Hack the CNN /-)

Le 27 avril 2011

Fondateur et directeur de la publication d'OWNI, Nicolas Voisin a été nommé au Conseil National du Numérique (CNN). Retour sur les raisons qui l'ont conduit à accepter cette nomination.

L’Élysée m’a proposé de faire partie des 18 à 20 “sages” du Conseil National du Numérique (CNN), destiné à réunir les acteurs d’Internet “dans leur diversité”, et qui “sera consulté sur l’ensemble des projets de textes législatifs et réglementaires et sur l’action des pouvoirs publics dans les domaines de la société de l’information”, comme l’a précisé le ministre de l’industrie, ainsi que sur l’ensemble des politiques publiques touchant la société de l’information. Une instance sensée être interrogée à l’avenir avant de mettre en branle la machine législative à tort et à travers, en quelque sorte.

C’était une rumeur persistante, du genre de celle qui fait sourire tant elle parait improbable. “vu comme vous tapez sur l’exécutif, je ne vois pas cela se faire” nous disaient, unanimes, ceux avec lesquels nous discutions de ce qui n’était pas une information, mais des bruits de couloir.

La proposition était d’autant plus étonnante que nous avons lancé OWNI.fr – l’Objet Web Non Identifié dont je suis le Directeur de la publication – au moment de la “bataille de l’Hadopi“, pour incarner et diffuser un certain nombre de valeurs, de libertés, une conception du web que la loi Création et Internet mettait, sinon en péril, tout du moins en danger.

Il n’est pas un Internet sauvage et un autre civilisé, l’un qui faudrait dompter, l’autre auquel nous devrions nous résigner.

Mon approche et ma vision de l’Internet pourraient ainsi être perçues comme entrant de plein fouet en contradiction avec celles portées par l’actuel gouvernement. Je n’en ai pas moins accepté de faire partie du CNN, parce que sa composition et sa feuille de route me laissent à penser que les missions qui lui ont été attribuées ne seront pas vaines, et qu’il pourra bel et bien servir d’instance de concertation, et d’orientation, des politiques publiques appliquées au numérique.

Les pouvoirs publics, en France en particulier, ont le plus souvent fait montre d’une vision biaisée, pour ne pas dire anxiogène, de l’Internet. La création du CNN montre qu’il peut – peut-être – en aller autrement et que notre société a beaucoup à apprendre de ceux qui, chefs d’entreprises, entrepreneurs des nouveaux médias, contribuent à faire de cette société de l’information une partie de la solution, plus que des problèmes, auxquels nous sommes collectivement confrontés. Plus encore, qu’il n’est pas un Internet sauvage et un autre civilisé, l’un qui faudrait dompter, l’autre auquel nous devrions nous résigner.

La tentation quasi adolescente de claquer la porte a été forte. En acceptant cette nomination, j’entends bien me faire le porte-voix de tous ceux pour qui l’Internet constitue une chance pour nos démocraties, et qui défendent donc :

La neutralité du Net et des réseaux, la possibilité pour les citoyens de s’y exprimer, le droit d’accès libre et universel au web, la société du partage, du remix, de l’open-source, de l’open-data et du Creative Commons, notamment.

Enfin, Internet est également une formidable opportunité pour nos économies : le rapport McKinsey a ainsi récemment estimé que l’Internet, qui pèse 60 milliards d’euros dans l’économie française, a créé plus de 700 000 emplois, soit 25% des emplois créés en France depuis 1995.

Je n’ai pas fait l’ENA. Pire, je n’ai pas de diplôme, juste un joli BAC en poche. Mais j’ai créé ma première entreprise à 18 ans et en lançant, en 2006, le PoliTIC’Show, un blog vidéo qui donnait des temps longs aux candidats à la présidentielle de 2007 pour s’exprimer, j’ai tenté de montrer qu’un blogueur, un citoyen, un amateur, pouvait apporter une véritable valeur ajoutée aux débats politiques. Aujourd’hui, avec OWNI, nous tentons de montrer ce qu’Internet peut apporter au journalisme, à la médiation culturelle et à la redéfinition de l’écosystème médiatique. Je me plais à penser que cette nomination au CNN témoigne d’une évolution dans la perception que se font les pouvoirs publics de ceux qui peuvent aujourd’hui contribuer au débat public.

Mais je ne suis pas dupe : le Parlement n’aura probablement guère le temps d’être saisi de textes majeurs relatifs à l’Internet d’ici la présidentielle de 2012. Je n’en fais pas moins le pari que le travail du CNN permettra, d’ici là et je le souhaite par la suite, de contribuer au débat sur ce que peut apporter l’Internet en particulier, et le numérique en général, à notre démocratie – et qu’il serait dommage de s’en priver.

Si tel n’était pas le cas, j’en tirerai les leçons, avec vous et le million et demi d’internautes séjournant ici chaque mois, avec l’ensemble des 38 salariés associés d’OWNI et le millier d’auteurs que nous avons réunis, qui accompagneront, je n’en doute pas un instant, l’exigence qui devra être celle des “sages” du CNN et du petit artisan nommé ce jour, afin de vous représenter.

MAJ : Suite à sa première réunion, qui s’est tenue ce jour, la Commission Nationale du Numérique [#CNNum] s’est organisée en 3 commissions “Croissance, Accès et Libertés” et a élu :

- Gilles Babinet en tant que Président,
- François Monboisse, en tant que Vice-Président en charge de la Commission Croissance.
- Giuseppe De Martino en tant que Vice-Président en charge de la commission Accès.
- Nicolas Voisin, en tant que Vice-Président en charge de la commission Liberté.

Lire les autres articles de notre dossier :

CNN, une utopie séduisante ?

