Les “varités” du 11 septembre

Le 10 septembre 2011

Le dossier du 11 septembre contient encore quelques zones d'ombre, comme le montre OWNI. L'occasion de prendre de la distance à l'égard des multiples vérités formulées au sujet de cet évènement. Avec Lacan pour guide.

Jacques Lacan se gardait à ce point de la vérité, qu’il lui préférait la varité, néologisme produit du croisement entre vérité et variation. Parce que les vérités, surtout les plus définitives, les plus assurées, varient autant que les Hommes. Et ce mouvement-là s’applique autant au registre de l’intime, qu’aux événements historiques autour desquels des sociétés s’identifient.

Le 11 septembre n’échappe pas au phénomène. En dix ans, il a lui aussi connu ses varités. Qu’on songe aux multiples théories conspirationnistes, forcément évolutives pour coïncider avec la moindre parcelle de réalité factuelle qui, à intervalles réguliers, était défrichée.

Force narrative d’une légende

Ces théories doivent leur succès à des dynamiques désormais bien connues. Elles s’expliquent par le manque de transparence de l’administration américaine, autant que par la force narrative d’une légende bien écrite construite par des idéologues – plein de bonne foi la plupart du temps ; l’un et l’autre s’alimentent. Puisqu’au lendemain de ces attaques, la Maison Blanche entreprit de mener des guerres et coupa court à l’instruction judiciaire sur cet acte criminel qui aurait dû aboutir à un procès pénal, avec confrontation des preuves et des témoignages. Tandis que la portée politique du même acte criminel conduisait bon nombre de citoyens à instruire par eux-mêmes ce procès ajourné.

Dix ans plus tard, ces varités sur le 11 septembre ont perdu de leur souffle. Les variations interviennent désormais à la marge, avec une amplitude désormais conforme à nombre d’événements de l’histoire contemporaine, dont la connaissance n’évolue plus que par touches légères.

Car la mémoire factuelle de ces événements s’est progressivement ouverte. En particulier lors de la publication du rapport d’enquête du Congrès américain au mois de juillet 2004. Ne laissant de côté que quelques pièces spécifiques, que les historiens apprécieront. Tel par exemple, le document du FBI ci-dessous dévoilé par OWNI et qui synthétise l’ensemble des déplacements et des activités des 19 pirates dans les mois qui ont précédé le 11 septembre. Ce rapport de 198 pages, consacré aux cheminements des 19 membres d’Al-Qaeda, répertorie avec minutie quantité d’opérations bancaires, d’appels téléphoniques et de passages de frontières, listés dans la perspective d’un procès qui n’a jamais eu lieu.


Longtemps après les premiers cris lancés par les conspirationnistes, dès le mois de janvier 2002, l’immense majorité des pièces relatives au 11 septembre a été mise à disposition de la communauté des chercheurs. Par des voies certes un peu contraignantes. Le 8 janvier 2009, la commission d’enquête du Congrès américain a transmis aux archives nationales l’intégralité des témoignages, rapports des services secrets ou confidences à huis clos recueillies par les parlementaires lors de leurs travaux. Le premier lot comprenait quatre mètres cubes de documents, progressivement rangés dans les rayonnages des Archives fédérales, dans la banlieue de Washington.

Sur le site web des Archives nationales, les chercheurs peuvent ainsi sélectionner les classeurs et les cartons de documents qu’ils souhaitent examiner en consultation. À titre d’exemple, toutes les notes de la CIA consacrées aux mouvements islamistes et à Al-Qaeda sur une période allant de 1986 à 2004 peuvent être commandées ici.

D’ores et déjà, quelques auteurs se sont emparés de cette matière et proposent maintenant des versions plus complètes encore que le rapport du Congrès américain de 2004. C’est le cas d’Anthony Summers et de Robbyn Swan qui viennent de publier en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis l’une des sommes les plus sérieuses sur le 11 septembre (The Eleventh day, Ballantine Books). Énième varité destinée à mieux prendre position vis-à-vis de cette réalité.


Crédit Photo FlickR CC : by-nc jasonepowell

Retrouvez l’application sur les lois antiterroristes dans le monde développée par OWNI en partenariat avec  RFI.

