[itw] Soundcloud et les Creative Commons

Le 24 août 2010

Soundcloud propose depuis peu à ses utilisateurs de nouvelles fonctionnalités faisant la part belle aux Creative Commons. Sur CreativeCommons.org, Parker Higgins les explique et donne un aperçu de ce que l'entreprise prévoit pour la suite.

Soundcloud est depuis un moment déjà le service référence des créateurs de musique désireux de pouvoir la partager et la distribuer. Depuis ses débuts, le service qui permet aux artistes de partager leurs morceaux soutient les Creative Commons (CC) -dans ses options de licences-. L’entreprise vient de lancer un ensemble de nouvelles fonctionnalités pour soutenir largement cette intégration, principalement pour ceux qui recherchent de la musique en CC [les liens sont en anglais]


Parmi ces fonctionnalités, des options de recherches avancées, un portail CC, une visibilité accrue concernant les choix de licence et un concours de remix en licence Creative Commons. Nous avons testé tout cela en postant des boucles issues du projet Into Infinity et en installant une DropBox pour voir quel genre de titres en CC les utilisateurs de Soundcloud ont posté.

Pour vous aider à comprendre au mieux ces nouveautés, nous avons rencontré Parker Higgins de chez Soundcloud. Une interview à ne pas manquer pour tout savoir sur l’histoire de l’entreprise, sur cet ensemble de nouveautés et sur les futurs défis qui attendent les “soundclouders”.

Commençons par l’histoire de Soundcloud. Comment et pourquoi cette start-up est elle née ? A quel besoin répond-elle ?

Parker Higgins : Soundcloud est née en 2007, pour répondre à une problématique précise : le déplacement de gros fichiers musicaux. A l’époque, il existait plusieurs manières de déplacer des fichiers souvent non-compressés et très lourds : par e-mail et via des sites capables de gérer des documents de cette taille ainsi que par des FTP peu pratiques. En outre, il n’existait pas de solution de distribution à destination du public qui soit un tant soit peu stylée.

Les musiciens ont constamment besoin d’envoyer des fichiers audio. En privé d’une part, entre membres d’un groupe par exemple ou à des producteurs et des directeurs artistiques et publiquement d’autre part dans le cadre d’un partage de chansons avec les fans. C’est ce problème que Soundcloud s’est ingénié à résoudre.

Au même moment, tout un tas de trucs vraiment cools ont déterminé son développement. Alors que la popularité du site augmentait, nous avons ajouté des fonctionnalités “sociales” et du coup les utilisateurs ont commencé à considérer le site comme une communauté. Nous nous sommes aussi diversifiés en incluant tous les types de fichiers audio, pas seulement la musique. Soundcloud est toujours le meilleur outil pour déplacer de la musique, mais il est aussi devenu “the-place-to-be” pour permettre aux musiciens, aux comédiens, aux auditeurs, aux sampleurs et autres de trouver et de partager des fichiers audio.

Quel type de public (individus et organisations) utilise Soundcloud pour distribuer de la musique ? Y’en a-t-il qui soient vraiment différents ? S’agit-il en particulier de créateurs de contenus ou alors les consommateurs de musique utilisent-ils aussi SC comme une platforme leur permettant de découvrir de nouveaux artistes ?

Nous considérons Soundcloud comme un outil fait pour servir la musique et ses créateurs, et lorsqu’on travaille à son développement, c’est à eux que l’on pense. Bien sûr, la musique est un écosystème et les auditeurs aiment aller là où se trouvent les créateurs. Ce qui nous paraît important, c’est qu’en rendant l’utilisation du site plus facile pour les ceux-ci, nous permettons à tous de devenir créateur et donnons les moyens à ceux qui d’habitude sont seulement consommateurs de le devenir.

Avec des outils comme GarageBand, Audacity et autres applications d’instruments sur ordinateur, téléphone ou tablette, les non-musiciens peuvent facilement créer. Et avec Soundcloud, c’est encore plus facile de partager ces créations.

Soundcloud avait intégré la possibilité d’utiliser les licences en Creative Commons dès octobre 2008. Quelles fonctionnalités ont été ajoutées avec cette dernière mise à jour ? Pourquoi les membres de notre communauté devraient ils être aussi enthousiastes que nous ?

Notre introduction initiale des CC visait plutôt ceux qui uploadaient du contenu sur notre site. Le choix de la licence se faisait de manière très simple, mais pour les auditeurs, elle n’apparaissait pas toujours très clairement. Pour cette mise à jour, nous nous sommes vraiment focalisés sur l’élément “découverte” : nous avons incorporé les CC dans les options de recherche avancée, avons fait apparaître les badges de licence plus clairement sur les lecteurs et avons développé une page dédiée aux CC qui présente les titres les plus demandés et les plus récents présents sur le site.

Je crois vraiment que Soundcloud est la meilleure plateforme pour stocker, découvrir et partager des fichiers audio de toutes sortes en général, et cette mise à jour n’est pas loin d’en faire la meilleure plateforme pour les fichiers audio en CC en particulier. C’est vraiment excitant d’améliorer l’écosystème actuel d’outils et de plateformes ouverts aux créateurs de Creative Commons.

Avez-vous constaté des utilisations intéressantes de fichiers sous licence Creative Commons sur Soundcloud ? L’application de remix open source que vous venez de sortir semble particulièrement convenir aux contenus sous CC.

Cette application de remix dont vous parlez fait partie d’un ensemble de trucs gratuits et open source vraiment sympa qui créent un vrai lien avec Soundcloud. Elle est déjà utilisée par certains concours sur le web, et sera bientôt utilisée à coup sûr pour des choses plus précisément orientées “Creative Commons”.

MISE A JOUR : Creative Commons a lancé un concours de remix/mashup open source auquel on peut s’inscrire jusqu’au 26 septembre. Plus d’informations ici ou sur leur blog.

Au début de l’été, vous avez appelé les utilisateurs à ajouter leurs extraits sous licence CC à Soundcloud. Quelle a été leur réponse ?

L’enthousiasme autour du projet est vraiment génial. Des milliers de fichiers ont été uploadés et taggés, ce qui signifie que les gens qui créent de la musique ou de la vidéo faisant appel à des samples peuvent chercher dans notre immense base de données au lieu de stocker des dizaines de giga sur leur ordinateur. Et ce qui est encore plus cool, c’est que les participants sont très variés : des utilisateurs qui aiment tout simplement les samples (comme le projet Stretta Samples), des institutions comme OLPC ou encore des sound designers connus comme Sample Magic.

Quelle est la prochaine étape pour Soundcloud ? Sur quels projets potentiellement intéressants pour notre communauté êtes-vous en train de travailler ?

J’aime particulièrement le fait que des gens très différents utilisent notre API. En vous baladant dans notre galerie d’applications, vous aurez un aperçu de toutes les utilisations sympa de Soundcloud faites par les internautes. Nous travaillons aussi en interne sur de nouvelles fonctionnalités passionnantes, mais il faudra s’inscrire pour en profiter quand elles sortiront !

___

Article initialement publié sur creativecommons.org

Photos CC flickr 917press, Giuli-O

Laisser un commentaire

1 ping

  • [...] [itw] Soundcloud et les Creative Commons« 10 bonnes raisons de ne pas croire au streaming »A force de se préoccuper de vendre la musique, on en oublie l’Art10 bonnes raisons d’acheter des compacts disquesDo you speak rock français ?OWNImusic présente Olivier Samouillan et Don GuidoPourquoi vos fans vous piquent votre musiqueLe mirage de la musique gratuite [...]

Derniers articles publiés