Pour un Internet “neutre et universel”

Crédits photos CC FlickR Rémy Saglier, Quasimodo

Une Marion Boucharlat à partir de Alex No Logo, téléchargez-la /-)

Laisser un commentaire

  • Blond le 27 avril 2011 - 11:24 Signaler un abus - Permalink

    Bravo ! On ne peut soutenir que cet acte citoyen…
    Maintenant, gare à la poudre aux yeux des politiques et à la grosse tête.
    Ne pas perdre de vue la base et les idéaux d’un net accessible et libre ! Même si, au vu de ce que vous nous proposez chaque jour sur owni, je n’en doute pas une seconde…
    Good luck !
    (Pis si vous pouvez nous faire un peu le retour de comment ça se passe là-haut, ce serait encore plus intéressant…)

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • NeoSting le 27 avril 2011 - 11:25 Signaler un abus - Permalink

    Même si comparaison n’est pas raison, ce CNN ressemble un peu aux labs d’hadopi. Un appareil consultatif d’experts juste là pour servir de bouchon. Même si tous n’ont pas cette vision d’Internet, ce conseil semble surtout rassembler les acteurs et entrepreneurs qui ont jadis marqué leur empreinte et qui ont aujourd’hui besoin d’aide dans le nouvel Internet Chinois que nous prépare le gouvernement.

    Je ne sais plus qui avait dit ça sur Twitter, mais ce CNN c’est le MEDEF d’Internet. J’ai du mal à croire que ce conseil soit là pour protéger la neutralité du Net qui pourtant a permis à ses membres d’être là où ils sont aujourd’hui. Vous êtes surtout là pour démontrer votre savoir-faire et servir de vitrine mondiale.

    Bon courage dans votre mission consultative, et si il doit rester un peu d’espoir, n’oubliez pas de défendre corps et âmes la première chose dont internet a besoin : sa neutralité

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Pierre le 27 avril 2011 - 11:36 Signaler un abus - Permalink

    Courage Nicolas… et bonne chance ! :-)

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • catnatt le 27 avril 2011 - 11:47 Signaler un abus - Permalink

    Arf.
    Choix difficile.
    En même temps, si l’on te propose ce genre d’opportunités, est-ce que ce n’est pas lâche de refuser de s’impliquer ? Je veux dire, on proteste, on proteste, mais le jour où on peut agir, on refuse sous pretexte que la proposition ne provient pas du “bon bord” ?

    Je crois que tu as bien fait. En espérant que ça ne soit pas un joli miroir aux alouettes…

    N’hésite pas à te casser si tu sens que tu deviens “une caution morale” à un projet litigieux.

    Bon courage !! :p

    ps : revois “Swimming with sharks”, ça peut être utile
    #hinhin

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Alex le 27 avril 2011 - 13:04 Signaler un abus - Permalink

    Ca ressemble un peu au MEDEF du web vu la composition

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • vvillenave le 27 avril 2011 - 13:14 Signaler un abus - Permalink

    Le porte-parole de “tous” ceux pour qui l’Internet constitue une chance pour nos démocraties ? Vraiment ? Excusez du peu…

    Pour ma part, vous m’excuserez d’avoir beaucoup de mal à ne pas lire vos tentatives de justification comme une douloureuse tentative de vous dédouaner. Aller à la soupe n’est pas très glorieux, j’en conviens, mais y ajouter (au mieux) l’aveuglement ou (au pire) l’hypocrisie, c’est franchir un pas de plus dans le déshonneur.

    Non M. Voisin, vous ne *me* représentez pas. Vous ne *nous* représentez pas, et vous pourrez vous planquer derrière autant de buzzwords que vous voudrez (aaah, l’”open source” ! oooh, “le” Creative Commons !), cela n’y changera rien.

    Et j’aurai le bon goût de passer sur votre populisme-entrepreneurial au ras des pâquerettes, le genre “pas besoin de diplôme pour fonder sa boîte à 18 ans”, ça va bien cinq minutes. Et tant qu’on y est en matière de bon goût, le genre “je m’érige en défenseur de la démocratie”, pour un (pas si) ancien porte-flingue de Bayrou sur Internet, comment dire… encore une merveille de crédibilité.

    @neosting : la comparaison avec les “hadopi labs” s’impose en effet. Bon vent M. Voisin, et tout ce que nous pouvons vous souhaiter, c’est que la soupe sera bonne…

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • voisin le 27 avril 2011 - 13:16 Signaler un abus - Permalink

    bravo mon fils! je te fais confiance, comme toujours, tu vas faire tout ce qui est en ton pouvoir pour te faire ecouter, pour nous faire ecouter!!! encore BRAVO!!

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • catnatt le 27 avril 2011 - 13:17 Signaler un abus - Permalink

    @Vvilenave

    Nicolas Voisin a droit à un traitement de faveur ou c’est ce que vous pensez de tous ceux qui participent à ce conseil ?

    Simple curiosité

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • vvillenave le 27 avril 2011 - 13:30 Signaler un abus - Permalink

    @catnatt: Ce conseil est 1) un alibi 2) un piège à con 3) un appeau pour industriels du Web (ceux que zipiz.com appelait, à la grande époque de la bulle Internet, les “entreprenautes pognophiles”).

    Que les “usual suspects” du Net-marchand-allégé (Orange&co) y prennent part, c’est dans l’ordre des choses.

    Que les autres (genre, les citoyens) n’y aient pas été invités, il fallait s’y attendre.

    Que M. Voisin accepte d’y servir de caution, ça ne me surprend pas énormément (le fait même qu’on le lui ait proposé est significatif) ; ce qui m’agace un tout petit peu c’est qu’il prétende le faire en “notre” nom.

