tout particulièrement celles pour l’alcool!
    Ah, le mythe de la bière et de l’allaitement…. quant au Ricard des cheminots, n’en parlons pas

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Megaloandco le 8 novembre 2010 - 13:01 Signaler un abus - Permalink

    N’imaginez surtout pas que nous soyons sortis de tous les cliches de la terre chers amis. Il reste ici bas un paquet de pubs encore assez choquantes. Et puis Ca ne fait pas si longtemps que ca que ces pubs etaient sur des panneaux 4X3, Se souvenir est essentiel.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Marie le 9 novembre 2010 - 16:33 Signaler un abus - Permalink

    Les temps ont changé, toujours bien d’en prendre conscience!

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Gaël le 9 novembre 2010 - 17:20 Signaler un abus - Permalink

    Et les marées noires, et la coupe des forêts et l’exploitation des sols, et les accidents et déchets radioactifs, et les usines d’incinération?

    Nul besoin d’attendre l’épreuve du temps pour se positionner sur les campagnes d’images de l’industrie pétrolière, minière, nucléaire et de la société de “consummation” et agir.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Paul Berren le 10 novembre 2010 - 11:22 Signaler un abus - Permalink

    Désolé mais les pubs pour les jeux vidéo de shoot extrême /guerre genre call of duty ou on doit massacrer le plus de mecs en face n’ont rien à envier aux dernières pubs pour les armes en jouet !

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Ordunae le 10 novembre 2010 - 13:25 Signaler un abus - Permalink

    En quoi la pub sur le cochon est choquante ?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
    • kurt le 20 janvier 2012 - 18:02 Signaler un abus - Permalink

      Le cochon est tout content de se découper lui-même en rondelles… vous ne voyez pas le problème ? Il existe des sites qui recensent ce genre de publicités, où les animaux sont représentés comme heureux de se faire torturer et tuer. J’ai récupéré un montage extraordinaire, en haut une photo de l’élevage industriel dans toute son horreur, en bas une espèce de mortadelle faite de facon à ressembler à un smiley, pour avoir une tranche souriante dans son assiette.

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
  • Christian le 10 novembre 2010 - 14:12 Signaler un abus - Permalink

    Sérieux, si ca existe aussi en poster j’achète. Excellent!

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Miguel le 10 novembre 2010 - 14:42 Signaler un abus - Permalink

    Oui m’enfin, par rapport à certaines pubs contemporaines “porno chic” dans laquelle une fille en bas résilles se fait prendre par un pitbull, je ne suis pas certain que ces pubs “vintage” soient les plus choquantes.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • MaximGarant le 10 novembre 2010 - 17:04 Signaler un abus - Permalink

    Wow. C’est hallucinant… Dire que c’était tout à fait toléré à cette époque.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • jon le 11 novembre 2010 - 9:38 Signaler un abus - Permalink

    Une femme, une pipe, un pull !! On dirait un vieux sujet de philo !!

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Pat le 11 novembre 2010 - 12:07 Signaler un abus - Permalink

    Trop dingue celle “une femme, une pipe, un pull” …
    Mort de rire !
    Quelque part, c’est rassurant de voir que le genre humain évolue (un peu …)

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • chayR le 11 novembre 2010 - 15:45 Signaler un abus - Permalink

    Autres temps, autres moeurs.
    Je possède le carnet d’entretient
    d’une ancienne voiture de marque Jaguar
    sur le quel il est écrit :
    190 km km/h !
    Rien ne l’arrête,
    pas même ses freins.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Gilbert le 11 novembre 2010 - 16:12 Signaler un abus - Permalink

    Elles sont excellentes (il va sans dire que je ne souscris pas au titré qui est soit rédigé par quelque pisse-vinaigre se voulant politiquement correct, soit du second degré lui-même).

    Heureusement, cet esprit provocateur n’est pas mort, puisqu’on le retrouve dans les OSS117 avec Jean Dujardin et aussi dans Groland.

