Toy Story en Irak

Le 15 novembre 2010

En parcourant les Warlogs irakiens de WikiLeaks, les étudiants de l'Ecole de journalisme de Sciences-Po ont mis au jour un aspect pacificateur et méconnu de l'action des soldats américains: la guerre psychologique, menée auprès des enfants.

Cet article est une contribution des étudiants de l’Ecole de journalisme de Sciences-Po.

__

Tu pleures parce que notre opération anti-terroriste t’a fait peur ? Tiens, voilà une poupée. Ah, on a tué ton chien pendant cette même opération? Prends-donc ce kit Lego, ça t’aidera à te reconstruire.

Les jouets débarquent en Irak. Pour mieux se faire accepter par la population locale, les soldats américains distribuent des peluches et des poupées aux enfants irakiens. Une méthode surprenante mais efficace quand elle ne se heurte pas aux traditions religieuses.

Entre charité et opportunisme, gagner les cœurs des petits Irakiens à coups de peluches et de jouets,c’est une des méthodes de l’unité américaine des opérations psychologiques (les PSYOPs).

Et ça marche. Comme cette fois où, pendant que les soldats américains perquisitionnaient les maisons à la recherche d’armes, les PSYOPs distribuaient des jouets à la volée. Au final, beaucoup moins d’animosité et de regards haineux de la part des Irakiens. Sur Wikileaks, un rapport d’une brigade -rendue anonyme par le site- confirme “que donner des jouets reste un moyen efficace d’influencer la population” pendant les perquisitions.

Jouer au Père Noël, c’est aussi bien pratique pour avancer dans les quartiers dangereux. Entourés par une nuée d’enfants, les soldats américains se sont baladés tranquillement dans les rues, direction un bâtiment “qu’on disait abandonné”. A l’intérieur, surprise! ils y découvrent deux “rebelles étrangers”, à l’attirail du parfait-petit-poseur-de-bombes.

En une expédition, les soldats américains ont fait d’un jouet trois coups: non seulement ils ont conquis le cœur des enfants irakiens – et de leurs parents, charmés par tant de générosité -, mais ils ont en plus réussi à avancer en toute sécurité dans les rues, avant de réaliser un beau coup de filet anti-terroriste.

Des distributions de jouets assurées par des ONG

Les distributions de jouets par les PSYOPs ont fait des émules parmi les autres régiments de l’armée américaine. Après avoir offert une peluche à une petite fille dont “les yeux se sont illuminés d’une telle joie”, le soldat Paul a décidé de lancer sa propre ONG, Operation Give. Des quatre coins des Etats-Unis, on lui envoie des jouets qu’il redistribue ensuite sur le terrain. “Nous voulons aider les soldats américains à gagner les cœurs et les esprits des gens de cette région”, explique Paul.

Certains coeurs et esprits sont cependant loin d’être conquis par ces soldats déguisés en Mère Teresa. Parfois, les gentils Américains tombent sur “des éléments de propagande” qui incitent les enfants irakiens à refuser leurs cadeaux. Il arrive aussi que les distributions de jouets soient interrompues par des voitures qui foncent en leur direction.

Des jouets américains en terre d’Islam

Les jouets seraient-ils aussi une affaire d’adultes? Les Américains font pourtant attention d’éviter d’offrir des Barbies nues afin de ne pas exciter le zèle religieux de certains Irakiens: les formes voluptueuses de la figurine s’accordent mal avec les préceptes de l’islam. Mais les soldats donnent sans hésiter des voitures, des Legos et des poupées; véritables symboles d’infidèles, selon les extrémistes.

Ce que craignent surtout les insurgés, c’est que les jouets fassent partie d’une tactique d’influence des Américains. Un peu comme après la seconde guerre mondiale, lorsque les G.I. offraient à tout-va des chewing-gums et du chocolat aux enfants européens et japonais. Aujourd’hui, les petits Irakiens reçoivent des peluches et des poupées, mais la stratégie serait la même, selon les insurgés. Derrière l’apparente générosité des soldats américains, il n’y aurait pas que la volonté de se faire accepter par la population locale, mais surtout celle de faire goûter aux enfants le si agréable American Way of Life.