    J’espère avoir clarifié mon propos et satisfait votre curiosité :-)

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • catnatt le 27 avril 2011 - 13:42 Signaler un abus - Permalink

    @Vvilenave
    Oui, c’est plus clair :)

    Sur le fait qu’il n’y ait pas de citoyen, je suis d’accord, c’est pas terrible et effectivement, il ne fallait pas espérer que ça soit le cas

    Après pour le reste :
    “Ce conseil est 1) un alibi 2) un piège à con 3) un appeau pour industriels du Web”

    C’est ce qu’on dit toujours pour ce genre d’initiative. Après ça peut fonctionner ou pas, mais les procès d’intention, j’aime pas trop. Il n’y en aurait pas eu que tout le monde aurait hurlé à la “dictature” hein

    “Que M. Voisin accepte d’y servir de caution, ça ne me surprend pas énormément (le fait même qu’on le lui ait proposé est significatif) ; ce qui m’agace un tout petit peu c’est qu’il prétende le faire en “notre” nom.”

    J’aime pas trop le procès d’intention aussi sur cette phrase. Le fait même qu’on lui ait proposé ?!! Donc tous ceux à qui l’on propose sont entachés après ? Sarkozy n’est pas une maladie contagieuse. Enfin… Je crois pas :p

    Après sur “le faire en notre nom”, je peux comprendre que ça soit agaçant. Mais je crois plus à Nicolas, pêchant par enthousiasme, que de la prétention.
    Mais il aurait mieux valu que Nicolas choisisse une formule plus personnelle : “défendre mon point de vue à propos du net” ou genre. Moins risqué.

    Précision, je ne suis pas une amie de Nicolas Voisin avant que vous me colliez… un procès d’intention :p

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Zartox le 27 avril 2011 - 13:48 Signaler un abus - Permalink

    La représentation, c’est le résultat d’une élection, s’autoproclamer comme représentant ou porte parole, c’est de la démagogie pure.

    Owni a certes été construit sur de belles valeurs, mais il les a perdu en chemin pour aller vers ce que cherche finalement tous les patrons de média : les paillettes et le pouvoir, ou tout du moins sa fréquentation, auquels M. Voisin n’aura pas su résister bien longtemps.

    Open-Data, Open Source et Creative Commons ne sont pas des buzzwords, ni même des concepts destinés à vous rendre riches, ce que vous réussissez fort bien au demeurant.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Dayn IAN le 27 avril 2011 - 14:01 Signaler un abus - Permalink

    “sa composition et sa feuille de route me laissent à penser [...] qu’il pourra bel et bien servir d’instance de concertation, et d’orientation, des politiques publiques appliquées au numérique.”

    Sa composition ammenant certaines personnes à comparer ce CNN au MEDEF du web, on imagine bien quel sera “l’orientation des politiques publiques appliquées au numérique”.

    En tout cas, merci M. Voisin, d’avoir conservé cette naïveté qui nous fait parfois cruellement défaut.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • vvillenave le 27 avril 2011 - 14:01 Signaler un abus - Permalink

    @catnatt: Il me semble que le gouvernement actuel (et ses prédécesseurs) nous ont fourni suffisamment d’éléments concrets pour que l’on n’en soit plus aujourd’hui au stade du “procès d’intention”.

    Dans un autre ordre d’idées, ce n’est pas *non plus* faire de procès d’intention, que de se borner à regarder, parmi les acteurs du Web français, à qui le gouvernement s’est adressé et à qui il ne s’est pas adressé pour constituer son pseudo-machin. Les sites d’informations ne manquent pas (et Owni n’est certes pas le plus mauvais, même s’il n’a pas été sans être contesté par le passé), mais pourquoi celui-ci et non un autre ? La réponse me paraît tenir, plutôt qu’à une hypothétique différence intrinsèque, à la personnalité (je n’irai pas jusqu’à dire : au prénom ;-) de son tenancier.

    Je ne demande qu’à présumer que M. Voisin parle ici en toute sincérité ; auquel cas il ne serait que plus nécessaire que des membres de son équipe, ou des citoyens de bonne volonté lui permettent de relativiser et de questionner son propre point de vue.

    … Je ne suis pas non plus un ami ou ennemi de M. Voisin, je ne l’ai jamais rencontré, je n’ai jamais été partie prenante dans aucune des polémiques qui l’ont entouré, et je ne parle ici qu’en mon propre nom (même si j’en connais plus d’un qui auront eu la même réaction que moi). J’aurais effectivement souhaité qu’il en fasse de même.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • danny le 27 avril 2011 - 14:34 Signaler un abus - Permalink

    Chic, du social sur Owni ! On commençait à s’e*****er sévère ! Pour une fois que ça s’enflamme dans les coms !

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Chku le 27 avril 2011 - 14:42 Signaler un abus - Permalink

    hahahaha OWNI les hackers de l’intérieur
    “ch’culs”

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Chku le 27 avril 2011 - 14:45 Signaler un abus - Permalink

    Quelle erreure stratégique de la part d’Owni de participer à cette mascarade sarkozyste. Je rappelle que 2012 c’est demain et que les lèches culs de sarko vont tous être au trou pour 5 ans. C’est trop bête de donner un peu de la marque OWNI à un président en fin de règne… Il est encore temps de se rétracter, sinon, DSK va vous sucrer les subventions /-°)

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • catnatt le 27 avril 2011 - 14:48 Signaler un abus - Permalink

    Tain, ya du cerveau par ici…
    Du brain comme dirait JCVD…
    Des gens qui voient loin quoi…

    “Fernand Naudin : C’est quand même marrant les évolutions. Quand je l’ai connu “le mexicain”, il recrutait pas chez tonton.
    Pascal : Vous savez ce que c’est, non ?! L’âge, l’éloignement. A la fin de sa vie il s’était penché sur le reclassement des légionnaires.
    Fernand Naudin : Ah ! Si c’est une oeuvre alors là, là c’est autre chose.”

