Prix de l’eau: Libérons nos données

Le 22 mars 2011

Quel est le prix du service de l'eau en France? Personne ne le sait. La Fondation France Liberté, 60 Millions de consommateurs et OWNI organisent un crowdsourcing citoyen pour obtenir l'info et ouvrir les données.

Combien payez-vous pour l’eau potable ? Si vous avez une maison individuelle, vous pouvez ressortir la facture d’eau que l’on vous envoie une fois par an. Mais pour les 44% de Français habitant dans un appartement, la réponse est autrement plus difficile à trouver. En l’absence de compteurs individuels, il faut demander au syndicat de copropriété de présenter la facture adressée à l’immeuble. Un véritable parcours du combattant, qui n’incite pas vraiment à réduire sa consommation pour faire des économies.

En effet, le coût de l’eau explose depuis les années 1970. Rien que depuis 1990, il a quasiment été multiplié par trois, quand l’inflation n’a atteint que 50%.

Déficit d’information

Par ailleurs, l’information concernant les coûts est morcelée. L’acheminement de l’eau est un service géré par les communes, si bien qu’aucune structure centralisée et publique ne recense les informations. Impossible alors de savoir si l’eau est plus chère dans ma commune que chez le voisin. Pas facile, dans ces conditions, d’évaluer correctement les compétences de la régie responsable du service public de l’eau.

Déjà en 2001, un rapport parlementaire arrivait à la conclusion que « la jungle des prix [était] inacceptable ». Depuis, un Observatoire National de l’Eau a été lancé. Son rôle, définit par le gouvernement en 2009, est de créer une fiche d’identité des services de l’eau pour chaque territoire. Volume des fuites, prix des services, qualité de l’assainissement… L’observatoire est chargé de collecter 40 points de données par commune, en les demandant aux maires.

Pourtant, deux ans après sa création, seules 3% des communes – représentant 30% de la population – ont joué le jeu. Les contre-incitations sont en effet nombreuses pour les maires. Les informations sont parfois entre les mains des délégataires du service public de l’eau (Suez, Veolia etc.), qui refusent de les transmettre. Certains maires agriculteurs peuvent aussi refuser de communiquer les données sur la qualité d’une eau qu’ils savent polluée.

Crowdsourcing citoyen

Pour contourner ces obstacles, la Fondation France Libertés et 60 Millions de Consommateurs, en partenariat avec OWNI, lancent l’Opération Transparence. Ce crowdsourcing vise à collecter, via les utilisateurs directement, les données manquantes.

L’interface permet d’envoyer sa facture d’eau et de saisir les informations qu’elle contient. Cela permettra de collecter des informations auprès, potentiellement, des 36 millions de Français en maison individuelle. Les autres peuvent demander la facture à leur syndic ou directement à leur mairie les informations qu’elle détient.

La validité des contributions est garantie par un système de vérification collaborative. Chaque contribution doit être validée par un membre dont la contribution a déjà été validée pour être acceptée dans la base de données. Sans modération centralisée, le système est ainsi capable de monter rapidement en puissance.

La CADA à la rescousse

La principale innovation de ce crowdsourcing citoyen tient à la possibilité pour les internautes de demander directement un avis à la Commission d’accès aux documents administratifs (CADA) en cas de non-réponse des mairies. En effet, en cas de refus d’une administration de fournir des informations publiques, tout citoyen peut saisir cette commission, qui rend alors un avis donnant raison au demandeur ou à l’administration.

L’Opération Transparence sera le premier essai d’une saisie à grande échelle de la CADA autour d’un problème précis. Cette initiative contribuera à une plus grande connaissance de cette administration inconnue du grand public (5 fois moins connue que la CNIL, par exemple)  et délaissée par les pouvoirs publics. Son budget d’un seul million d’euros par an place la France à la dernière place européenne en termes de ressources par habitants dévolues à l’ouverture des données publiques.

Les données collectées seront présentées au Forum mondial de l’eau de Marseille le 22 mars 2012.