Laisser un commentaire

  • Buzz le 10 septembre 2011 - 1:47 Signaler un abus - Permalink

    Il est joli ce rapport… est-ce qu’il explique pourquoi Tom Wishire a fait bloquer l’info du visa US de Almihdhar auprès du FBI ?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Temporalior le 10 septembre 2011 - 14:08 Signaler un abus - Permalink

    Je crois qu’il y a une petite coquille: “des idéologues pleinS de bonne foi

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Pascal le 10 septembre 2011 - 17:51 Signaler un abus - Permalink

    “Qu’on songe aux multiples théories conspirationnistes, forcément évolutives pour coïncider avec la moindre parcelle de réalité factuelle qui, à intervalles réguliers, était défrichée.”

    ==> eh Guillaume, qu’y a-t-il de fondamentalement anormal à ce que, confrontés à de nouveaux éléments factuels, les différents acteurs concernés par la compréhension d’événements auxquels ses nouveaux éléments se rapportent rouvrent leur enquête et au besoin fasse évoluer les explications auxquelles ils étaient alors provisoirement parvenus ? N’est-ce pas précisément ainsi que procède une démarche scientifique dont un des critères implique que toute connaissance pour être ainsi labélisée doit être réfutable !

    Autrement dit, demandant la rouverture d’une enquête officielle indépendante, les truth seekers ne prétendent pas détenir la vérité. Ils affirment en revanche qu’il y a assez d’éléments qui ne passent pas l’épreuve d’un examen rationnel pour justifier cette rouverture ! Et comme ils sont ouverts au débat, quand on leur oppose un argument, ils le reçoivent, l’analysent et y répondent. libre à vous ensuite, et à vos amis, de faire de même. Merci à ce propos de nous communiquer les liens où le travail de vos amis est consultable, si possible en version 2.0 que l’on puisse participer au débat si besoin.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
    • corrector le 29 novembre 2012 - 3:03 Signaler un abus - Permalink

      “Ils affirment en revanche qu’il y a assez d’éléments qui ne passent pas l’épreuve d’un examen rationnel pour justifier cette rouverture ! ”

      Comme quoi?

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
      • Pascal le 29 novembre 2012 - 10:11 Signaler un abus - Permalink

        Petit rappel à l’attention de Corrector (épris d’exercices rhétoriques)

        Les preuves factuelles contredisent la version officielle du 11/9
        ==> http://www.consensus911.org/fr/points-de-consensus-sur-le-119/

        • Vous aimez
        • Vous n'aimez pas
        • 0
        Lui répondre
        • corrector le 29 novembre 2012 - 10:34 Signaler un abus - Permalink

          “Corrector (épris d’exercices rhétoriques)”

          Des d’exercices rhétoriques?

          Trop drôle!

          Je m’intéresse aux faits, pas à la rhétorique à deux ronds dans ce genre :
          “La Commission sur le 11-Septembre fut dotée d’un budget minimal (loin derrière celui octroyé à l’enquête sur l’affaire Monica Lewinsky)”

          Pourquoi cette comparaison inepte? Bien sûr que le budget de l’enquête sur l’affaire Monica Lewinsky est ridiculement grand; et alors? En quoi cette notion est pertinente ici?

          En rien! Il s’agit d’amuser la galerie.

          Typique des écolo-crétins-conspi-néga…

          “bâtiment 7 du World Trade Center, une tour en acier de 47 étages à deux blocs de distance des Tours Jumelles et qui n’avait été heurtée par aucun avion.”

          Typique du discours négationniste. En quoi le nombre de blocs est pertinents?

          Il serait plus utile de préciser que le WTC 7 a été percuté par des morceaux des tours (pour de la “démolition contrôlée”, c’est moyennement réussi).

          Bon, j’ai ma dose de cette MERDE.

          • Vous aimez
          • Vous n'aimez pas
          • 0
          Lui répondre
  • asselin le 10 septembre 2011 - 19:46 Signaler un abus - Permalink

    @Pascal : les scientifiques partent de données, d’observations et de moyens pour les traiter. Mais pas d’une réponse toute faite qu’il n’y aurait plus qu’à étayer par une accumulation plus ou (souvent) moins sophistiquée et sélective d’éléments argumentaires…

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Pascal le 11 septembre 2011 - 5:34 Signaler un abus - Permalink

    à Asselin,

    “pas d’une réponse toute faite qu’il n’y aurait plus qu’à étayer par une accumulation plus ou (souvent) moins sophistiquée et sélective d’éléments argumentaires”

    ==> ceci est votre façon de percevoir et de présenter la démarche des truth seekers. Ma référence aux vérités scientifiques évolutives soulignait le fait que bien que solidement fondées sur une méthode de connaissance rigoureuse, elles sont néanmoins susceptible d’évoluer. Alors a fortiori, un corpus d’analyses portant sur des faits interprétables n’échappe pas à cette règle.

