Mémoires (vives) d’Algérie

Le 4 juillet 2012

51 ans après la répression d'une extrême violence d'une manifestation organisée à Paris par la fédération française du FLN, François Hollande a rendu hommage hier à la mémoire des victimes. La reconnaissance officielle de cette tragédie, saluée par Alger, provoque de vives réactions au sein de l'opposition. Malgré les années, les tensions restent vivent et il semble plus qu'utile de parcourir le musée numérique que nous avons développé avec nos confrères et amis algériens d'El Watan : Mémoires d'Algérie. Une application interactive permettant de visiter quantité d'archives étatiques, militaires et privées. Un point de rencontre numérique où nous mettons à la disposition de tous des documents racontant autrement la guerre qui déchira Français et Algériens ; en marge des versions officielles.

Mémoire(s) d'Algérie

Le 19 mars dernier, 50 ans après les accords d’Evian, nous lancions en partenariat avec le journal algérien El Watan, l’application Mémoires d’Algérie. Le parti pris éditorial était fort : permettre de raconter une autre Guerre, déconstruire par des faits les images tissées au fil des discours officiels, de part et d’autre de la méditerranée. Grâce à l’association de journalistes algériens et français, unis dans ce projet.

Nous avions d’un côté des témoignages recueillis par El Watan, racontant le quotidien de ces années de guerre, dévoilant les histoires personnelles, les déchirures familiales, une matière humaine brute. De l’autre, des milliers de documents officiels, militaires et administratifs, que nous avions pu récolter en fouillant les archives de divers services de l’État français et que nous avions décidé de rendre publics. Une considérable base de données qui retraçait cette histoire commune, dans toute sa complexité.

Il a fallu organiser ces milliers de documents, les indexer, penser l’ergonomie, le design et coder cet objet web qui devrait permettre à chacun de parcourir ces documents et de questionner son histoire. Nous souhaitions que ce musée virtuel se construise surtout à travers ceux qui viendraient le parcourir et l’enrichir. Nous l’avons mis en ligne et nous avons attendu.

Un musée vivant

Il ne nous a pas fallu longtemps pour être émus par de simples chiffres. Des statistiques qui venaient confirmer une intuition et valider une démarche journalistique collaborative que seul permet le web. Près de 30.000 visites la première semaine et un chiffre qui s’est stabilisé autour de 8.000 visiteurs uniques dans les semaines qui ont suivies.

Au-delà des simples “visites”, ce sont deux autres données qui nous ont marquées. La répartition de la provenance géographique de ces visiteurs tout d’abord : après bientôt quatre mois de vie en ligne, l’équité est presque totale entre Algérie et France, chacun réunissant en moyenne 40% des visites. Le temps passé sur le site ensuite : plus de six minutes (!) pour une moyenne de 6 pages/visite.

Ces chiffres donnent corps à ce musée virtuel. Des personnes y viennent, y restent et explorent la masse de contenus que nous avons posés sur la place publique. Cette histoire est vue, lue et réappropriée. Mieux : elle est enrichie. Via l’adresse mail mise à disposition des visiteurs, nous avons reçu de nouveaux témoignages que nous avons intégré au fur et à mesure dans la la base de données. Des collections personnelles de photos d’époque (près de 2000 à ce jour) sont arrivées scannées à la rédaction d’El Watan. De quoi nourrir encore longtemps ce musée vivant.

Alors que François Hollande vient de rendre hommage aux victime de la répression sanglante du 17 octobre 1961, il est plus que jamais essentiel de garder ouvertes les portes de ce musée. Et d’inviter tous ce qui le souhaitent à venir y contribuer. Car cette histoire nous regarde tous.


Nos remerciements appuyés à nos confrères d’El Wanatn, dont le sérieux et la constance ont permis à ce projet de prendre toute sa dimension.
Design de l’application Mémoires d’Algérie par Marion Boucharlat
Photo de couverture issue des archives de la famille Moussa, en ligne sur Mémoires d’Algérie (El Watan/Owni)

Laisser un commentaire

  • Med le 5 juillet 2012 - 10:08 Signaler un abus - Permalink

    Ça fait vraiment trés plaisir :’-)
    Merci beaucoup Owni <3

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • cohen le 5 juillet 2012 - 11:26 Signaler un abus - Permalink

    merci pour ces travaux, riches de nouvelles info et sources d’info pour ma part et l’outil est bien vu et bien construit

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Nathanael Uhl le 5 juillet 2012 - 11:59 Signaler un abus - Permalink

    Merci beaucoup pour ce travail fantastique. En marge de l’histoire officielle, des petits bouts de la mienne

    http://lecridupeuple.com/2012/07/05/algerie-ma-deuxieme-patrie-plurimillenaire-a-50-ans/

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Roy Azin le 21 juillet 2012 - 11:28 Signaler un abus - Permalink

    Dear Sir
    My name is Roy Azin
    Sorry for my intrusion, could you help us to create a business in your country or a partnership with your company?
    We are consultants and we represent some guine firms and groups that has important funds to invest into suitable projects…

    This funds is kept in a special safe in a bank .. if you are interested dont hesitate to contact me asap so that we go on from there…. otherwise you can help us sort out a serious investors on commission basis.

    Here below is Our preferred areas of activities

    - Agro-industry
    – Properties (industrial, commercial, residential)
    – Tourism and Hospitality
    – Mining and Petroleum
    – Small and Medium Industries
    – Transport (road, sea and air)
    -Agriculture

    For your information the total amount in the Bank in Togo is
    ( 50 million USD)
    If you are interested, please contact us for a dialogue.

    For more info please contact me true my private email: royal777azin@yahoo.com
    Thanks
    Roy Azin

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Ecrivons l'histoire le 27 octobre 2012 - 0:05 Signaler un abus - Permalink

    Quelle belle initiative que je découvre à peine et par hasard plus de 4 mois après ! Je rêvais de pouvoir accéder à des archives, je n’en ai parcouru qu’une infime partie mais je pense que je vais passer chez vous mes longues soirées d’hiver. Bravo ! Oui de tracer la route vers ce qui me fait penser au musée du nazisme que Berlin a réussi à mettre en oeuvre. Si cette démarche pouvait nous y amener pour réconcilier ces deux peuples de la Méditerranée que tant de choses unissent. Je ne regrette désormais presque plus que l’expo Camus Marseille Provence 2013 ait capoté… Le sens de l’histoire réserve sans doute ici de bien plus belles découvertes.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Zedon le 27 juin 2013 - 16:11 Signaler un abus - Permalink

    L’application ne s’ouvre pas…:’(

    PS: J’ai découvert votre site depuis peu et c’est vraiment très très intéressant! Big up à vous!

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • GAUTIER René le 27 décembre 2013 - 17:39 Signaler un abus - Permalink

    L’appli ne s’ouvre pas….

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
1 ping

Derniers articles publiés