    (les tontons flingueurs pour le fun :p)

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Fred le hacker le 27 avril 2011 - 14:56 Signaler un abus - Permalink

    Et bonjour les collusions d’intérêts, avec deux de vos actionnaires siégeant dans ce même conseil !
    Nicolas Voisin, le nouvel Eric Besson, prêt à tout pour un maroquin.
    Aboutissement logique d’un petit Rastignac sortant de sa province pour chercher argent, gloire et honneurs à Paris.
    Avec vos justifications bancales, vous montrez que vous nous prenez déjà pour des idiots.
    Vous savez très bien que ce CNN, par sa composition, et par son initiateur, Sarkozy, ne servira jamais les intérêts du peuple. Il est au service des puissants, des gros entrepreneurs.
    Vous n’y aurez aucun pouvoir de changer Sarkozy vers la bonne direction. Mais, en bon petit Rastignac, vous n’avez pu vous empêcher de saisir la carotte tant attendue.
    Vous êtes Vieux comme un vieux roman, derrière vos discours faussement révolutionnaires.
    Merci à Nicolas Sarkozy d’avoir été assez malin pour vous piéger et montrer à tous votre vraie nature bourgeoise. Il est trop fort :-)

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Chku le 27 avril 2011 - 15:22 Signaler un abus - Permalink

    Totalement d’accord avec Fred ; tout est dit !

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Bad Godesberg le 27 avril 2011 - 15:47 Signaler un abus - Permalink
    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Win L. le 27 avril 2011 - 17:38 Signaler un abus - Permalink

    Incompréhensible. L’intention est louable (“Hack the CNN”), mais malheureusement irréalisable, et je pense qu’il s’agit d’une fausse route. Le CNN était attaqué de toutes parts pour n’être qu’une réunion de gros entrepreneurs du marché. La présence d’un Nicolas Voisin, ou d’un quelconque “petit” (au regard des ténors qui siègent au conseil), n’est là que pour servir de caution au CNN. C’est un nom sur une liste, qui donne un peu de légitimité à une organisation qui ne devrait en avoir aucune et dont on fait déjà trop de cas en en parlant.

    Ça me fait beaucoup penser aux “labs Hadopi” dans la logique. Ce qui était présenté comme un truc important, et qui laissait miroiter à certains anti-Hadopi la possibilité d’exposer leur point de vue de manière citoyenne, s’est révélé n’être qu’un outil d’instrumentalisation…

    Le CNN, c’est rien, c’est une Sarkozerie de plus. Il ne faut pas y participer, il faut même éviter de trop en parler. Quand on voit les dégâts perpétrés par l’Hadopi et autres lois liberticides sur l’électorat, on comprend facilement l’opération séduction auprès du public technophile, un an avant les élections… mais pourquoi participer à cette mascarade gouvernementale générale ?

    Qu’est-ce qui peut faire penser à quelqu’un que la politique désastreuse du gouvernement sur le numérique n’était pas intentionnelle, que ce n’était qu’une “maladresse” faute de conseil suffisamment pertinent et que le CNN va venir combler ce manque ?

    Ce qui est triste, c’est que l’image d’OWNI en pâtira forcément. Donc, je n’applaudis pas.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • ALEX le 27 avril 2011 - 17:50 Signaler un abus - Permalink

    si ce n est un medef c est une mascarade….
    pourquoi y aller Nicolas (voisin)?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Damdam le 27 avril 2011 - 17:55 Signaler un abus - Permalink

    Bravo Nicolas ! Tu n’es pas dupe, mais tu as beaucoup à gagner avec cette belle opportunité.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • danny le 27 avril 2011 - 18:07 Signaler un abus - Permalink
    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Chku le 27 avril 2011 - 18:21 Signaler un abus - Permalink

    hahahaha j’ai une suggestion pour le titre de l’article qui devrait être modifié pour être plus juste :

    Sarkozy hacks OWNI

    Sinon, +1 pour Danny et ses bébés lucides

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Media Hacker le 27 avril 2011 - 18:45 Signaler un abus - Permalink

    ‎”croissance, accés et libertés” sont les 3 commissions nées ce jour. Les membres du CNN ont élu Président de la commission “Libertés” votre serviteur… Hadopi, Identité numérique et droit à l’oubli seront donc au programme (notamment /-)

    @maman [VOISIN] : bienvenue à bord, mais modère tes propos hein :)

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Reporter à l'Elysée - CNN le 27 avril 2011 - 19:08 Signaler un abus - Permalink

    En photo aujourd’hui à l’Elysée:
    La diagonale des vendus:
    Nicolas Voisin – Nicolas Sarkozy – Eric Besson,
    tout sourire de se renifler le cul l’un l’autre :
    http://yfrog.com/z/h4pj9oqj
    Sublime photo qui confirme les propos de Fred.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • catnatt le 27 avril 2011 - 19:19 Signaler un abus - Permalink

    Hé bé…
    Tant de haine…

    “monde de merde” dans la vidéo…

    Vous y contribuez amplement, rassurez-vous ^^

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Dany le 27 avril 2011 - 19:37 Signaler un abus - Permalink

    Maintenant on sait que tous les documents envoyés à OWNI, notamment par leur service de dénonciation sous anonymat façon Wikileaks, sont entre les mains d’un homme qui accepte de travailler avec Sarkozy, qui préside une commission nommée par Sarkozy, comme les valets de la télévision française.

    Certains se demandaient combien valait OWNI, maintenant on sait : OWNI s’est vendu à Sarkozy contre un fauteuil et la présidence d’une commission bidon, qui sortira trois mesurettes sans intérêt pour servir Sarkozy dans sa campagne.

    La suppression d’Hadopi était de toute façon programmée par la gauche pour 2012, Sarkozy ne risque rien à pondre trois mesurettes pour tenter de refaire son image en ligne avant l’élection. Tout ça sert sa soupe.

    Le seul service à rendre au peuple numérique, c’est de virer Sarkozy en 2012, pas d’accepter ses commissions, pas de lui faire des petits sourires dans les salons du palais.