Rendez-vous sur prixdeleau.fr pour contribuer à cet effort qui améliorera l’information sur le marché de l’eau, poussant le rapport qualité/prix vers le haut, et qui ouvrira les données publiques à une échelle encore jamais réalisée en France.


Crédits Photo via Flickr: [cc-by-nd] mitwa17

Image de Une réalisée par Loguy /-)
Retrouvez notre dossier sur l’eau :

Eaux privatisées : la Bolivie fait barrage

«26% moins cher que Veolia et 6 fois plus d’investissement qu’avec le privé»

Laisser un commentaire

  • bernardini le 22 mars 2011 - 6:57 Signaler un abus - Permalink

    bonjour
    il est impossible d’acceder au site “le prix de l’eau.fr”
    pourquoi??
    cordialement

    Rédac : Essayez cette URL

    http://www.prixdeleau.fr/

    Normalement, ça marche.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • theopol le 22 mars 2011 - 7:35 Signaler un abus - Permalink

    quel est ce pseudo intellectuel parisien qui, pour faire branché, utilise des mots anglais,peut-être par méconnaissance de l’équivalent français ?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • william le 22 mars 2011 - 7:45 Signaler un abus - Permalink

    Très bonne initiative. pouvez vous indiquer également quand et comment les résultats vont ils être publiés.

    nkb: Ligne rajoutée dans l’article :) Les données seront utilisées pour le sommet de l’eau de Marseille en 2012.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • martin le 22 mars 2011 - 8:04 Signaler un abus - Permalink

    normalement une information sur le prix de l’eau se trouve dans les S.D.AG.E de chaque agence de l’eau.

    La forte augmentation du prix du l’eau dans les années 1990 – 1995 resulte de la mise aux normes des stations d’epurations aux directives europeennes (rapellez vous du fameux “Travaux – tout a l’egout”).

    pour le saut de 2010, je pense qu il s’agit d’une hausse de la taxe sur l’eau prelevée par les agences.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Jean-no le 22 mars 2011 - 9:11 Signaler un abus - Permalink

    Le site semble victime de son succès, il n’est pas facile d’y accéder.

    @theopol : quel synonyme franchouillard proposez-vous pour crowdsourcing ?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Solene le 22 mars 2011 - 9:31 Signaler un abus - Permalink

    A quand un débat sur les smart meter destinés à la consommation de l’eau?

    nkb: Quand vous voulez :-) N’hésitez pas à écrire un article sur OWNI sur le sujet!

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • bonora le 22 mars 2011 - 9:54 Signaler un abus - Permalink

    Passionné par votre initiative j ai tenté de me connecter, mais votre site ne m y autorise pas à plusieurs reprises. Suis obligé laisser tomber !!!
    dommage.
    et bonne chance dans votre enquête

    PS je peux vous envoyer photocopie de mes factures si vous le souhaitez
    merci
    alain bonora

    nkb: Si le site ne répond pas, vous pouvez réessayer dans quelques minutes. Si le problème persiste, pourriez-vous décrire le bug? Merci!

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Ulmet le 22 mars 2011 - 10:02 Signaler un abus - Permalink

    Impossible vous envoyer les factures donc ma réponse n’est pas prise en compte

    nkb: Impossible comment? Pourriez-vous décrire le bug? Merci!

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • clavel le 22 mars 2011 - 11:18 Signaler un abus - Permalink

    bonjour.

    ma conso: 9 m3
    +abonnement
    +pollution
    +prelèvement?
    +modernisation réseaux
    +abonnement ccbc
    +assainissement ccbc

    TOTAL: 147.60€
    qui dit mieux?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Yohann le 22 mars 2011 - 12:50 Signaler un abus - Permalink

    “Certains maires agriculteurs peuvent aussi refuser de communiquer les données sur la qualité d’une eau qu’ils savent polluée.”

