Il faut sauver Wikipedia

Le nombre de contributeurs de Wikipedia diminue. Syndrome des experts que l'encyclopédie en ligne voulait éviter et faible adaptation aux nouvelles exigences du web expliquent en partie ce déclin, analyse Cédric Le Merrer.

D’abord les chiffres : jusqu’à 90 000 en 2010, les contributeurs actifs n’étaient que 82 000 en juin dernier. Beaucoup sont persuadés que la chute du nombre de contributeurs n’est qu’un phénomène naturel : l’encyclopédie serait complète et surtout  Wikipedia reflètant les centres d’intérêt de son contributeur moyen, “un geek masculin de 26 ans” selon son fondateur Jimmy Wales, l’encyclopédie manque fatalement de points de vue féminins et non occidentaux.

Mais cette baisse somme toute assez limitée cache un phénomène plus alarmiste : Wikipedia ne correspond plus aux usages en vogue aujourd’hui sur le web, après avoir été pourtant le symbole le plus évident du web 2.0. Reposant sur des outils de programmation dynamique, facile à modifier sans savoir programmer, Wikipedia était avant tout ce qu’en font ses usagers. Que s’est-il passé ?

Symbole des mutations de l’époque, Wikipedia reflète aussi les aspirations libertaires de son fondateur. Jimmy Wales est un libertarien, un individualiste qui ne croit ni en la “société” ni en la légitimité d’aucun gouvernement. Le projet Wikipedia découle donc de cette idée que tout un chacun peut apporter ses connaissances. Un de ses mythes fondateurs sera celui de la mort de l’expert : tout le monde est un expert de sa propre expérience, nous sommes tous égaux devant la machine, il n’y a plus d’experts.  Wales est aussi un représentant de l’idéologie californienne, celle de Google et de la Silicon Valley, selon laquelle les ordinateurs permettraient d’organiser les interactions humaines pour le meilleur. Nous sommes tous égaux devant la machine.

Les nouveaux experts

Le problème, dans la pratique, c’est que la machine ne suffit pas à organiser toutes les contributions. Il a fallu instaurer des règles, des normes et des exceptions dont la liste ferait passer la Constitution européenne pour les règles du jeu de dames. Et même si les règles du jeu précisent bien que tous les contributeurs sont égaux qu’ils soient là depuis dix ans ou dix jours, les administrateurs sont les seuls à connaitre ces règles et leur pouvoir est fondé là dessus. Si vous pouvez toujours contester leurs décisions, il vous faudra faire l’effort d’en apprendre autant qu’eux et courir le risque de devenir comme eux.

Demandez à quiconque a tenté de contribuer en dilettante ces dernières années, et un problème typique d’internet émerge : la communauté bashe les noobs. Vous décidez de compléter la page Wikipedia de votre groupe punk préféré, et le lendemain toutes vos modifications sont annulées par un administrateur qui vous reproche d’avoir mis les noms propres en gras et les citations en italique. Tous ne sont pas comme ça, mais les témoignages de contributeurs découragés par une expérience semblable sont légion. Wikipedia n’a pas tué les experts, il en a créé de nouveaux, les experts de Wikipedia, et ils ne valent guère mieux. Le premier pas pour sauver Wikipedia serait de faire le ménage dans le règlement et dans les administrateurs, au risque de perdre encore plus de contributeurs dans un premier temps.

La conception nouvelle du web proposée par Wikipedia en 2001 est devenue la norme aujourd’hui : fournissez des outils, les internautes feront le travail. Un modèle qui fait sens pour Wikipedia, mais qui en fait encore plus pour des sites commerciaux qui font fortune sur ce travail gratuit. Proposer aux internautes de créer du contenu via des outils simples n’est plus l’exception mais la règle.