    Le problème de notre époque est qu’on ne le trouve en effet plus QUE là. Au prétexte qu’il ne faut pas faire de peine aux populations qui comprennent le second degré comme je comprends le sanscrit. Ce qui montre que l’importation massive et à marche forcée de ces population possède bien un coût qui n’est comptabilisé nulle part, et important, en baisse de qualité de la vie.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • chomanzik le 11 novembre 2010 - 18:48 Signaler un abus - Permalink

    ça donne vraiment envie de gerber, aussi bien les pub sexiste mettant en scène la femme-esclave au service gratuit de l’homme, que les pub racistes que je ne connaissais pas. Effrayant.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Gilbert le 11 novembre 2010 - 20:36 Signaler un abus - Permalink

    C’est tout de même dramatique, la quantité de gens qui ne fonctionne qu’au premier degré.

    Est-il raisonnable de leur laisser donner le ton, et de pratiquer ainsi une sorte de nivellement de la communication vers le bas ?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Agence Émerveille le 12 novembre 2010 - 0:41 Signaler un abus - Permalink

    La pub est le témoin de son époque, je ne pense pas qu’elle soit responsable de ces dérives. C’est un peu comme du cinéma.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • titus le 12 novembre 2010 - 1:42 Signaler un abus - Permalink

    La pub est l’exact reflet de son époque, rien de plus.
    Notre époque (et donc nos pubs) est exactement aussi tristement risible.
    Non la femme n’est plus l’objet de l’homme, enfin nous nous plaisons à le croire…. Non, nous ne sommes plus aussi racistes, enfin nous nous plaisons à le croire, oui, nous sommes plus conscients des dangers de l’alcool et du tabac, enfin nous nous plaisons à le croire…. etc etc…
    la seule chose que nous ayons en plus, étalé sur quasimente toutes les pubs, c’est le sexe.
    Voilà, la pub c’est un sacré métier de connards!

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Heymans le 12 novembre 2010 - 11:02 Signaler un abus - Permalink

    Heureusement que les mentalités ont évolués..
    Pas partout encore..
    J’espère que cela viendra..

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Gilbert le 12 novembre 2010 - 12:11 Signaler un abus - Permalink

    Les mentalités n’ont pas “évolué”, loin de là, puisque c’est au contraire le sens de l’humour qui a diminué.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Alex le 13 novembre 2010 - 16:02 Signaler un abus - Permalink

    Merci Gilbert pour tes commentaires, enfin quelqu’un qui dit tout haut ce que tout le monde sait…

    les autres arrêtez avec votre hypocrisie des bien-pensants politiquement corrects, vous êtes les culs-bénits de notre époque!

    Vive la vérité!!!!

    nb: en utilisant ce mot “vérité”, je m’aperçois qu’on ne l’utilise quasi plus nulle part, bien le reflet de notre société de mensonge…

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • louise le 17 novembre 2010 - 1:43 Signaler un abus - Permalink

    UNE CHANCE QUE LE MONDE A ÉVOLUÉ ET QUE LA FEMME A PRIS SA PLACE, ÇA NE POUVAIT DURER……

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Gilbert le 17 novembre 2010 - 2:27 Signaler un abus - Permalink

    Au fond, ce ne sont pas ces pubs qui sont “nauséabondes”, mais bien une bonne partie des commentaires qui en sont faits, et qui puent l’autosatisfaction niaise :-)

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • fernando le 17 novembre 2010 - 3:16 Signaler un abus - Permalink

    bon bon il son assez con ses commentair ..tout ses pub ses pour fair de largent pi ..le but ses des vendre a des personne comme tout le monde..mai avec un sens de lumour incomporable ..a celle de no jour ..ses nous les inosen de no jour ..p.s. vive les bonne vielle anner siboir et f.. le rest salut

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • julien le 17 novembre 2010 - 23:17 Signaler un abus - Permalink

    La campagne contre la syphilis et la blennoragie est tout à fait normale, ça se passe pendant la guerre, les antibiotiques viennent juste d’être inventés, ce sont des maladies graves qu’on attrape facilement en allant aux putes, et à l’époque quand un soldat en perm lève une fille, à 99% c’est une pute ! L’état-major n’a pas envie de voir ses soldats crever de maladie avant même d’avoir vu l’ennemi…