    Dans le cas de ceux des truth seekers dont je suis l’activité depuis le début pour ainsi dire, ceux dont la démarche me convient de par sa rigueur et la prudence avec laquelle ils conduisent leur travail de vérification de leurs hypothèses et répondent aux arguments qui leur sont opposés, force est de constater qu’ils méritent la palme du sérieux et que la force de conviction est de leur côté, tant précisément du fait de la qualité globale des données rassemblées et du traitement dont elles font l’objet que de la qualité morale de leur engagement souvent bénévole totalement en phase avec les moyens offerts par le web ! Une force de conviction qui du point de vue de cette double critériologie m’apparaît comme nettement moindre chez des gens comme Guillaume Dasquié chez qui les motivations telles que je les perçois relèvent davantage d’un registre socio-professionnel puisqu’il intervient en tant que journaliste !

    Par ailleurs, dans l’attitude respective des uns et des autres, il y a un aspect comportemental auquel je suis attentif : c’est la part et la place du doute, de la prudence dans les allégations défendues. Et là encore, il m’apparaît que ceux des Truth Seekers qui ont mes faveurs font preuve d’une capacité nettement plus vérifiable ! Personnellement, je n’adhère pas à la position des gens qui conclu d’ores-et-déjà qu’il s’agirait d’un inside job. En revanche, je n’écarte pas non plus cette hypothèse sachant que sous cette appellation beaucoup trop générique pourraient être envisagées des interventions de différents niveaux ! Néanmoins, l’obstination avec laquelle certaines personnes veulent à tout prix faire admettre que l’effondrement conforme aux modalités d’une démolition contrôlée de trois des deux tours percutées s’explique sans coup férir me laisse plus que songeur : du bi ta tif !

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
    • corrector le 29 novembre 2012 - 3:26 Signaler un abus - Permalink

      “Néanmoins, l’obstination avec laquelle certaines personnes veulent à tout prix faire admettre que l’effondrement conforme aux modalités d’une démolition contrôlée de trois des deux tours percutées s’explique sans coup férir me laisse plus que songeur : du bi ta tif !”

      En clair?

      En quoi l’effondrement a été “conforme aux modalités d’une démolition contrôlée”? C’est quoi les “modalités d’une démolition contrôlée”?

      Quelle meilleure explication est proposée?

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
  • gggrrreee le 11 septembre 2011 - 8:10 Signaler un abus - Permalink

    10 ans déjà, je me souviens plus bien, c’est quoi qui a fait écrouler la troisième tour ?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Uraninum le 11 septembre 2011 - 14:48 Signaler un abus - Permalink

    A la lecture de cet article, on pourrait croire à la bonne foie des États-Unis qui aurait enfin ouvert la totalité des archives permettant ainsi à tous les objecteurs de la version officielle de vérifier par eux même la véracité de la dite “enquête”, alors que non, un manque cruel de document irréfutable sur le sujet est à déplorer.
    De même, il n’y a pas des “varités” mais bien une seule vérité objective. Et ces “conspirationnistes” (terme à forte connotation idéologique péjorative, dont l’emploi est ici totalement injustifié pour parler de citoyens et d’enquêteurs indépendant qui souhaitent la vérité) sont déterminés à la trouver …
    Je déplore vivement la mollesse d’OWNI à traiter avec impartialité cet événement à la racine.

    Parmi les “truth seekers” français qui mérite un (gros) coup de projeteur, il y a l’association reopen911 qui milite pour une (re)enquête indépendante.
    => http://www.reopen911.info/

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
    • corrector le 29 novembre 2012 - 8:48 Signaler un abus - Permalink

      “une (re)enquête indépendante”

      Faite par qui?

      Tes copain négationniste débiles?