    OWNI, le site qui a vendu son âme encore plus vite que son ombre.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Desirade le 27 avril 2011 - 19:56 Signaler un abus - Permalink

    On peut donc s’attendre à une totale transparence. C’est bien.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Kutuleza le 27 avril 2011 - 20:01 Signaler un abus - Permalink

    Lamentable …………….

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Maé le 27 avril 2011 - 20:57 Signaler un abus - Permalink

    Passionné et déterminé ; ce sont sans aucun doute les qualités de NIcolas Voisin qui a créé le magnifique et indispensable Owni, alors je pense qu’on peut lui faire confiance pour qu’il donne de la voix ou de l’écrit pour proteger les libertes du paysage numérique. Moi, j’ai confiance mais peu d’espoir sur les marges de manoeuvre. Braves gens qui crient au loup, ne vous trompez pas de cible, gardez votre energie, ce sera toujours utile, il y a tant de combat à mener d’ici 2012.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • jcm le 27 avril 2011 - 21:17 Signaler un abus - Permalink

    Aux commentateurs critiques : si au prétexte qu’il y a dans certaines instances des personnes de sensibilité opposée à la nôtre on refuse de prendre part à ces instances, que l’on ne s’étonne pas qu’elles orientent leurs décisions, conseils, délibérations… dans un sens qui ne tiendra pas compte des sensibilités opposées !

    Bien sûr une telle participation peut cacher des pièges mais il est tant de pièges dans la vie…

    Bonne route, Nicolas !

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • mediamaispasque le 27 avril 2011 - 21:26 Signaler un abus - Permalink

    Enfin de l’entrisme optimiste et réjouissant!

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Maé le 27 avril 2011 - 21:38 Signaler un abus - Permalink

    Passionné et déterminé ; ce sont sans doute les qualités de Nicolas voisin pour avoir créé cet indispensable Owni. Alors pour ma part j’ai plutôt confiance et j’espère que l’on continuera à suivre sa vision du numérique jusque là c’est un sans faute. Libertés joli programme ! J’ai juste un doute sur la marge de manoeuvre de ce CNN.
    Pour les braves gens qui crient au loup, ne vous trompez pas de cible, gardez votre énergie car d’ici 2012, bien des combats restent à mener.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Lucien Jeunesse le 27 avril 2011 - 22:48 Signaler un abus - Permalink

    Nicolas Voisin est depuis longtemps connu comme un mini Bernard Tapie. En recherche permanente de n’importe quel coup qui fera sa fortune. Il s’est essayé au roman, comme Tapie a commencé par la chansonnette, mais comme ça ne marchait pas, qu’il ne trouvait pas d’éditeur, il a vite essayé autre chose, puis autre chose, sans autre cohérence que de chercher le gros coup qui fera sa gloire et sa fortune.

    Il a commencé ses podcasts vidéos par une interview de Jean-Marie Le Pen, le truc idéal pour se faire remarquer et un gros coup de pub gratos.

    C’est un brasseur de vent, un type qui vendrait sa mère pour un scoop.

    Aucun étonnement de le voir aujourd’hui rejoindre le camp des vendus à Sarkozy pour un bout de strapontin médiatique.

    Il a déjà les formules de Tartuffe, signant “votre serviteur” et autre attrapes-nigauds.

    Les articles les plus intéressants publiés sur Owni ne sont pas créés par Owni, mais repris d’autres sites, grâce à l’argent des milliardaires qui ont investi dans Owni.

    Les seuls actionnaires d’Owni suffisent à démontrer que ce média n’a jamais été un brûlot anarchiste mais un piège à couillons.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Ludo Mik le 28 avril 2011 - 1:00 Signaler un abus - Permalink

    Que voilà une caution bien vite accordée… A ce petit jeu dangereux, on verra qui utilise l’autre…

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • WilnocK le 28 avril 2011 - 1:48 Signaler un abus - Permalink

    oO

    Text recorded……
    Panopticon activaed ….

    Quote: “Don’t fuck me, Tony. Don’t you ever try to fuck me.” – Sosa warning Tony movie: Scarface 1983

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Antoine Dubuquoy le 28 avril 2011 - 6:43 Signaler un abus - Permalink

    Je suis ravi pour toi. Attention à l’instrumentalisation…

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Pierre Abruzzini le 28 avril 2011 - 10:02 Signaler un abus - Permalink

    La critique est aisée, mais l’art est difficile… L’art de l’opportunisme ! Car oui, Nicolas Voisin est opportuniste. Mais qui ne l’est pas ?
    Et surtout, en tant qu’entrepreneur il serait incohérent de ne pas l’être.
    Pour rappel c’est son opportunisme qui lui a permis de fonder sa première société à 18 ans, de créer le politic show qui fut tout de même un exemple du genre, de se relever d’échecs dont peu de personne ne se seraient remises, de construire un média innovant aujourd’hui… Et de faire vivre une rédaction de 35 personnes.

    Oui, j’en conviens l’animal parle peut-être trop, girouette parfois… Mais vivrait-on dans un monde où personne ne se trompe ? Bref, Nicolas est un ami, un compagnon d’entreprise depuis quelques années déjà… Nous avons partagé projets et désaccords, et s’il y a bien quelque chose que j’ai appris à apprécier chez lui c’est son opportunisme dont il a toujours su faire partager le bénéfice à d’autres.
    Aujourd’hui il a raison d’accepter cette nomination et gageons qu’il saura être un bon porte parole ou tout du moins, et je lui fais confiance pour cela, un excellent trublion.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Chku le 28 avril 2011 - 10:08 Signaler un abus - Permalink

    Désolé, mais quand on créé et anime un média en ligne, il faut s’attendre à ce que les lecteurs exercent un droit de regard sur la façon dont évolue leur média. On a depuis longtemps l’impression que la recherche du buzzword et de la “net-hype” préoccupe OWNI autant que la démocratie et la neutralité du net.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • catnatt le 28 avril 2011 - 10:51 Signaler un abus - Permalink

    @Chku

    Suis d’accord sur le principe de la critique et oui peut-être “que la recherche du buzzword et de la “net-hype” préoccupe OWNI autant que la démocratie et la neutralité du net.”