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Gilbert le 18 novembre 2010 - 0:52 Signaler un abus - Permalink

    A la réflexion, ce qui est le plus nauséabond sur cette page, c’est son titre. :-(

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • jean guy d le 23 novembre 2010 - 4:26 Signaler un abus - Permalink

    Love cosmetics c’est carrément une invitation à la pédophilie ,comment cela a t’il pu être toléré ?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • guillaume le 24 novembre 2010 - 8:04 Signaler un abus - Permalink

    Franchement, ces pubs sont loin d’être nauséabondes, le titre est très mal choisie. Cela reflète juste un autre temps qu’on a oublié un peu vite. Oui à une époque des femmes rêvaient d’avoir un aspirateur ( quelle gain de temps). Oui, des femmes allaitaient et buvaient de la bière ( on a bien dit à la mienne de boire de la bière sans alcool), mais à l’époque, la bière faisait 2° et elle était plus sur que l’eau.
    Pour conclure, article fait avec aucun sérieux, pas de date sur les affiches, pas de remise dans le contexte. je suis quand même content de voir que certains prennent ca au second degré.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Lucien Cassandre le 24 novembre 2010 - 15:10 Signaler un abus - Permalink

    Certes, c’était moche, mais les pubs d’aujourd’hui valent à peine mieux.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • STOP le 28 novembre 2010 - 13:58 Signaler un abus - Permalink

    NON A LA PUBLICITE
    NON AU CAPITALISME
    NON A L’ESCLAVAGE DU CERVEAU
    NON A L’ABRUTISSEMENT DE L’ETRE HUMAIN

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Yann le 28 novembre 2010 - 17:11 Signaler un abus - Permalink

    @stop : Désolé, mais vos slogans publicitaires ont déjà été beaucoup trop entendu et sont devenu inefficace, vous devriez prendre des cours de marketing pour les améliorer…

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Gilbert le 28 novembre 2010 - 18:12 Signaler un abus - Permalink

    Peut-être par un « Non aux slogans ! » ? ;-)

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Btz le 2 décembre 2010 - 14:33 Signaler un abus - Permalink

    Merci Gilbert pour ces quelques lignes de commentaires qui me réconcilient (un peu) avec le genre humain. Tout n’est donc pas perdu !
    Incroyable les commentaires de certains (je pense d’ailleurs que ce sont les plus jeunes d’entre nous – j’ai 40 ans).

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • JJ le 3 décembre 2010 - 20:41 Signaler un abus - Permalink

    On peut certes, comme Gilbert, voir du second degré dans des affirmations qui insinuent que les noirs sont sales ou que les femmes sont naturellement inférieures à l’homme ou que la cuisine est leur place. Car c’est bien le sens de ces pubs. J’aime aussi Groland. Mais il faut remettre en contexte : quand on discute avec des personnes de plus de 60 ans, on réalise que c’était ce que les gens pensaient sincèrement à l’époque. Libre à Gilbert de partager ces conceptions ou d’y voir un millième degré d’humour, ce que je n’ai pas réussi à déterminer le concernant… Puisqu’à part critiquer “les cul-bénits du politiquement correct”, il n’affirme pas grand chose.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Gilbert le 4 décembre 2010 - 4:44 Signaler un abus - Permalink

    « quand on discute avec des personnes de plus de 60 ans, on réalise que c’était ce que les gens pensaient sincèrement à l’époque. »

    Totalement faux. Les années 60 était au contraire la haute époque d’« Hara Kiri » et des « Raisins verts », respectivement magazine et émission de variétés télévisées jouant à se moquer de tous les poncifs avec une liberté qui ne se retrouve plus aujourd’hui que dans Groland ou dans la version Dujardin d’OSS 117.