En 2001, modifier une page de Wikipedia en quatre ou cinq clics et en n’apprenant que quelques balises de mise en forme, c’était une révolution. Mais quand on est habitué aux commandes Ajax et au WISYWIG de sites plus récents, devoir passer par trois pages différentes pour apporter la moindre contribution à Wikipedia, c’est incroyablement fastidieux. Symbole du web 2.0, Wikipedia tombe en désuétude en même temps que le concept qu’il incarna le mieux – le terme web 2.0 lui même étant tombé en désuétude. On parle désormais de social media. D’un point de vue technologique, il y a peu de différence, mais à l’usage, il y en a une fondamentale : l’identité.

L’impossible personal branding des contributeurs

Le contributeur de Wikipedia ou l’utilisateur du moteur de recherche Google est un anonyme. On peut s’enregistrer sur Wikipedia, se choisir un pseudo, faire partie d’une communauté, mais au final les articles ne sont pas signés, puisqu’ils sont censés être l’oeuvre de la communauté plutôt que d’experts identifiés. Le web social, à l’opposé, repose entièrement sur les connexions entre des individus clairement identifiés, sur leur influence, sur leur égo, même. C’est pour ça qu’il est devenu l’outil préféré des experts de tout poil, ou du moins de ceux qui désirent être reconnus comme tels et pratiquer le personal branding.

Face à Wikipedia, il y a donc toute une armée de médias sociaux qui se battent pour notre attention et qui nous récompensent en flattant notre égo. Pourquoi contribuer anonymement (ou quasiment) à une encyclopédie ingrate quand on peut devenir “influent” sur Tumblr ou Twitter, qu’on peut s’imposer comme “storyteller” sur Pearltrees et Storify ou comme “curateur” sur Scoop.it et Paper.li ?

Pour se défendre, Wikipedia commence à adopter les armes de l’ennemi, principalement avec le bouton “Wikilove” qui permet de remercier un contributeur en lui envoyant une image, comme un like ou ou +1. Une mesure qui sent cependant le “trop peu, trop tard” face à tous les moyens développés par les social medias pour flatter nos égos. Il faudrait que Wikipedia en fasse beaucoup plus pour concurrencer les médias sociaux sur le terrain du personnal branding pour espérer les concurrencer, mais ça voudrait dire abandonner son idéal californien qui place la machine au coeur des interactions.

La guerre entre web 2.0 et social media fait rage, une guerre entre deux futurs, Terminator ou Big Brother, et ce dernier est en train de gagner. Si Wikipedia veut survivre, il faudra trouver une façon d’adapter son Terminator sans se transformer en Big Brother. Ca tombe bien, on avait envie d’aucun des deux.

Aujourd’hui, l’internaute moyen va utiliser la si respectable Wikipedia comme source principale de connaissance et ne prendra pas le temps de vérifier ce qu’il y lit. Si Wikipedia contredit ce qu’il sait, il changera plus probablement d’avis qu’il ne modifiera la page. Pour redevenir un site vibrant et excitant, Wikipedia pourrait mettre un coup de pied dans sa propre fourmilière en abandonnant le principe de “neutralité de point de vue” qui de toute façon est bien trop problématique.

Une des plus grandes richesses de Wikipedia, c’est l’accès qu’elle donne à travers les pages “discussions” aux débats internes constants sur sa construction. Plutôt que de les garder séparés du contenu, Wikipedia pourrait adopter un nouveau principe, celui de la “multiplicité des points de vue”, et rendre visible sur chaque page des versions différentes et plus colorées de ses articles. Au lecteur de faire le tri ensuite entre des points de vue exprimés avec conviction, plutôt qu’entre des versions émasculées par les disputes qui ont lieu derrière le rideau. Wikipedia pourrait vivre indéfiniment de l’animation apportée par ces disputes plutôt que de se scléroser dans une version molle de la réalité, et l’encyclopédie n’en serait que plus complète.


Crédits photo FlickR CC by-nc-sa leralle / by-nc-sa Ethan Hein / by-nc-sa Pete Prodoehl

Article initialement sur fluctuat.net sous le titre : “Comment sauver le soldat Wikipédia ?