    Maire agriculteur =? eau polluée ? Sources ?

    nkb: La source est l’un des acteurs de la collecte de statistiques sur l’eau en France, qui est au contact direct des maires et à qui j’ai toutes les raisons de faire confiance. Maintenant, j’ai bien dit ‘certains’ et certainement pas ‘tous’.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Lapin le 22 mars 2011 - 13:01 Signaler un abus - Permalink

    Le calendrier pour la date de facturation est bugué. Si je saisis la vraie date de facturation (24 janvier 2011) il me demande de choisir une date valide ! Du coup j’ai mis une date en mars et c’est passé.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • COUCALON le 22 mars 2011 - 13:08 Signaler un abus - Permalink

    Bonjour,
    Je confirme qu’il est impossible d’accéder au site Après avoir donné mon e-mail et mon mot de passe, la réponse est: identifiants incorrects
    C’est dommage… Je pense que nous sommes nombreux à vouloir vous répondre et beaucoup vont se décourager

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • alesk le 22 mars 2011 - 15:11 Signaler un abus - Permalink

    Impossible d’acceder au site, http://www.prixdeleau.fr/ , ça mouline sans fin; même pas de timeout.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Aurelien le 22 mars 2011 - 17:05 Signaler un abus - Permalink

    Moi j’ai fait la demande à mon syndic, giep, aujourd’hui afin qu’il puisse me fournir les données, je suis donc en attente des résultats ! J’espère ne pas avoir de désagréables surprises !

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Dubois E. le 22 mars 2011 - 18:40 Signaler un abus - Permalink

    Bonjour,
    Je réside en DOM/COM, j’ai pu sans problème accéder et m’inscrire sur le site “Prix de l’eau”.
    Mais là (Ô surprise !) votre site ne prend pas en compte les résidents des DOM/TOM/COM.
    - Ne sommes nous pas français ?
    - Ne sommes nous pas nous aussi aussi sous tutelle des marchés captifs des lobbies (Véolia, etc …) ?

    Juste pour vous informer, ici le prix de l’eau de ville est 6€/m3, plus abonnement… Et les habitants ne sont pas riches (taux de Chômage supérieur à 25%).

    Toutefois bravo pour cette action citoyenne.

    nkb: Bonjour, merci de votre remarque, très pertinente! Nous avons choisi de nous limiter à la France métropolitaine car nous pensons que les îles, quelles qu’elles soient, font face à des problématiques différentes. Cela dit, nous n’écartons pas la possibilité d’inclure les DOM dans une version 2 de l’app!

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Rouget le 23 mars 2011 - 0:38 Signaler un abus - Permalink

    Le prix certes mais la qualité ? Pour Paris, on trouve des données par région, des tests sont régulièrement réalisés mais le détail complet (des tests sont réalisés dans des appartements ou à la source) n’est pas encore disponible.

    Entre les teneurs en chlore, en fer, la présence d’éléments chimiques étrangers, etc. je préfère payer plus cher mon eau si elle est de bonne qualité.

    Je pense que vous devriez aborder ce sujet.

    nkb: Effectivement, nous pensons à un crowdsourcing où nous enverrions aux utilisateurs des capteurs et des outils de mesures pour évaluer la qualité de l’eau. Mais ce sera dans un second temps!

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Yann le 23 mars 2011 - 12:39 Signaler un abus - Permalink

    Très bonne initiative! Cela dit, je regrette toute cette pub sur le site associé France-Libertés. J’estime énormément Mme Miterrand, mais fallait-il faire cette campagne avec la bouteille dit “feuille d’eau” de Starck, et associer la bouille d’Arthus-Bertrand que l’on n’a que trop vu. La pollution dûe à la fabrication de bouteilles est un problème majeur. Etait-ce nécéssaire d’en fabriquer en plus, fut-ce par un designer de talent? Cela gadgétise, gauche-caviardise, et décrédibilise cette campagne, en laissant supposer un intéressement de certains participants en termes de notoriété personnelle. Je fournirai mes données sur le prix de l’eau, car c’est très important, mais en resterai là. Le reste sent trop la récup.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Kanor le 23 mars 2011 - 13:09 Signaler un abus - Permalink