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
  • Audrey Malran le 11 septembre 2011 - 15:40 Signaler un abus - Permalink

    Pffff…
    Tenter de disqualifier d’entrée, en la qualifiant de “thèse conspirationniste” toute parole critique et toute personne désireuse d’enquête indépendante du pouvoir politique.
    Faut-il rappeler que la thèse officielle est une théorie du complot ? D’un complot fomenté depuis le fin fond de l’Afghanistan par des mollah en mobylette dont le chef a, paraît-il, été exécuté récemment (sans autre forme de procès), son corps ayant été jeté aux requins (tu parles d’un acte dignement démocratique).
    Qu’Owni s’associe au concert des médias mainstream pour tenter de discréditer d’avance toute information non conforme par l’emploi de termes comme “complot”, “conspirationnistes”, “négationnistes”, etc., me laisse pantois.
    On est plus près de la propagande que du journalisme d’investigation et de la quête de vérité.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
    • corrector le 29 novembre 2012 - 3:05 Signaler un abus - Permalink

      “Qu’Owni s’associe au concert des médias mainstream pour tenter de discréditer d’avance toute information non conforme par l’emploi de termes comme “complot”, “conspirationnistes”, “négationnistes”, etc., me laisse pantois.”

      Délire complet.

      Il n’y a pas à “discréditer d’avance”, les conspi-négationnisme se discréditent eux-même par leurs discours délirants et leurs mensonges permanents.

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
  • Holden le 11 septembre 2011 - 17:50 Signaler un abus - Permalink

    Pourquoi, sur le 11/9, il faudrait croire sans sourciller l’administration Bush ? Une administration élue dans un contexte étrange, qui n’a pas hésité à mentir pour provoquer une guerre, à bafouer les votes de l’ONU, a-t-elle la moindre crédibilité pour dire LA vérité. Imaginons, juste : L’Arabie Saoudite a plus où moins manipulé l’opération, les services secrets Israéliens savaient, mais n’ont pas correctement informés leurs homologues US, les CIA a été informée, mais le gouvernement a laissé faire, peut-être sans imaginer l’ampleur de l’évènement. Tout ça, ce n’est pas délirant, et j’imagine mal un gouvernement reconnaître de telles choses. Donc, on sait qu’il y a eu des mensonges et des manipulations autour du 11/09, que l’histoire du grand méchant qui a tout organisé tout seul caché dans une grotte en Afghanistan, qu’on a recherché pendant 10 ans, qu’on a retrouvé, exécuté, et balancé dans la mer, ça a un peu de mal à passer chez quiconque d’un peu structuré intellectuellement.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
    • corrector le 29 novembre 2012 - 3:35 Signaler un abus - Permalink

      “Donc, on sait qu’il y a eu des mensonges et des manipulations autour du 11/09, ”

      “des mensonges”
      “des manipulations”

      C’est trop facile de parler dans le vague.

      Quels mensonges?
      Quelles manipulations?

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
  • andrew farr le 12 septembre 2011 - 15:06 Signaler un abus - Permalink

    Trois tours tombent en chute libre en moins de la de 10 secondes. Un avion fond à l’impact, des hommes passent des coups de fil à partir d’un avion quand cette technologie est encore impossible à l’époque. Le pére Noel, vous y croyez vous?
    Le monde d’apres 2001 est devenu plus intransigeant il est interdit de remettre en cause une version officielle. Sur la Lybie, le role des banques, les vaccins, le 11 septembre. Il n’y a pas de vrai dèbats sur l’utilité d’un impot sur le CO2. L’écologie cotée en bourse
    C’est la flemmardise au pouvoir. Les infos sont pourtant sur Internet
    architects for 9/11 truths, The great environmental swindle, Russian Tv, Press TV,david Icke, Prison Planet et j’en passe. A oui j’oubliais pas d’anglais svp. FEIGNANT FEIGNANT FEIGNANT
    C’est le nuage de Tchernobyle qui ne survole PAS le territoire français, Mitterand qui n’a PAS le cancer.
    Evidement qu’un groupe de miliardaire peuvent s’assoir à une même table et décidé de notre future. Lisez 1984 d’Orwell et puis merde

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Mildje le 26 septembre 2011 - 0:09 Signaler un abus - Permalink

    Je viens pour la 1ère fois sur ce site suite au titre du “meilleur site d’informations en ligne, en langue non anglaise” décerné pour la seconde année consécutive par l’association américaine de l’information en ligne (ONA).
    Et je me suis posé la question : “Comment ce site a-t-il traité les attentats du 11 septembre 2001 ?”
    Je constate que d’emblée on y traite les citoyens n’acceptant pas tout de go la version officielle de “conspirationnistes”.
    Quelle violence inouïe de la part de soi-disant journalistes !
    Ce sont des gens comme vous qui ont assuré la propagande nazie.
    Vous faites démonstration de la plus grande mauvaise foi crasse, juste pour être du côté de vos “amis”.
    Vous faites déshonneur à la profession de journaliste.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
    • corrector le 29 novembre 2012 - 3:38 Signaler un abus - Permalink

      “Je constate que d’emblée on y traite les citoyens n’acceptant pas tout de go la version officielle de “conspirationnistes”.”