Laisser un commentaire

  • Astringues le 24 août 2011 - 8:56 Signaler un abus - Permalink

    D’accord sur le fond (et la conclusion), mais les social medias se succèdent les uns aux autres (msn puis facebook puis twitter puis…) sans que le personnal branding ne fasse avancer le web ni la société.
    Pas étonnant, la construction d’une société – comme celle de Wikipedia – ne peut être que collective, c’est ce que l’aspect libertaire de son fondateur avait compris.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Cédric Le Merrer le 24 août 2011 - 9:23 Signaler un abus - Permalink

    @astringues Je suis le premier à me moquer du personnal branding et de ses abus, cependant on ne peut pas non plus nier qu’il peut être une motivation importante pour la réalisation de certains grands projet. La plupart des sources citées par Wikipedia sont signées, après tout. C’est le premier pas du personnal branding.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Rémi Mathis le 24 août 2011 - 9:55 Signaler un abus - Permalink

    Bonjour,

    Merci de cet article qui possède le mérite de soulever des questions.

    Je me permettrai néanmoins de reprendre quelques points :

    1/Il convient de prendre les chiffres sur le nombre de contributeurs avec plus de prudence.

    =>D’abord parce que vous donnez des chiffres globaux qui amalgament plus de 200 projets. Le nombre de contributeurs ayant plus de 5 ou plus de 100 edits par mois ne baisse pas sur la Wikipedia francophone.

    =>Ensuite parce qu’un édit ne signifie rien en soi : cela peut consister en la correction d’une faute d’orthographe (voire un vandalisme) comme en la rédaction d’un article excellent et très complet. Si le nombre d’édits était divisé par deux mais la taille du texte amené multiplié par 3, je serais très heureux. Surtout si la qualité suit.

    2/”Wikipedia ne correspond plus aux usages en vogue aujourd’hui sur le web”

    => Sur Wikipédia, quelqu’un serait passer pour apposer la balise {{référence nécessaire}} qui demande une source ;-)

    => Il nous semble bien au contraire que ce n’est que depuis un ou deux ans que la société civile commence à s’y intéresser et que des projets nouveaux sont organisés. En 2008, seule la BnF discutait avec nous ; aujourd’hui musées, bibliothèques, institutions diverses sont très attirées par des partenariats de nature variées en fonction de leurs objectifs et des enjeux qu’ils rencontrent. Nous venons d’embaucher une directrice des programmes à plein temps, ainsi qu’une personne chargée de mettre en place des projets autour de l’éducation : l’école et l’université restent des lieux où des personnes d’une très grande richesse pourraient bcp apporter à WP s’ils étaient mieux informés sur la réalité du projet.
    Je ne suis pas sûr que le modèle de Wikipédia soit vraiment “la norme”. Chez les geeks, oui, \/0U$ 4\/3Z r41$0|\|. Mais demandez aux amis de votre oncle de Rodez ou de Vesoul…

    => Personal branding
    Votre remarque aurait très bien pu être faite il y a dix ans (et de fait elle l’était) : pourquoi les gens contribueraient-ils alors qu’ils ne gagnent rien ? Ils ne le feront pas, ça ne fonctionnera pas. On est d’accord, ça ne devrait pas fonctionner… mais ça fonctionne. Car les gens aiment parler – même anonymement (mais ce n’est pas obligé) – de ce qu’ils aiment. Qu’ils sont plus altruistes qu’on le pense. Et il est très aisé d’être reconnu comme expert d’un champ sur Wikipédia, y compris sous son vrai nom si on le désire : il suffit de s’impliquer et de démontrer par son travail qu’on est utile.

    3/Overdose de Jimbo

    => Jimmy Wales est un membre du Board (CA) de la Fondation parmi 9 autres. Il n’a aucun pouvoir de décision particulier et n’est pas un gourou.