    Ok.

    Mais est-on obligé d’être haineux, hargneux, agressif ?
    Je ne crois pas.

    Je veux bien que Nicolas Voisin s’en prenne plein la gueule et Owni par ricochet mais quand il y aura des raisons rationnelles de le faire. Des faits.

    Pour l’instant, je ne vois ici dans “l’opposition” que des réactions épidermiques, irrationnelles et surtout beaucoup trop émotionnelles.

    L’on pouvait émettre des doutes et des réserves, certes. Je crois l’avoir fait d’ailleurs. Mais condamner d’avance sur des a priori, curieusement, ça ressemble à l’attitude du gouvernement envers le web.

    Marrant, non ?

    Certains de ceux qui hurlent après le gouvernement quand il dit que certains médias sur le web ont une attitude fascisante ont exactement le même comportement…

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Zalian le 28 avril 2011 - 10:55 Signaler un abus - Permalink

    Choix que je trouve tout à fait louable, mais qui n’aboutira à rien, j’en ai bien peur.
    Je ne connais pas M. Voisin, comme ceux ( je crois ) qui ce sont lâchés sur les critiques. Pourquoi ne pas lui laissé tenter sa chance? Qui sait, autant arrivera-t-il à assumer son rôle et à hausser la voie lorsque Sarko et cie sortiront de grosses conneries ?

    Par contre, si celui-ci n’en fait rien alors tout pourrait se retourner contre lui et Owni même… Il passerait alors comme un mec de caution, endosserait le rôle d’un des acteurs de la transparence.

    A suivre donc. Je garde un brin d’optimisme.

    ~Un jeune lycéen très intéressé par toutes ces histoires /-)

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • gumm le 28 avril 2011 - 11:51 Signaler un abus - Permalink
    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Erwan Alix le 28 avril 2011 - 12:11 Signaler un abus - Permalink

    Cool. Je ne sais pas que ce CNN va donner, mais je suis persuadé que ce sera mieux avec Nicolas Voisin que sans Nicolas Voisin.

    Bon courage !

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • buzz l'éclair le 28 avril 2011 - 12:27 Signaler un abus - Permalink

    Hacker le CNN? Surtout permettre de donner une légitimité au CNN. Participer à l’Etat est une erreur grave.

    “La base de toute action politique est la coercition; même lorsque l’État accomplit de bonnes choses, son pouvoir repose finalement sur les matraques, les fusils, ou les prisons, car il a toujours la possibilité d’y avoir recours.” Voltairine de cleyre

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Hippa le 28 avril 2011 - 12:46 Signaler un abus - Permalink

    Le CNN, au nom bien mal trouvé, ne sera que le pendant du Grenelle de l’environnement.
    Un piège à cons, une caution sans fondement. Pire même : il a démobilisé, en permettant à des gens indécis de continuer d’agir comme ils l’ont toujours fait, c’est à dire déléguer au pouvoir sa bonne conscience, en faisant semblant de croire qu’il agit. Ce qui n’est pas le cas. Ou du moins pas pour les intérêts de tous.
    Si le Grenelle n’a pas tué l’écologie, disons qu’il lui a mis un bon coup de bâton dans les genoux.

    Au moins, je dirais (j’espère) que le CNN ne trompe personne. Un an avant les élections, après les HADOPI I et II, LOPPSI,le par-feu d’Open Office (de nouveau libre) et les jeunes filles violées (Cc Fredo)… Et sans bénéfice pour les artistes et la chaine de production.

    Vu la composition du CNN, ça fait effectivement assez MEDEF du numérique. Cela lance un message.
    Owni a choisi son camp en sachant très bien que le CNN ne sert à rien.
    Jeune tunisien, post révolution, auriez vous accepté d’entrer au gouvernement si le président n’avait pas été destitué ? Auriez vous accepté de jouer le rôle d’un pseudo faire-valoir ?
    Nous avons eu à notre mesure “l’ouverture”, et l’on voit bien ce que ça a donné (au mieux du vent, au pire un recentrage très à droite).

    Tsss !

    Hippa.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • JeandelaXR le 28 avril 2011 - 23:11 Signaler un abus - Permalink

    Je ne hurle pas avec les loups et ne bêle pas avec les moutons ! Wait and see !

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Kouchner 4 ans après le 29 avril 2011 - 3:49 Signaler un abus - Permalink

    En admettant que vous obteniez quelque chose de bon du CNN (ne serait-ce que faire entendre une bonne parole grâce à lui), alors ce serait mal, car ce serait nécessairement porté au crédit de Sarkozy, qui a créé ce machin et vous a nommés. Et vous seriez complices de son éventuelle réélection, car nous sommes en campagne électorale.

    Vous faites le jeu de l’ouverture 4 ans après, quand il n’y a même plus de temps pour accomplir un vrai travail, mais juste assez pour en donner l’illusion avant l’élection.

    Vous avez le discours de Rama Yade ou Kouchner en 2007, quand ils pensaient vraiment pouvoir mener une politique des droits de l’homme sous la présidence de Sarkozy.

    Soit vous êtes très cons, soit c’est juste une incapacité de résister à une gloire médiatique, avec aussi la perspective des contrats business pour la société 22 mars.

    “22 mars” vivant des contrats avec des institutions et des entreprises, à la rigueur vous pouvez vous permettre de couler OWNI en tant que média libre, pour vivre uniquement des contrats d’Etat grâce à la collaboration avec Nicolas Sarkozy.

    Et que dire de certains qui pensent sérieusement que vous êtes infiltrés comme des pirates au sein du CNN, alors que vous avez deux actionnaires très sérieux au sein du CNN, et qu’il est évident qu’ils n’accepteraient pas que vous sabotiez tout comme des gamins.