    J’ai pas trouvé de contact sur le site prixdeleau.fr donc je remonte ce petit probléme ici
    Quand on se trouve sur la page
    http://www.prixdeleau.fr/solliciter-ma-mairie
    il remplit l’expéditeur avec le pseudo le probléme c’est que si le pseudo n’est pas très “sérieux” on ne peux pas le modifier est ce que ce serait possible de remplacer le div par une textarea

    Sinon c’est une bonne initiative.

    nkb: Effectivement, c’est un problème. Mais laisser un champ vierge nous expose à un problème légal: Si un utilisateur s’en sert pour injurier la mairie ou autre, nous sommes alors considéré comme un serveur émetteur de spam. Nous avons du nous résigner au moins pire de 2 maux.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Romain le 23 mars 2011 - 14:38 Signaler un abus - Permalink

    Bonjour,

    Avez-vous pensé à développer votre application sur le fond cartographique d’Openstreetmap?

    Vous en avez déjà parlé dans différents articles. Ce serait plus en accord avec les valeurs que vous défendez.

    Merci.

    Romain

    nkb: Nous aimerions beaucoup travailler avec OSM, que nous connaissons bien (l’équipe et le service). Maintenant, lorsque nous développons pour des clients avec des exigences en termes d’interface utilisateur, nous sommes obligés de passer par Google Maps. Si vous avez des exemples d’app utilisant OSM avec une bonne UX, je suis preneur!

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Romain le 24 mars 2011 - 9:19 Signaler un abus - Permalink

    Bonjour,

    En complément de mon commentaire voici quelques exemples d’applications basées sur OSM:
    http://vgps.paris.fr/
    http://rennes.carte-ouverte.org/
    http://www.geobretagne.fr/
    http://circulation.arles.fr/
    http://open.mapquest.fr/

    A vous de jouer maintenant!

    Romain

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Rouget le 24 mars 2011 - 12:02 Signaler un abus - Permalink

    Pour revenir sur la qualité de l’eau et les exigences sanitaires, du matériel de test maison ne pourra jamais atteindre la qualité de celles réaliser en laboratoires indépendants.

    Je ne sais pas dans quelles conditions sont réalisés les tests, mais demander aux mairies (d’abord à Paris) de transmettre les données complètes serait sûrement envisageable. A Paris, on peut avoir un détail par centre de distribution, c’est-à-dire quasi personnalisé ! http://www.eaudeparis.fr/page/qualite-de-l-eau?page_id=53

    Sinon bonne initiative, ça fait plaisir à voir !

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • jonsnow le 25 mars 2011 - 11:42 Signaler un abus - Permalink

    Très bonne initiative!

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • samy le 30 mars 2011 - 6:30 Signaler un abus - Permalink

    Aucune donnée n’est disponible pour les DOM. Même celle que j’ai donnée. Ça commence à me laisser penser que les DOM ont été oubliés.
    Il serait bon de corriger rapidement cette erreur !

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • samy le 30 mars 2011 - 6:46 Signaler un abus - Permalink

    Ok, je viens de lire que les DOM ne font pas parti de l’étude.
    Vous étudiez aussi bien des villages de 500 habitants dans les Alpes que des villes de plus de 100 000 habitants en plaine et les villes et villages des DOM appartiendraient tout de même à une autre classe ?! C’est vraiment très étonnant.
    Ne serait-il pas plus honnête de dire que vous avez oublié les DOM, qu’ils ne vous intéressent pas ou que le cadrage de la carte devenait compliqué ou je ne sais quoi encore ?
    Avec votre argument je ne vois pas ce que la version 2 de votre site va changer pour inclure ses “problématiques(…) différentes”.
    Et puis, même si des spécificités des DOM ont un impact sur le prix de l’eau, n’est il pas intéressant de le révéler ?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • buisseret le 13 mai 2011 - 19:23 Signaler un abus - Permalink

    pour la commune de tavant en indre et loire
    gestion de l’eau par …. veolia
    facture du 30.12.2010
    abonnement 1 semestre 150.26 euros
    consommation 7 m3 a 6.73 euros le m3
    abonnement distri 21.16ht
    abonnement part collectivité 17.00ht
    conso part distributeur 0.365/m3
    conso part collectivite 0.270 /m3
    preservation ressources 0.06
    traitement eaux usées
    abonnement part communale 110.00
    consommation part collective 1.40/m3
    lutte contre la pollution 0.13/m3
    modernisation des réseaux 0.10/m3