L’ONG Operation Give ne s’en cache pas. Si elle a décidé d’apprendre aux Irakiens le baseball et le football,“ces jeux géniaux de tradition américaine”, ce n’est pas uniquement pour le plaisir d’échanger avec eux d’autres balles que celles des fusils – mais pour que les enfants “apprennent bien plus que ces jeux”. Comprenez: on serait ravis qu’ils se familiarisent avec notre belle culture et langue américaine.

Jouer avec des peluches c’est bien, avec des armes c’est mieux

Et les enfants dans tout ça ? Ils sont sûrement heureux de recevoir des cadeaux de la part des soldats américains, même si ces derniers ne quittent jamais leur gilet pare-balles. Cependant, si les petits Irakiens pouvaient choisir, ils préféraient que les Américains leur tendent non pas des peluches mais des… AK-47. En plastique et avec balles de caoutchouc, mais le plus ressemblant possible. Citée par le journal Al-Arabiya, Dr. Nahed Abdul Karim, sociologue de l’Univerisité de Baghdad, explique que les enfants aiment imiter “et de là vient leur envie d’avoir leurs propres armes“. Mortiers, mini-bombes, lanceurs de roquettes… tant que c’est une (fausse) arme de guerre, l’enfant irakien sera heureux, rapporte Al-Arabiya.

Pour les soldats américains, ces “jouets” sont un véritable casse-tête. Dans les rues, les enfants marchent en groupe, leur AK-47 à la main. On les appelle les “faux gangs”. Mais de loin, difficile de les différencier avec les vrais, ce qui a déjà failli coûter la vie à plus d’un enfant. La faute à une guerre si présente au quotidien qu’elle en est devenue le jeu privilégié des petits irakiens.

Cet article a originellement été publié sur le site de l’Ecole de journalisme de Sciences-Po

Retrouvez tous nos articles sur WikiLeaks en cliquant ici

__

Crédits photo: Flickr CC The U.S. Army

Laisser un commentaire

  • tarek le 16 novembre 2010 - 2:55 Signaler un abus - Permalink

    merci pour l’info mais votre article, par son faible engagment sur le point de vue moral est une honte.
    comment cautioner de telles horreurs.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • ubugnu le 16 novembre 2010 - 10:53 Signaler un abus - Permalink

    IL peuvent bien les berner quand ils sont petits, aussi berner quelques parents faibles, mais dès que ces petits deviendront grands, il se rendront compte de la situation dans laquelle les soldats U.S. ont mis leur pays. Et ce n’est pas des poupées barbie ou des figurines de G.I. qui vont les empêcher de prendre les armes contre les occupants, parce qu’il s’agit bien d’occupants.
    Je dirais aussi que les G.I. utilisent les enfants comme boucliers humains d’une façon intelligente, le fait que les enfants les poursuivent dans la rue les exposent (les enfants) à un danger extrême, au fond, quelle est la différence entre prendre un enfant par la force pour qu’il vous sert de bouclier humain ou l’appâter avec un jouet et profiter de sa naïveté et son innocence? Il n y a aucune différence.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • bert le 16 novembre 2010 - 12:10 Signaler un abus - Permalink

    Nouvelle opération “psyops”, mais résultats prévisibles. Quand le GI aura tourné le dos, les gosses (et leur famille) en possession de ce genre de “cadeaux” auront du souci à se faire…
    On ne sortira décidément pas du système “on à raison sur le fond, on y arrive pas sur la forme”…
    Vive les entreprises de colonisation, et leurs conséquences sur les peuples…
    Encore bravo aux USA et leurs alliés, on est qu’en 2010, mais déjà, une grande histoire de massacre et de destruction…

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • oliv le 16 novembre 2010 - 14:20 Signaler un abus - Permalink

    En tout cas, chers étudiants en journalisme, vous êtes fin prêt pour écrire les communiqués du ministère de la guerre…
    On peut tout à fait se rendre compte, par votre style et votre prose, du degrés d’endoctrinement…à mais non, excusez-moi, on dit plutôt, votre degrés d’éducation en journalisme…