    Il n’y a aucun esprit de piraterie dans votre démarche, mais bien un esprit de service et de collaboration avec Sarkozy, à la veille d’une élection majeure qui remet en jeu son mandat.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • François le 29 avril 2011 - 5:31 Signaler un abus - Permalink

    Une remise de la Francisque est-elle prévue pour les collaborateurs du CNN, en souvenir de leurs travaux avec Besson et Sarko ?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Internet sain le 29 avril 2011 - 5:46 Signaler un abus - Permalink

    Une remise de la Francisque est-elle prévue pour le collaborateur ownien du CNN, en souvenir de ses travaux avec Besson et Sarko ?
    Quelle joie ça doit être pour Voisin de pouvoir déjeuner avec le grand Eric Besson, si noble, aux pensées si élevées par l’amour du peuple, qui a démontré depuis des années qu’on pouvait compter sur lui pour veiller à ce que la France devienne saine.

    L’Internet sain souhaité par le CNN, c’est un peu la révolution nationale d’une autre époque. On retrouve d’ailleurs ce nom de national dans le CNN. Tout va bien, tous les symboles du renouveau de la France vers la pureté sont réunis.

    Au fond, Voisin reste un révolutionnaire, mais il passe de l’esprit de la révolution citoyenne à l’esprit de la révolution nationale de Vichy. Ah, l’Internet “sain”, quelle belle perspective…

    Est-ce qu’on peut retrouver ce qu’il disait des personnalités de gauche qui en 2007 ont accepté la main tendue de Sarkozy ? Est-ce qu’il leur accordait sa confiance en disant “wait and see” ? Est-ce qu’il ne les démolissait pas en disant qu’ils vendaient leur âme au diable et qu’ils étaient instrumentalisé ? Est-ce qu’il ne prônait pas la résistance absolue et totale du peuple face à Sarko et ses manoeuvres de séduction ?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • catnatt le 29 avril 2011 - 7:21 Signaler un abus - Permalink

    “Au fond, Voisin reste un révolutionnaire, mais il passe de l’esprit de la révolution citoyenne à l’esprit de la révolution nationale de Vichy.”

    Haaaa!
    Enfin, le point Godwin, je me demandais quand on allait l’atteindre. Joli score 2 jours !
    Vous voyez qu’internet se civilise ^^

    Pourtant, il y a une différence fondamentale entre Besson et Voisin. Il y a mettre en oeuvre une politique à laquelle on n’avait pas adhéré lors de la campagne présidentielle. Et il y a exercer une “mission de conseil ou d’analyse” comme ont pu le faire et Rocard et Attali

    Rocard, je crois a su rester fidèle à sa vision du monde.
    Attali a été, comment dire, surprenant ?

    C’est pour ça, je crois, que le “wait & see” est de mise.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • yann le 29 avril 2011 - 9:37 Signaler un abus - Permalink

    bon courage et surtout vigilance, ça sent bizarre de ce gouvernement qui n’entend que le contrôle et l’ordre ?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • rackham le 1 mai 2011 - 20:04 Signaler un abus - Permalink

    Déjà le CNN… Le nom est grotesque, je préfère le CONN (désolé) ou le CONNU (plus smart hein ?), ce serait plus pertinent. La composition… ben hors le MEDEF numérique, il reste un pur alibi (toi, ce qui en soit est un peu faible). Quid des autres ? (consommateurs, politiques, associatif, autres médias, un peu plus importants qu’OWNI, désolé)(bon ok, @si aurait refusé mais il en reste d’autres)

    Parler de “hacker” à tout bout de champ, c’est surtout montrer une glorieuse innocence sur le fonctionnement de la république et du petit monde politico-médiatique. Nicolas (si tu me permets, on ne se connait pas) tu ne montres là qu’au minimum une naïveté affligeante, voire coupable, et surtout un manque de vocabulaire. Les vrais (ou faux le monde est méchant) hackers, eux, se marreront et te guetteront au tournant (c’est un observation, pas une menace, je n’en suis pas un, d’ailleurs, on dirait que tu es déjà dans le collimateur). Mais pour revenir au politico-médiatico-économique en action là, c’est du bien plus gros requin que toi et je rappelle qu’ils ne sont pas végétaliens.

    Ensuite, le manque de culture, en particulier politique dans une frange pseudo hack et vrais opportuniste que l’on retrouve aussi ailleurs fait passer sur le fait que l’on appelle ce genre d’instances un “Comité Théodule” (De Gaulle dixit). Ou comment enterrer un problème en donnant l’impression de s’en préoccuper. La version sarkozienne de la chose a toujours fonctionné selon le même scénario :

    Étape 1 facultative : on balance un texte mal ficelé, voté par les godillots au parlement, ça râle de partout…

    Étape 2 : on crée un Théodule (avec des jolis noms dedans, mais en fait la composition sauf pour un ou deux que l’on va habilement monter en épingle dans la presse) qui va travailler, travailler… Ceci après la séance discours/petits fours parce que ça donne faim et qu’il faut bien montrer que le président se préoccupe de la chose avec des gens de la vraie vie (delavraieviemaispastrop hein).

    Étape 3 : Théodule rend un ou des rapports, le premier avec re-discours/petits fours. Les suivants sans, parce qu’en fait le premier a tellement déplus qu’on redemande en insistant plus fort sur ce qui devrait être dedans.

    Étape 4 : le(s) rapport(s) vont à la poubelle, ne sont pas public ou en version abrégée, fuitent, et servent de grain à moudre à ceux qui en dehors du Comité Théodule râlent depuis le début.

    Étape 5 : une autre loi passe, qui ne suit pas du tout les recommandations de Théodule qui n’a servi qu’à occuper le bon peuple (enfin ceux qui ont le cerveau pas trop disponible).