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Micka FRENCH le 13 juillet 2011 - 6:56 Signaler un abus - Permalink

    Des nouvelles amusantes de l’Ecossaise..

    La ville de LYON restera comme étant la première ville qui a donné son eau -notre eau- au privé.

    La manne a été telle que s’est ensuite monté une banque, hélas encore en activité aujourd’hui.

    (Voir référence WikiPedia)

    Ici en Ecosse le problème n’existe pas.
    L’eau étant la propriété de tous et de chacun, on ne paie pas pour cela.
    Nous payons dans ce qui correspond aux impôts locaux, les frais de réseau mais pas le mètre-cube !

    Il est plus économique de faire couler l’eau toute la nuit pour la vaisselle que de faire tourner une machine électrique.

    Pas de chance les Français…

    Micka FRENCH sur le Web depuis 1995 et pas pour dire que du bien de ses contemporains…

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Baudry le 30 août 2011 - 9:11 Signaler un abus - Permalink

    Bonjour

    Nous sommes dans notre commune montagnarde, ulcéré par l’augmentation de notre eau qui captées dans nos sources communale et géré par la commune jusqu’en 2008 ( avec un tarif attractif)à été (donnée) à un syndicat (SIEBE)qui depuis nous augmentent la facture sans aucunes raisons !!!!

    Que faire?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • jeangeek le 24 octobre 2011 - 18:56 Signaler un abus - Permalink

    Bonjour,
    Je suis d’accord sur le fait que la privatisation de la gestion de l’eau entraîne parfois des dérives mais je suis sceptique sur les conclusions de cet article.
    Le prix de l’eau augmente surtout de 1990 à 1995, peut être que cette augmentation est expliqué par le renforcement des normes française et européenne(loi du 30 janvier 1992 pour la France et la directive européenne du 21 mai 1991). Ces lois obligent les communes sur certaines conditions d’être raccordées à une station d’épuration.Les frais que les communes ont fait à ce moment là est la cause de cette augmentation. Je pense donc que mettre en cause la privatisation dans cette hausse des prix est un peu exagéré.

    De plus le prix de l’eau a été l’objet d’une étude en 2008 par le ministère de la santé.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • pbjardin le 22 mars 2012 - 16:07 Signaler un abus - Permalink

    il faut juste faire un petit rappel : l’eau est le 3em secteur le plus corrompu après l’armement et le BTP ! Alors que c’est une ressource vitale pour l’humanité. Que font nos gouvernants pour moraliser tout cela, où trempent-ils aussi dans cette corruption, ceci expliquerai cela ?
    Alors que l’on voit bien que la ressource eau va finir par se raréfier. Ce qui montre bien que les économies d’eau doivent se faire au quotidien par chacun d’entre nous !
    pour info 60 millions de consommateurs, dans son numéro de juillet 2011, teste des douchettes à économie d’eau et préconise la pose de matériel d’économie d’eau sur les robinets et WC.
    L’étude montre qu’une famille de 4 personnes peut réduire de 30% sa facture d’eau (de 150 m3 /an à 100 m3) soit 50 m3 d’économie d’eau par an, tout en gardant le même confort.
    Il est indiqué que ces matériels d’économie d’eau permettent au final une économie entre 217 et 267 € /an ce qui représente 45% de la facture d’eau (30% d’économie pour l’eau et 15% supplémentaire sur l’énergie).
    plus d’infos sur http://www.activeau.fr/economiseur_eau_douche_reduction_facture.htm

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
10 pings

Derniers articles publiés