    La discussion pourrait être poursuivie longtemps. Merci néanmoins pour cet article qui pointe parfois de vrais dangers ; à votre disposition pour en parler

    Rémi Mathis
    Wikimédia France
    Président

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Adam le 24 août 2011 - 10:20 Signaler un abus - Permalink

    De très bonne idées dans cet article, merci pour le partage.

    PS : C’est quoi la boule?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Frédéric Sidler le 24 août 2011 - 10:25 Signaler un abus - Permalink

    Cela faisait des années que je l’utilisais en tant que lecteur. Depuis quelques mois, je me suis mis à contribuer. Et bien c’est de la daube. C’est décourageant et c’est surtout incroyable qu’en 2011 on se trouve toujours avec un éditeur aussi pourri. C’est dommage, car c’est pour moi toujours la référence en terme de projet co-créatif (avec Linux). L’utilisation de Wikipedia en lecture, mais surtout en édition devrait tout simplement faire partie des outils à apprendre à l’école. Je ne comprends pas pourquoi à côté de Word on ne pourrait pas apprendre Google Docs, Wikipedia.

    Longue vie à Wikipedia et surtout un petit coup de neuf au niveau de l’interface ne ferait pas de mal.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • T0rv4ld le 24 août 2011 - 10:31 Signaler un abus - Permalink

    Une idée, comme ça : en bas de page, proposer la liste des contributeurs à l’article que l’on vient de lire (mini 2/3 lignes, par exemple), et la possibilité de rentrer en relation avec eux. Car bien souvent, ceux qui complètent les articles sont un brin connaisseur sur le sujet et pourrait apporter beaucoup lors d’un échange.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • authueil le 24 août 2011 - 10:34 Signaler un abus - Permalink
    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Rémi Mathis le 24 août 2011 - 10:37 Signaler un abus - Permalink

    > à l’auteur : la réaction de T0rv4ld montre bien que le principe de Wikipédia n’est pas si banal que vous voulez bien le dire.

    Sa demande est plus que pertinente et justifiée… puisque tout Wikipédia repose sur cela ! La liste des auteurs se trouve dans l’onglet “historique”, fondamental car il permet de savoir qui a contribué, de revenir à une ancienne version, de comparer des versions précédentes, etc. Sur Wikipédia, tout est visible, lisible, compréhensible : Wikipédia est sa propre archive, ce qui est un outil d’une grande puissance. Il est bien sûr possible d’entrer en discussion avec un contributeur sur sa page de discussion, celle de l’article voire par mail (si le contributeur a accepté de donner une adresse, ce n’est pas obligatoire).

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Traroth le 24 août 2011 - 11:12 Signaler un abus - Permalink

    Pour parler du noob bashing, c’est un comportement qui est normalement réprimé par toutes les règles de Wikipedia. Le principe, c’est que toutes les contributions constructives sont bienvenues, et que les nouveaux doivent être bien accueillis (“ne mordez pas les nouveaux”).

    Et pourtant, ce phénomène est une réalité. Les causes sont profondes et seront difficiles à combattre.

    D’abord, les règles peuvent être transgressées (c’est dit dans les règles, et ça créé un véritable problème de respect), d’autant plus que la communauté donnera difficilement raison à un nouveau face à un administrateur qui est souvent aussi un contributeur ancien et respecté.

    Mais le problème plus fondamental est un mythe fondateur de Wikipédia, qui voudrait que plus il y a de contributeurs, meilleur sera le résultat. Je pense que c’est cette croyance qui est en train de montrer ses limites, tant il est vrai que la réputation croissante de Wikipédia lui a apporté une plus forte proportion de vandales au cours du temps, et une moins forte proportion de contributeurs prêts à s’investir dans le rôle d’administrateur. Résultat, le système devient peu à peu ingérable, et les administrateurs remplissent de plus en plus leur fonction à la hache.