      Je te mets au défi de trouver une thèse “alternative” qui ne soit pas conspirationniste.

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
  • Anon le 26 septembre 2011 - 14:54 Signaler un abus - Permalink

    “Dix ans plus tard, ces varités sur le 11 septembre ont perdu de leur souffle. Les variations interviennent désormais à la marge, avec une amplitude désormais conforme à nombre d’événements de l’histoire contemporaine, dont la connaissance n’évolue plus que par touches légères.”

    La faute a qui ?? Il s’agit d’un énorme black-out de la part de la majorité des médias, les récentes célébrations du 10eme anniversaire auront au moins prouvé une fois de plus, que lorsque traitement il y a , les vraies questions , celles qui fâchent, celles qui embarrassent, sont prudemment évitées. Vous laissez à penser que l’essentiel a été dit, et que seules quelques subtiles touches viendront, ou pas, étoffer ce que vous qualifiez déjà “d’histoire contemporaine” . Il viendra très rapidement ce temps ou les “conspirationnistes”, comme vous les appelez qui remettent donc en cause cette “histoire”, seront des “négationnistes” et risqueront l’emprisonnement pour s’être ouvertement exprimés. Cette transition passera et s’appuiera par des gens comme vous, a qui l’on a un jour donné le droit d’une tribune.
    A vous lire Mr Dasquié, on se rend vite compte que votre “journalisme” est à la profession ce que le laboratoire Servier est a la recherche médicamenteuse… Votre démarche est exactement la même pour votre article sur Karachi, déplorable.
    Vous vous rendez coupable à votre très petit niveau de désinformation, au mieux de manière un peu naïve, au pire de façon bien calculée. Vous apprécierez d’ailleurs les autres commentaires sur votre présent article. Une sérieuse remise en cause s’impose. Après 4 heures de lecture du site OWNI et d’une bonne partie de vos articles, je sais que je n’y promènerai plus ma souris.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
    • corrector le 29 novembre 2012 - 3:39 Signaler un abus - Permalink

      “les vraies questions , celles qui fâchent, celles qui embarrassent, sont prudemment évitées.”

      Trop facile.

      Quelles questions?

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
  • Maistre le 26 septembre 2011 - 15:13 Signaler un abus - Permalink

    Je lit c’est 11 commentaires…. Ils me rassure.
    Mais quand est il de la réponse d’OWNI, pas de réponse? Rien? Bon rien, alors je vais rejoindre cette chouette bande d’illuminée conspirationniste, qui je l’espère, ferons tomber cette “article insultant et méprisant de toutes logique et bon sens” qui n’est d’ailleurs pas signé il me semble.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Maistre le 26 septembre 2011 - 15:31 Signaler un abus - Permalink

    OWNI, qu’est ce qui vous arrive!
    Vous insultez vos propres lecteur, sur un sujet qui vous échappe complètement!
    Vous dite que vous prenez des distances…..
    Vous voulez nous faire passer cette article nauséabond pour un dossier 11 septembre.
    Bravo!! Non mais bravo, médaille en chocolat d’la press web en français dans l’texte.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
    • corrector le 29 novembre 2012 - 3:40 Signaler un abus - Permalink

      “Vous insultez vos propres lecteur, sur un sujet qui vous échappe complètement!”

      Alors que toi, tu maîtrises le sujet?

      Fais-nous partager tes lumières alors…

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
  • RohhhhVert le 27 septembre 2011 - 14:51 Signaler un abus - Permalink

    Franchement, je suis déçu de lire cet article, je comprends pourquoi Owni reçoit des prix venus des Etats-Unis. Quelle mascarade!!!!

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Dom le 27 septembre 2011 - 16:42 Signaler un abus - Permalink

    @ Audrey Malran
    “Faut-il rappeler que la thèse officielle est une théorie du complot ? D’un complot fomenté depuis le fin fond de l’Afghanistan par des mollah en mobylette dont le chef a, paraît-il, été exécuté récemment (sans autre forme de procès), son corps ayant été jeté aux requins (tu parles d’un acte dignement démocratique).”