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • ubugnu le 16 novembre 2010 - 14:31 Signaler un abus - Permalink

    C’est vrai que les rédacteurs de cet article ont l’air d’être de fervents partisans de l’American Way of Life comme ils disent. Ce que les militaires Américains n’ont pas compris, tout comme ces étudiants apprentis-journalistes, c’est que tout les êtres humains ne sont pas les mêmes, toutes les cultures ne se ressemblent pas, les religions ne se ressemblent pas aussi, et essayer d’imposer une culture à la place d’une autre, une manière de vivre à la place d’une autre, mène tout droit à la catastrophe, de part et d’autre, et c’est vers quoi ils sont entrain de nous mener en ce moment…

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Nidal le 17 novembre 2010 - 6:46 Signaler un abus - Permalink

    Je rêve?

    «Jouer au Père Noël, c’est aussi bien pratique pour avancer dans les quartiers dangereux.»… «ils ont en plus réussi à avancer en toute sécurité dans les rues»

    Cette tactique s’appelle utiliser des enfants comme boucliers humains et c’est un crime de guerre.

    Si des «rebelles étrangers» se faisaient entourer d’enfants pour s’approcher des bases américaines et capturer des soldats américains, les apprentis journaleux de Sciences-Po ne trouveraient pas cela mignon.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • yann le 17 novembre 2010 - 7:03 Signaler un abus - Permalink

    Je ne connaissais pas les PSYOPs, merci pour l’info.
    pendant qu’ils distribuent des jouets, ils siphonne le pétrole hehe
    en plus ça a l’aire de jouets pourris.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
    • Leszek le 6 mai 2014 - 13:07 Signaler un abus - Permalink

      Notelet eve dit :Bonjour! Je viens de recevoir un mail de votre part qui a suciste9 beaucoup d’attention de ma part: je trouve votre concept tout simplement ge9nial. J’ai juste une petite question relative au fonctionnement (que j’imagine on vous a de9je0 pose9e ): comme cela se passe -t-il au niveau de l’engagement? Y a-t-il des frais d’inscription, une pe9riode d’engagement, bref, j’aimerais tout savoir au niveau de9roulement car je trouve e7a trop top!!J’attends avec impatience de vous lire pour pouvoir m’inscrire dans la foule9e.D’avance merci.Bien cordialement Eve

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
    • Kterin le 23 février 2015 - 4:23 Signaler un abus - Permalink

      Franchement, un jeu ou tout le monde peut s amuser, les hemmos, les femmes et les enfants, ca vaut le coup ! foncez !VA:F [1.9.20_1166]please wait…VA:F [1.9.20_1166](from 0 votes)

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
    • Sayali le 5 avril 2015 - 19:01 Signaler un abus - Permalink

      Ouahou !Les photos sont mquaifinges ! Je te de9couvre via le quoi de neuf les loulous.J’ai les jouets comme passion, je vais m’inscrie e0 ta newsletter pour voir les autres photos que tu nous mettra, je souhaite cre9er une ludo associative avec un petit coin muse9e de tout ce que je re9cupe8re chez Emmafcs et dans les brocante !Bonne journe9e !(ps ta choupinette est magnifique aussi ! <3)

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
  • alahoule le 17 novembre 2010 - 16:46 Signaler un abus - Permalink

    Étrangement, cette attitude ambivalente me met mal à l’aise. C’est louable au 1er degré mais les intentions cachées pèsent trop lourd dans la balance.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • pKp le 18 novembre 2010 - 17:05 Signaler un abus - Permalink

    Et vous vous prenez pour des journalistes ? Ou est l’analyse ? La remise en question ? Le point de vue des types d’en face ? Sérieusement, on dirait une dépêche de Fox News, votre truc. Ça pue.

    Et j’en profite pour approuver Nidal, ci-dessus : utiliser des gamins comme boucliers humains, c’est non seulement profondément dégueulasse, mais aussi complètement illégal.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Conseil Trading le 17 mai 2014 - 16:28 Signaler un abus - Permalink

    Exactement le genre d’idee dont je me fesait du sujet, merci beaucoup pour ce bon article.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
2 pings

Derniers articles publiés