    C’était aussi la période où Jean Yanne et Jacques Martin se montraient fort corrosifs sur les radios périphériques avec un succès énorme le dimanche matin. Où “la boîte à sel” et “le grenier de Montmartre” mettaient en boîte le gouvernement de façon régulière, et avec d’autres “arguments” qu’un Stéphane Guillon. Même la pub savait se moquer d’elle-même : il n’est que de se rappeler les libertés que Zappy Max prenait avec la publicité Sunil dans « Ca va bouillir », apparemment sans encourir les foudres de cette marque de lessive. Même au journal télévisé, Claude Darget se faisait un malin plaisir de lire les dépêches gouvernementales sans cacher son étonnement ni, parfois, son amusement.

    La liberté de cette époque, y compris lors des conférences de presse présidentielles, atteignait un niveau totalement inimaginable aujourd’hui. Non, désolé, si une époque est en recul par rapport à l’autre en termes de liberté de ton, c’est la nôtre. Ce clip le rappelle hélas bien bien :

    http://www.youtube.com/watch?v=5hRPn3OXUZk

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Sabine le 10 décembre 2010 - 6:05 Signaler un abus - Permalink

    On pense que tout cela a changé pas forcément..aujourd’hui, en France, ceux sont des lois qui permettent d’éviter le pire mais bon nombre, continue d’avoir énormément de préjugés sur les femmes, par exemple.
    N’oublie pas que pour la plus part d’entre nous,nos parents sont de cette génération,marquée par tous ces préjugés, et inconsciemment, notre éducation a été marqué par bon nombre de préjugés…Les dernières publicités ne choqueraient pas aux USA,puisque le port d’armes dans certains états est accepté…

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • JJ le 10 décembre 2010 - 18:14 Signaler un abus - Permalink

    @Gilbert: je ne nie pas ce que tu avances, pourtant je ne parlais pas de ta sacro-sainte liberté de ton, qui a peut-être évolué, mais bien plutôt du sexisme et du racisme qui avaient encore court en Suisse où je vis, et probablement en France dans les années 50 et 60. Je pensais plutôt à la génération de mes grands-parents, nés entre 1925 et 1935, qui sont encore de ce monde pour certains d’entre eux, et ont certainement côtoyé certaines de ces publicités.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • laugh le 21 janvier 2011 - 22:33 Signaler un abus - Permalink

    Superbes!!! Au moins il y avait de la créativité … Et le vrai placement de la femme … Imbattable … Nous nous sommes perdus …

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Patrice le 9 février 2011 - 16:25 Signaler un abus - Permalink

    Bonjour a tous

    Oui ces pubs peuvent paraitre choquantes a certains, mais
    je rappelle le suivant:
    Quand les femmes etaient au foyer,
    1)il y avait moins de chomeurs.
    2)elles avaient le temps de bien s’occuper de leurs enfants, devoirs, education, etc………..
    3) il y avait beaucoup moins de divorces et de famille eclatée
    est ce qu’une femme qui doit travailler puis ensuite s’occuper des enfants et de son ménage à la maison, puis préparer le repas, puis se coucher crevées est une femme plus heureuse, qu’une femme au foyer on peut se poser la question.
    je sais que beaucoup seront revoltés par mes propos, mais reflechissez y bien…………..avant de protester

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Gilbert le 9 février 2011 - 21:58 Signaler un abus - Permalink

    Il faut dire surtout qu’à l’époque, vivre à toute une famille avec un seul salaire ne posait pas de problème. Est-ce encore le cas aujourd’hui ? Le problème est plutôt celui-là. :-(

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • JM le 10 février 2011 - 19:42 Signaler un abus - Permalink

    Désolée de briser les rêves des réactionnaires idéalistes, (Patrice), mais la femme qui bosse à l’usine pour un salaire de merde pour nourrir sa famille a TOUJOURS existé, au moins depuis le 19ème siècle… il y avait moins de chômage ? Oui, et il y avait surtout les Trente Glorieuses, moins de crise économique… étudiez un peu l’histoire sociale avant de dire des âneries…

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Malice le 13 mars 2011 - 6:06 Signaler un abus - Permalink

    Elles sont très bien, ces pubs, bien à l’image de ce que c’est la pub : un discours de raclures.
    Que les fils de pub se rassurent, un pub sur un truc, c’est un truc que JE N’ACHETE PAS. Tout bénef POUR MOI, c’est l’essentiel …
    Faites pareil, ils vont flipper dur … Qu’on ne les écoute pas et pire, qu’on ne fasse ni ce qu’ils veulent, ni le contraire, ça ils ne l’ont pas prévu dans leur petite tête ….

