Israël ne craint pas Anonymous

Le 22 novembre 2012

Anonymous a lancé une opération contre Israël pour protester contre les bombardements de Gaza. Sans grand succès pour l'heure, affirment les autorités israéliennes. La menace ne vient pas tant de cet Agitprop numérique que d'attaques plus anciennes, autrement plus sérieuses.

anonymous – Photo CC byncnd the|G|™

Des milliers d’attaques ont atteint des sites israéliens depuis la semaine dernière. Elles ne viennent pas de Gaza mais de partout dans le monde. Les Anonymous, le collectif informel d’hacktivistes, ont lancé une opération intitulée #OpIsrael pour protester contre le déclenchement d’une offensive israélienne sur la bande de Gaza.

Pas de quoi faire trembler l’État hébreu, modère The New York Times sur son blog dédiée aux technologies Bits :

Cette campagne est l’équivalent numérique de tags sur une entreprise ; ce sont des nuisances onéreuses, mais les bases de données seront finalement rétablies, les messages retirés et les sites de retour en ligne.

Conflits en ligne et hors ligne

Les peurs des cyberdéfenseurs

Les peurs des cyberdéfenseurs

Les responsables français de la cyberdéfense ont parfois des sueurs froides. Le contre-amiral Coustillière et le directeur ...


Une analyse en écho à celle développée par Patrick Pailloux, directeur de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information. S’exprimant à l’École militaire, fin octobre, il y expliquait que “les conflits se transpos[aient] toujours sur Internet” quelle que soit leur intensité.

Et de citer des exemples français : les piratages d’origine turque, lors du vote à l’Assemblée, de la loi sur la reconnaissance des génocides, l’attaque contre le site de Charlie Hebdo après la publication des caricatures de Mohamed, ou encore les fuites (“leaks”) de travaux du Groupe d’experts sur le climat (le GIEC). Des attaques – souvent contre des sites institutionnels donc – qui ne “[l']empêchent pas de dormir”, sauf si elles s’intègrent dans une stratégie plus sophistiquée.

Qu’ont fait les Anonymous ? À leur habitude, ils ont d’abord posté une vidéo de ladite contre-attaque (#OpIsrael). Respectant les règles du genre, une voix métallique accuse le gouvernement israélien d’avoir coupé l’accès à Internet de ses habitants et de ceux des pays voisins, et d’infliger de mauvais traitements aux Palestiniens.

Ils avertissent :

Israël, il est dans votre intérêt de mettre fin à toute opération militaire sans quoi les conséquences empireront à chaque heure qui passe. (…) Nous appelons les Anonymous à pirater, défacer, dérober des documents, faire fuiter des bases de données, prendre le contrôle (…).

Les autorités israéliennes n’ayant – étrangement – pas modifié leur plan d’un iota, les Anonymous ont mis leurs menaces à exécution. Quelques 44 millions d’attaques ont visé des sites officiels pendant les deux premiers jours selon le gouvernement qui a précisé qu’une seule cible aurait été inaccessible pendant une dizaine de minutes.

Guerre de l’information

Contre-propagande d’Israël dans une guerre où l’information (et les réseaux) jouent plus que jamais un rôle clef ? Les actions d’Anonymes relèvent souvent de la protestation plus que de l’action directe et/ou radicale. Les attaques par déni de service s’apparentent à des “sittings” non-déclarés, des manifestations pour empêcher d’accéder à un site, en dur ou en HTML.

Les actions les plus sérieuses viennent d’ailleurs, estime l’article de Bits :

C’est une autre histoire avec les [cyber] attaques d’Iran et de Gaza.

Les mois derniers n’ont pas manqué d’épisodes plus complexes que des attaques par déni de service. Bits rappelle l’existence de “Mahdi”, un logiciel malveillant découvert en juillet dernier. Il aurait infecté des infrastructures vitales d’entreprises israéliennes. Comme toujours, l’attribution de la cyberattaque n’a été établie qu’à travers un faisceau d’indices (langue d’écriture, nom de certaines commandes…).

Dans un épisode plus récent, la police israélienne a dû débrancher son réseau après la découverte dans leurs ordinateurs d’un logiciel de contrôle à distance, installé clandestinement. Certains chercheurs ont incriminé des serveurs installés à Gaza.


“anonymous” – Photo CC [byncnd] the|G|™

Laisser un commentaire

  • BaN le 22 novembre 2012 - 18:57 Signaler un abus - Permalink

    Salut Pierre,

    Un DDOS ça sert aussi et surtout à cacher ce que les méchants-pirates-terroristes-glamours font d’autres sur le serveur.