    C’est malheureux à dire, mais tout ça était déjà visiblement dès 2008, sous forme embryonnaire. Ce qui amène à une autre question, la difficulté de la communauté Wikipédia pour se réformer, pour adapter ses règles de fonctionnement à la réalité.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Ploum le 24 août 2011 - 11:24 Signaler un abus - Permalink

    Marrant, j’écrivais quasi pareil il y a 2 ans: http://ploum.net/post/222-why-i-don-t-contribute-to-wikipedia-anymore

    Finalement, cela signifie peut-être que les choses se stabilisent ;-)

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • an391 le 24 août 2011 - 11:33 Signaler un abus - Permalink

    Plus que de sauver wikipedia, il serait temps qu’il existe un environnement sur internet permettant d’acheter un site de contenu (accès à) “à vie”, petit robert 2011 par exemple, encyclopédie des primates ou perroquets, art grec ou océanien, et de publier de telles choses côté éditeurs. Le contenu sur le web est profondément nul par rapport à ce que ça pourrait être.
    http://iiscn.wordpress.com/2011/05/15/concepts-economie-numerique-draft/

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • zorun le 24 août 2011 - 12:09 Signaler un abus - Permalink

    Très intéressant !

    Quand même quelques points à commenter :

    - WYSIWYG et non WISYWIG (cf. Wikipédia par exemple ;))

    - Je ne pense pas que Wikipédia ait vraiment besoin ni intérêt à suivre la voie des médias sociaux avec des boutons “Like” ou “+1″, ce n’est pas le même monde, pas le même objectif.

    - À mon avis, le contributeur moyen ne recherche pas la gloire : il se satisfait du sentiment d’avoir contribué à un projet collaboratif et d’avoir pu partager une partie de ses connaissances. Je connais des contributeurs qui *veulent* que leurs contributions soient dans le domaine public.

    - Pour ce qui est de la dernière proposition, en plus d’être quasiment opposée à l’idée d’encyclopédie (objectivité, tout ça), elle me paraît assez peu dans l’ère du temps : devant la masse d’informations disponible, on recherche au contraire la concision…
    Après, il faut avouer que l’idéal de neutralité du point de vue peut être difficile à atteindre, surtout pour du contenu non-scientifique…

    Merci pour l’article !

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • zorun le 24 août 2011 - 12:12 Signaler un abus - Permalink

    Après, oui, ça ne pourrait pas faire de mal à Wikipédia d’évoluer au niveau de l’interface.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Ghald le 24 août 2011 - 13:45 Signaler un abus - Permalink

    Je suis surpris du peu de commentaires concernant la proposition finale de l’article : abandonner le principe de neutralité… Si celui-ci est certes problématique, c’est certainement grâce à lui, et aux débats/conflits qu’il peut engendrer, que le contenu de wikipedia peut s’améliorer, en proposant des informations sourcés plutot que du contenu inédit, où s’amalgamerait points de vue et analyses d’auteurs/penseurs publiés (et donc reconnus) à ceux qui ont simplement une opinion qu’ils voudraient partager… Pour ces derniers, il existe les blogs et les forums — et sur wikipedia, éventuellement la page de discussion, qui si elles étaient fusionnées a l’article rendrait celui-ci non pas plus riche, mais illisible, brouillonne, inorganisable/sée… et certainement pas encyclopédique. D’ailleurs, si la page de discussion est effectivement “derriere le rideau”, elle n’est pas une coulisse obscure de WP, mais reste largement accessible pour peu que l’on soit un minimum attentif (certes, je sais bien que nombre de lecteurs de WP mettent un temps considérable a s’apercevoir de l’existence des liens “modifier”…)
    Par ailleurs (et surtout), la neutralité de point de vue n’est en rien contradictoire avec la pluralité des points de vue; au contraire, un article se doit de présenter cette pluralité; seulement, celle-ci ne doit pas être celle des contributeurs mais celle d’auteurs s’étant exprimés sur le sujet — sans quoi wikipedia serait un Forum, non un projet encyclopédique (bon, ok, je me répète un peu…)

    Ensuite, je suis d’accord avec Rémi Mathis : ce n’est pas tant le nombre de contributions qui importe, mais le volume et la qualité de chacune. De même, si la baisse du nombre de contributeurs correspondait à la baisse du nombre de vandale, il n’y aurait vraiment pas de quoi le regretter..