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Cécile Rochette le 5 avril 2011 - 19:14 Signaler un abus - Permalink

    Vraiment incroyable, mais vrai…

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Paulo le 5 juillet 2011 - 10:08 Signaler un abus - Permalink

    je préfère voir ce genre de pubs que les pubs sexy voire limite porno d’aujourd’hui! au moins les femmes ne sont pas complètement à poil dans des poses suggestives!
    Il faut bien comprendre que ces pubs “sexistes” nous semblentdépassées aujourd’hui parce que notre monde a évolué. Mais à cette époque elles étaient normales car les différences hommes-femmes étaient beaucoup plus marquées!

    et je peux vous dire qu’on risque de revenir à pire que cela si on laisse trop de place à une certaine religion soit disant “de paix et d’amour” qui commet des attentats, tue tous ceux qui ne pensent pas comme eux, où la femme est une moins que rien et ceux qui ne pensent pas comme eux sont pires que des chiens…a bon entendeur!

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Phil le 9 août 2011 - 22:07 Signaler un abus - Permalink
    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Pierre le 16 décembre 2011 - 9:01 Signaler un abus - Permalink

    “Gilbert le 11 novembre 2010 – 4:12 Signaler un abus – Permalink

    Elles sont excellentes (il va sans dire que je ne souscris pas au titré qui est soit rédigé par quelque pisse-vinaigre se voulant politiquement correct, soit du second degré lui-même).

    Heureusement, cet esprit provocateur n’est pas mort, puisqu’on le retrouve dans les OSS117 avec Jean Dujardin et aussi dans Groland.

    Le problème de notre époque est qu’on ne le trouve en effet plus QUE là. Au prétexte qu’il ne faut pas faire de peine aux populations qui comprennent le second degré comme je comprends le sanscrit. Ce qui montre que l’importation massive et à marche forcée de ces population possède bien un coût qui n’est comptabilisé nulle part, et important, en baisse de qualité de la vie.”
    Personne ne réagit ?
    “Importation massive et à marche forcée de ces populations ”
    Tu parle de l’immigration là ? Donc pour toi, des gens qui fuient leurs pays et cherche une vie meilleur ailleurs, c’est de l’importation massive à marche forcé? Les femmes c’est une population importé massivement et a marche forcé peut être ?
    Tu semble bien nostalgique devant les pubs racistes et tu n’as visiblement RIEN compris à OSS 117…

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Clara le 22 décembre 2011 - 22:08 Signaler un abus - Permalink

    Ah c’était quand même une époque sympa !

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • roblo le 10 janvier 2012 - 22:45 Signaler un abus - Permalink

    personnellement, je pense surtout que si le politiquement correct interdit ce genre de pub, la société elle n’a pas évolué pour un sous: l’homme moderne continue d’être un gros con sexiste et raciste sans distinction de couleur, de race ou de religion; on nous interdit juste de le montrer ;)

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Mourninglord le 16 janvier 2012 - 13:43 Signaler un abus - Permalink

    Une femme, un pipe, un pull. J’adore le “nauséabonde”. Ou comment montrer que l’on est nul en histoire ET en sociologie ET que l’on n’a aucun recul critique. Bravo, vous contribuez à décrédibiliser l’histoire en tant que méthode scientifique, grognasses de féministes, et autres bien pensants sophistes à deux ronds.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • lapin le 13 février 2012 - 13:23 Signaler un abus - Permalink

    Mais non rien n’a changé !

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
8 pings

Derniers articles publiés