    Franchement, avoir ainsi son nom sur un bristol en vaut-il vraiment le coup ?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • rackham le 1 mai 2011 - 20:07 Signaler un abus - Permalink

    oups j’oubliais l’identi.ca ;)

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Jhonny le 6 mai 2011 - 14:27 Signaler un abus - Permalink

    Je ne connais Nicolas Voisin que de ce que j’ail lu dans cet article. Rien ne permet pour le moment de le traiter d’hypocrite. Pourquoi partir du principe qu’il en est un?

    Il a l’air d’être quelqu’un d’entreprenant, et d’ambitieux. Ces deux caracteristiques ne sont pas mauvaises en soi, et j’oserais même prétendre que ce sont des qualités pour un homme, tant que l’ambition ne le pousse pas au vice. Si M. Voisin pense pouvoir faire entendre sa voix de façon constructive et positive, on ne peut que lui souhaiter de réussir. Le fait est qu’il nous dit qu’il tentera de promouvoir une vision ouverte et libre du monde de l’internet et du numérique, et je crois pouvoir dire sans trop de risque de me tromper que tout le monde ici souhaite que la liberté et l’ouverture figurent parmis les valeurs fondamentales d’internet.

    Si monsieur Voisin nous ment consciement en nous disant qu’il tentera de se faire le porte parole des lecteurs d’owni, contre les dérives “dirigistes”, “droitisantes, “liberticides”, et compagnie dont Eric Besson a la secret, alors je serais heureux lorsqu’il brulera sur le bucher mediatique qui lui sera réservé.

    Toujours est-il que rien ne permet de dire que Nicolas Voisin est de mauvaise foi quand il dit qu’il fera de son mieux pour promouvoir une vision d’opposition à la politique numerique actuelle.

    Pour le moment je lui souhaite surtout bonne chance, je lui transmet mes félictations pour son parcours. J’espere seulement qu’il gardera le cap qu’il s’est sincerement (je crois) donné.

    Je voudrais aussi revenir sur certains propos qui m’ont attristés:
    les gens qui disent en substance “vous allez servir de caution à Sarko, vous vous associez à lui et besson, donc vous ne valez pas mieux qu’eux, et/ou vous etes un prétentieux opportuniste, vous ne ferez rien de bon pour nous”.
    Qu’est ce que c’est que cette logique? L’initiative me parait louable. Sur quoi vous reposez vous pour porter toutes ces accusations? N’êtes vous rien d’autre que des cyniques desillusionnés, des pessimistes qui pensent que tout est déjà perdu d’avance et que la terre n’est peuplés que de salauds? Bref, si vous avez des preuves de la mauvaise foi de Nicolas Voisin, elles m’intéressent, mais sans ça vos propos ne sont rien d’autre que du troll.

    Ceux qui veulent faire croire que s’associer au gouvernementest une hérésie, ou que c’est donner une opportunité à Sarko de tirer la couette à lui pour 2012 sont aussi dans le tort. L’important, c’est que de bonnes décisions soient prisent. Si elles sont prisent pour de mauvaise raisons (campagne electorales etc) qu’importe tant qu’elles soient bonnes. Bref soit M. Voisin n’influencera pas du tout le CNN auquel cas c’est son probleme, et pas le notre, soit il parviendra à en faire ressortir du bon, auquel cas il aura eu raison de s’engager, et méritera des félicitations, soit il sera corrompu par l’ambition et l’interet personnel, et il rejoindra la cohorte des Besson et cie que tout le monde déteste et que personne ne respecte.

    Bref attendons de voir avant de juger et fêtons qu’un peu de sang neuf entre au CNN, et l’opportunité de changement que cela représente. Quand bien même cette opportunité ne se concrétiserait pas, il vaut mieux les mutliplier pour multiplier les chances de changer les choses dans le bon sens.

    Une dernière remarque pour le “les gouvernements reposent tous sur la coercition, les gouvernement c’est le mal”, merci de fomenter votre révolution dans votre coin, de la déclencher, et d’observer le succès qu’elle remporte. Bref construisez quelque chose de concret, et on jugera sur pièce, mais parler dans le vent pour dire du vent, ça ne fait rien avancer du tout.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Fred (Z) le 2 juin 2011 - 13:12 Signaler un abus - Permalink

    Il faut une certaine dose de naïveté pour penser qu’il peut sortir quelque chose de vraiment positif de ce Comité Théodule.

    Voila ce qui arrive _systématiquement_ :
    * si un Comité Théodule va dans le sens du pouvoir, ses remarques sont prises en compte dans la mesure où elles valident ce que le pouvoir avait déjà décidé de faire
    * si un Comité Théodule va dans un sens contraire au pouvoir, il est dissout, ou rendu inoffensif

    Le gouvernement Français actuel a méticuleusement supprimé _tous_ les contrepouvoirs qui existaient, Monsieur Voisin est-il assez crédule pour croire que l’Élysée va se mettre à en recréer sur ses propres deniers, ou nous prend-il pour des jambons ?

    Ces conseils/comités/commissions ont néanmoins des fonctions essentielles :
    * permettre de garder les opposants potentiels à portée de main
    * s’assurer que le résultat de leur travail restera sous le contrôle du pouvoir (ce qui serait plus difficile s’ils œuvraient dans une structure indépendante)
    * bouffer leur temps, qu’il leur en reste moins pour faire des choses _réellement_ contrariantes pour le pouvoir
    * décrédibiliser ceux qui tombent pour cette vieille combine et annoncent fièrement qu’ils vont “changer les choses de l’intérieur”

    On se donne rendez-vous dans un an, quand une nième loi “Internet” liberticide sera votée, et que Monsieur Voisin pourra nous faire part de son “étonnement” qu’aucune des propositions progressistes de son Comité Théodule n’aura été suivie …

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
5 pings

Derniers articles publiés