    Enfin, concernant le “personnal branding”, je ne pense vraiment pas que ce soit un problème : au contraire, l’un des points forts de WP est selon moi de réclamer — et par là même de faire emerger/développer/renforcer — une autre attitude vis-à-vis du partage des connaissance, à l’opposé de celle généralement promue par les lieux traditionnels de transmission du savoir (universités, livres…); raison pour laquelle nombres de chercheurs et universitaires rechignent peut-etre à participer plus activement (travailler sans salaire ni reconnaissance claire n’est pas, en effet, forcément dans leurs habitudes…). Si effectivement, nous aurions pu croire que ce tout relatif anonymat des contributions auraient pu être un obstacle à ce projet, la magie est justement que ce ne le fut apparemment pas.

    Finalement, les seuls points avec lesquels je suis véritablement d’accord concernent d’une part l’interface d’édition, qui même lorsqu’on la maitrise à peu pres convenablement, reste assez désagreable ; d’autre part, l’annulation de contribution lorsqu’il conviendrait de simplement les améliorer (wikifier, etc.)…

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Plhoste le 24 août 2011 - 14:36 Signaler un abus - Permalink

    Wikipedia pourrait gagner vraiment à l’abandon de la neutralité des points de vue, conjoint à un système de points.

    Je ne participe pas à wikipedia (plus en tous cas depuis 6/7 ans) qui est devenu une forme d’oligarchie. Par contre le système à la stackexchange/stackoverflow/serverfault me convient tout à fait. Il est noob friendly, permet de trier l’info pertinente (étayée) en un coup d’oeil, et (le plus important) trouver réponse à ses questions. La courbe d’apprentissage est quasiment nulle, la notation à la baisse coûte de points de réputation, ce qui incite à ne pas en abuser. Ces systèmes organisent le savoir dans la branche très technique de la programmation, donc le sujet s’y prette naturellement, même si, comme disait Larry Wall, “Timtowtdi !” (there is more than one way to do it).

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • lou passejaïre le 24 août 2011 - 15:12 Signaler un abus - Permalink

    euh …
    parfois, j’ai la facheuse impression que c’est juste l’illustration de la fonte considérable de la ressource “internaute” qui ne laisse guére en tête à tête que les “admins” et les “trolls” …

    Ou plutôt “comment les fantasmes libertaires n’ont pas réussi à survivre à la programmation des clients à des modes d’achats toujours plus simplifiés”

    Mais il est faux de résumer tout celà a des questions d’Ego … le vrai probléme vient de l’absence d’éducation à la citoyenneté, fut elle numérique …

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Moyg le 24 août 2011 - 16:40 Signaler un abus - Permalink

    Si je comprends bien, vous proposez de modifier Wikipédia avec les critères suivants :
    * facilité d’édition
    * fin de l’anonymat/personnal branding
    * maîtrise de “ses” articles (empêcher les autres de toucher à sa mise en page, etc.)
    * absence de véritables règles
    * plusieurs versions possibles sur un même sujet.

    Bravo, vous venez de réinventer les plate-formes de blogs, ou mieux : knol. J’attends de voir l’encyclopédie de Google (qui répond parfaitement à vos critères) dépasser Wikipédia, comme on nous l’annonçait il y a quatre ans déjà.