    Bah, il fallait bien qu’ils disposent une mobylette pour remettre régulièrement de la grotte jusqu’aux bureaux des services secrets les produits issus de la reconversion en vidéaste de Ben Laden.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
    • corrector le 29 novembre 2012 - 3:41 Signaler un abus - Permalink

      “Faut-il rappeler que la thèse officielle est une théorie du complot”

      Est-ce que tu as au moins compris que la version officielle n’est PAS une théorie du complot?

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
  • complocratie théorique du théorisme le 28 septembre 2011 - 0:39 Signaler un abus - Permalink

    “Ces théories doivent leur succès à des dynamiques désormais bien connues. Elles s’expliquent par le manque de transparence de l’administration américaine, autant que par la force narrative d’une légende bien écrite construite par des idéologues – plein de bonne foi la plupart du temps ; l’un et l’autre s’alimentent. Puisqu’au lendemain de ces attaques, la Maison Blanche entreprit de mener des guerres et coupa court à l’instruction judiciaire sur cet acte criminel qui aurait dû aboutir à un procès pénal, avec confrontation des preuves et des témoignages. Tandis que la portée politique du même acte criminel conduisait bon nombre de citoyens à instruire par eux-mêmes ce procès ajourné.”

    Ceci n’est-il pas ,en théorie, un complot ??? :) :)

    “Longtemps après les premiers cris lancés par les conspirationnistes, dès le mois de janvier 2002, l’immense majorité des pièces relatives au 11 septembre a été mise à disposition de la communauté des chercheurs. Par des voies certes un peu contraignantes. Le 8 janvier 2009, la commission d’enquête du Congrès américain a transmis aux archives nationales l’intégralité des témoignages, rapports des services secrets ou confidences à huis clos recueillies par les parlementaires lors de ”

    Bien-sur…sauf que vous oubliez que les pièces principales,qui sur le lieu d’un crime sont relativement capitales,ont été dégagées à la hâte et que l’accès a “GROUND ZERO” fut très vite restreint !!!

    “Dix ans plus tard, ces varités sur le 11 septembre ont perdu de leur souffle. Les variations interviennent désormais à la marge, avec une amplitude désormais conforme à nombre d’événements de l’histoire contemporaine, dont la connaissance n’évolue plus que par touches légères.”

    Euh…faite le test autour de vous,parlez du WTC7 qui s’est aussi effondré,écroulé,tombé (biffez la mention inutile) et voyez si vous mettez les gents légèrement en touche !

    “Car la mémoire factuelle de ces événements s’est progressivement ouverte. En particulier lors de la publication du rapport d’enquête du Congrès américain au mois de juillet 2004. Ne laissant de côté que quelques pièces spécifiques, que les historiens apprécieront.”

    Vous plaisantez la???

    Dernière chose: “Énième varité destinée à mieux prendre position vis-à-vis de cette réalité.”

    Pourquoi devoir prendre position vis-à-vis de cette réalité? Tout est dit dans le rapport de la commission sur le 911, n’est-ce pas? C’est donc LA vérité ???!!!!

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
    • corrector le 29 novembre 2012 - 3:42 Signaler un abus - Permalink

      “Euh…faite le test autour de vous,parlez du WTC7 qui s’est aussi effondré,écroulé,tombé (biffez la mention inutile) et voyez si vous mettez les gents légèrement en touche !”

      En clair?

      Je sens que tu essaies d’exprimer une idée, va au bout pour voir.

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
  • cam le 4 octobre 2011 - 21:46 Signaler un abus - Permalink

    Comment beaucoup de lecteurs qui se sont déjà exprimés, je trouve cet article complètement vide de sens. Pourquoi utiliser ce terme pompeux de “varités” qui rend vos propos plus obscurs qu’autre chose ? Dès les premiers lignes, vous ridiculisez ce qu’on appelle les théories conspirationnistes sans apporter aucun argument pour justifier ce parti pris. Vous ne cherchez à aucun moment à expliquer la démarche de ceux qu’on appelle les conspirationnistes alors qu’en réalité ils mènent un boulot colossal et extrêmement sain pour la vie démocratique : ils analysent de manière critique la version officielle qui a été donnée du 11 septembre, tentent de repérer les incohérences et de construire de nouvelles hypothèses explicatives.