    Comme dans l’histoire du DDOS de Sony

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Lyokoï le 22 novembre 2012 - 21:09 Signaler un abus - Permalink

    Et qu’en est-il de la base de donnée du site de Bank of Israel qui a été entièrement effacée ?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • an0nymousse le 22 novembre 2012 - 22:51 Signaler un abus - Permalink

    desolé mais ça ne veut strictement rien dire :
    “(…) des manifestations pour empêcher d’accéder à un site, en dur ou en HTML”

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
    • corrector le 24 novembre 2012 - 6:06 Signaler un abus - Permalink

      Mais si!

      Un site en dur : un lieu : une usine, le siège d’un groupe industriel, d’un parti politique

      vs.

      Un site Web.

      C’est une analogie entre sit-in et DDoS. (Analogie moisie, AMA.)

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
    • Luiz le 5 mai 2014 - 23:08 Signaler un abus - Permalink

      It’s a joy to find sonemoe who can think like that

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
    • Benessalah le 21 février 2015 - 18:13 Signaler un abus - Permalink

      Furrealz? That’s maosvlruely good to know.

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
    • Estelle et Stella:Il ne faut pas spécialement mettre des fortunes pour prendre soin de sa peau.Seulement connaître les règles de base.Pas d’alcool surtout car même si dans un premier temps la peau parait plus belle c’est après qu’elle se venge et multiplie les points noirs, boutons et co.Bien se démaquiller le soir (même si vous ne vous êtes pas maquillée), de sorte à ce que le dernier coton soit propre et appliquer une crème adaptée à votre type de peau.Il y en a pour tous les budgets. Perso je n’utilise jamais ce qui se vend en grande surface. par contre en parapharmacie on retrouve de très bons produits àpd 15€ tels que Caudalie, Liérac…Et dernier conseil, boire beaucoup d’eau!

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
    • Kuthz le 10 avril 2015 - 21:10 Signaler un abus - Permalink

      You can always tell an expert! Thanks for contuibrting.

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
  • Nigourounimaitre le 23 novembre 2012 - 1:50 Signaler un abus - Permalink

    Eh bien, on en parle beaucoup pour quelque chose qui ne fait peur a personne :)

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • pimpoum le 24 novembre 2012 - 3:54 Signaler un abus - Permalink

    Bonsoir,
    les “44 millions d’attaques” sont à prendre avec des pincettes, surtout qu’il s’agit d’un communiqué des autorités israéliennes (ils bombent le torse quoi). Je vois bien ça comme 44M de visites de leurs sites institutionnels (sit in numérique), avec quelques tentatives de pénétration dans les différents SI.

    Bwef.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • corrector le 24 novembre 2012 - 6:00 Signaler un abus - Permalink

    Israël, il est dans votre intérêt de mettre fin à toute opération militaire sans quoi les conséquences empireront à chaque heure qui passe

    Les anonymous alliés des fous de dieu islamiques?

    On aura vraiment tout vu.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
    • xas le 25 novembre 2012 - 17:36 Signaler un abus - Permalink

      correctio
      Allié des fous israéliens de la colonisation à outrance ?
      pas tout vu…

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
      • corrector le 25 novembre 2012 - 20:00 Signaler un abus - Permalink

        Les israéliens ont tenté de négocier la paix, mais les palestiniens ont posé des conditions complètement délirantes (le droit au retour, aucun pays ne peut accepter ça).

        La “colonisation” c’est pas bien c’est très mal, tout ça, mais Israël n’a aucune envie de faire de concession à ceux qui n’en font jamais, qui cultivent la haine des Juifs, etc. Quand Israël a fait une grosse concession en se retirant de la “bande de Gaza” on a vu ce que ça a donné.

        Les “colonies” ne sont pas forcément définitives. Tout est négociable.

        • Vous aimez
        • Vous n'aimez pas
        • 0
        Lui répondre
    • jahal le 26 novembre 2012 - 22:02 Signaler un abus - Permalink

      hahaha lol stupidé ecrite, a deux doigt du troll.

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
      • corrector le 27 novembre 2012 - 7:07 Signaler un abus - Permalink

        Qu’est-ce qui est stupide?

        Que les “anonymous” libertaires soient alliés aux fous de dieu antisémites?

        • Vous aimez
        • Vous n'aimez pas
        • 0
        Lui répondre
  • Attila le 29 novembre 2012 - 14:53 Signaler un abus - Permalink

    Grace au net les anonymous font plus parler d’eux qui’ils ne sont actifs, le net est vraiment un miroir déformant.

    Est-ce qu’il existe des estimations du nombre de membre d’Anonymous?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
3 pings

Derniers articles publiés