    Sinon, votre billet repose sur une hypothèse discutable : celle que Wikipédia veut avoir le plus possible de contributeurs (et de contenus ? vous n’en parlez pas) quel qu’en soit le prix à payer. Or, l’objectif de Wikipédia est au contraire d’avoir une encyclopédie neutre (ce que vous voulez enlever), sous licence libre (pas forcément compatible avec le personnal branding) et rédigée par les internautes. Changer totalement de cap uniquement pour avoir plus de lecteurs/contributeurs n’a aucun intérêt selon moi.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Zèdez le 24 août 2011 - 16:49 Signaler un abus - Permalink

    Bonjour, j’ai 25 ans, homme, 6&&X, Wikipédien depuis 6 ans. Hmm, comment dire poliment ? Cet article, que j’ai lu d’abord sur Fluctuat, est, je trouve, un torchon. Très déçu qu’il ait été repris par OWNI. (oui, bon, je suis moins modéré que certains dans les commentaires.)

    Le seul avantage est qu’il donne (peut-être) un écho de fond du fantasme que se fait la société française de Wikipédia en gloubi-boulgant les expériences (effectivement souvent malheureuses) des nouveaux contributeurs et de la lorgnette qu’on les médias qui ne prennent pas suffisamment de temps pour se renseigner convenablement (comme ici typiquement).

    Rapidement et pour ne pas complètement mâcher le travail des futurs journalistes qui liront cet article, quelques pensées (je ne détiens pas La réponse — tout bon geek la connait — seule la communauté La détient).

    Le “”"déclin”"” du nombre de contributeurs. étude demandée par la fondation. résultat plutôt moins de contributeurs, mais comparez la croissance de la Wikipédia en kazakh de la WP en anglais. avis personnel : peut-être, et alors ? et je suis pas sûr que la communauté (WP) soit globalement au courant de cet “état de crise” (mais demandez, faites un sondage). il est dommage que les médias ne publie que ça, ça fait un peu curée.

    Web 2.0 : bof, je pense que (la communauté) Wikipédia se fout d’être traité de Web 2.0 ou autre, ce n’est pas son objectif (c’est de faire une encylopédie ;) juste, si les gens arrivent mieux à contribuer si c’est “Web 2.0″ alors WP devrait être “Web 2.0″ (et pour le pratiquer avec les nouveaux, effectivement une interface WYSIWYG serait un plus pour beaucoup de gens)

    experts : oui, tout le monde dit ça depuis le début de WP, et la 2e question est toujours “qu’est-ce qu’un expert ?” et les avis divergent, donc bon.

    “règne des machines” : tiens, je l’avais jamais vue celle-ci. ça fait un peu délire et fantasmes de l’auteur ici.

    réseaux sociaux : certains se prennent à imaginer WP comme un réseau social (au sens facebouquien du terme). la communauté se charge régulièrement de rappeler que le but premier est de faire une encyclopédie. après, comme sur tout site permettant aux visiteurs de s’exprimer, des aspects sociaux se développent naturellement. le Wikilove est voulu pour inciter les contributeurs à se remercier mutuellement lorsqu’ils font du bon travail sur leur domaine (ça fait toujours plaisir d’être remercié).

    neutralité : un truc semble-t-il peu intuitif au début. il me semble qu’au début de WP c’était moins clair qu’aujourd’hui (le but était de faire une encyclopédie) et que le principe de neutralité est venue rapidement, puis de rajouter des sources pour appuyer la neutralité (et multiplicité des points de vue lorsqu’il n’y a pas accord unanime sur un sujet).

    Donc pour conclure : oui, WP est difficile à appréhender pour les nouveaux, mais il ne tient qu’à la communauté de mieux s’organiser pour mieux accueillir les nouveaux et qu’aux nouveaux de prendre connaissance un minimum avant de s’insurger que leur groupe de hard-ragga tout nouveau n’est pas accepté (oui, ça n’existe peut-être pas, justement)

    @Adam: ça semble avoir un rapport avec les nombres premiers, chercher sur TinEye.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Ladioss le 24 août 2011 - 17:08 Signaler un abus - Permalink

    Si le Wikipédien pur jus, dans son milieu naturel, sonne comme un bureaucrate en plein exercice de jonglerie avec les bâtons enflammés d’une myriade de règles qu’il est seul à connaitre, dès qu’il en sort, il devient un idéologue passionné (et qui semble presque avoir réussi à s’auto-convaincre avec sa propre propagande)…