    La seule info intéressante de votre article c’est la publication de cet ouvrage en anglais : The Eleventh day. D’ailleurs que raconte ce bouquin ? que dévoilent les auteurs ? C’est ça l’article intéressant à écrire quand on est dans l’incapacité d’enquêter sois-même.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
    • corrector le 29 novembre 2012 - 3:44 Signaler un abus - Permalink

      “Dès les premiers lignes, vous ridiculisez ce qu’on appelle les théories conspirationnistes sans apporter aucun argument pour justifier ce parti pris. ”

      Phrase navrante.

      Une théorie conspirationniste est par nature ridicule.

      “ils analysent de manière critique la version officielle qui a été donnée du 11 septembre, tentent de repérer les incohérences et de construire de nouvelles hypothèses explicatives.”

      N’importe quoi.

      Ils pratiquent le négationnisme.

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
  • Thomas le 10 octobre 2011 - 22:13 Signaler un abus - Permalink

    Ce qui est intéressant c’est que l’auteur de cet article, Guillaume Dasquié a sorti un pamphlet contre le livre de Thierry Meyssan “L’effroyable Imposture”. Mr Dasquié à l’air de croire dur comme fer à la version officielle et compte bien s’y tenir (question d’orgueil?).
    Dommage pour quelqu’un qui paraît lucide sur les armes de destructions massives supposées de l’Irak dans son intervention au jt de France 2 le 5 février 2003 : http://www.ina.fr/video/2205136001/20-heures-le-journal-emission-du-5-fevrier-2003.fr.html

    Pour ce qui est du débat sur l’article, les commentaires sur celui-ci sont bien plus intéressants que l’article lui-même.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
    • corrector le 29 novembre 2012 - 3:46 Signaler un abus - Permalink

      “Mr Dasquié à l’air de croire dur comme fer à la version officielle et compte bien s’y tenir (question d’orgueil?).”

      Et ça ne te serait pas venu à l’idée que la version officielle est la théorie la plus simple, la plus cohérente, et même la seule qui tienne debout?

      Le lavage de cerveaux conspi-négationniste a bien marché.

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
  • Lucidité77 le 12 octobre 2011 - 12:57 Signaler un abus - Permalink

    Le 11 Septembre 2001. En cherchant bien minutieusement, on trouve PLEIN de “coïncidences” très étranges. Sauf qu’on peut faire la même chose pour la plupart des évènements…

    En tous cas, nous, peuple, ne saurons JAMAIS la vérité sur cette obscur histoire, puisque nous, aux yeux des gouvernements, ne sommes rien. C’est ainsi.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Pierre le 18 octobre 2011 - 3:36 Signaler un abus - Permalink

    Franchement, je croyais que ce site était exempt de la bonne grosse propagande à la Quirant/Dasquié des gobeurs de VO de l’administration Bush. Et puis paf.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • TZ le 18 octobre 2011 - 14:06 Signaler un abus - Permalink

    Eh bien, Lacan doit être tombé de sa tombe à force de se retourner, à la lecture de cet article.

    Qui oseront-nous citer pour dénoncer la croyance aveugle de nos médias dans le complot officiel ? Coluche ? Ce serait lui faire bien peu d’honneur…

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Latartine le 21 octobre 2011 - 10:39 Signaler un abus - Permalink

    Grosse déception de lire ça sur Owni… On a eu quasiment le même dans “science & vie”.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Idiot utile, incompétent, manipulateur ou manipulé ?

    Le plus inquiétant, c’est qu’il dirige ce site…

    Pour comprendre qui est le bonhomme :
    http://www.dailymotion.com/video/xcql30_11-septembre-2001-guillaume-dasquie_news

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
    • Dom le 17 janvier 2012 - 5:40 Signaler un abus - Permalink

      Et ça, c’est de la “varité” ?
      Ben Laden: l’étrange business d’un journaliste
      http://www.mediapart.fr/journal/france/090112/ben-laden-letrange-business-dun-journaliste
      “La publication en 2007 des archives de la DGSE sur Ben Laden par Le Monde a provoqué des investigations judiciaires sur l’auteur de l’article. Guillaume Dasquié, l’actuel directeur de la rédaction d’Owni, est soupçonné d’avoir voulu vendre pour 150.000 euros ces documents aux avocats des familles des victimes du 11-Septembre. Il avait ouvert un compte en Suisse alimenté par la vente de documents confidentiels.”

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
1 ping

Derniers articles publiés