    J’éditais énormément sur WP vers 2004-06, j’avoue que voir apparaître ce type de spécimens ne m’a pas poussé à continuer. L’article n’est sûrement pas exempt d’erreurs factuelles (et les réseaux sociaux rien à foutre), mais il résume bien la lassitude de beaucoup “d’anciens” wikiphiles, je trouve.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Jean Philacridus le 24 août 2011 - 19:10 Signaler un abus - Permalink

    Retour d’expérience d’un candidat contributeur :

    Après à peine deux contributions, en page de discussions d’articles, j’ai fait les frais d’une saute d’humeur du petit dictateur du coin (un certain LGD). Ce qui m’a valu :

    - Un bannissement à vie.
    - Un effacement pur et simple de mes contributions.

    Le tout sans la moindre explication, sans le moindre motif, sans la moindre possibilité de recours (puisque mon compte et mon ip sont bloqués), dans l’arbitraire le plus totale. Simplement parcequ’un administrateur s’était, ce jour là, levé du pied gauche ….

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • wikipédien le 24 août 2011 - 20:02 Signaler un abus - Permalink

    Jean Philacridus : mais bien sûr… Vous vous aussi nous parler des autres comptes que vous avez créés (KimIlSungOurSunshine, Bibi Linca, Honey Teeth) et de l’article-canular sur Bibi Linca ? Si vous vandalisez Wikipédia, oui, vous êtes bloqué. Que vous osiez encore vous plaindre ici est assez incroyable !

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Max le 24 août 2011 - 20:13 Signaler un abus - Permalink

    Bravo ! Excellent article ! Les passages sur le personal branding sont très bien saisis, mais avec un profond désaccord. Wikipedia ne peut pas et ne doit pas exposer ses discussions internes, elle est produite par des savoirs collectifs et ne peut être appropriée par certains individus. C’est contraire à sa politique, et j’en suis heureux.

    Pour continuer : http://culturevisuelle.org/esthetiquesindustrielles/?p=49

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Jean Philacridus le 24 août 2011 - 20:38 Signaler un abus - Permalink

    @wikipédien : Allégation fausses, mensongères, infondées, tenant du fantasme et de l’amalgame et par ailleurs démenties par la recherche effectuée par la vérification d’adresses ip, vérification dont, alors qu’elle fut pourtant par lui même demandée, n’a semble-t-il pas cure le petit admin tout puissant derrière son pc, petit admin appliquant avec zèle le style “je préfère 10 contributeurs innocents bannis, qu’un vandale en liberté”.

    Le fait est que ce jour là LGD s’était levé du mauvais pied, il croisa un vandale multi-facette … et décida, dans le doute, de bannir tout ce qui passait dans le coin, aveuglément, arbitrairement, … lamentablement ….

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
    • Caroline le 7 mai 2014 - 2:10 Signaler un abus - Permalink

      simulation,Don’t expect conasstincy from Talibans.அத சமயம , தல ப ன ன inconasstincy அவர கள க க உபய கம கத த ன இர க க ம . ஏன ன ல , ய ர வத க ட ட ல , அவரக ள ந க கத த க கழ வ வதற க ய ஸ ப ல ஆக இர க க ம . ம ல ம 100% கன ஸ ஸ டன ச ய க க ரந த எழ த த கள எட த த ல ஒர வர ம அந த பக கம ச ல ல ம ட ட ர கள . அதன ல , ஒரளவ க ரந தம மக கள இழ ப பதற க . க ரந த அழ ப ப தங கள த னவ கள ச ற வதற க .

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
    • car in insurance rate le 11 juin 2014 - 11:37 Signaler un abus - Permalink

      One or two to remember, that is.

      • Vous aimez
      • Vous n'aimez pas
      • 0
      Lui répondre
  • Zèdez le 24 août 2011 - 21:38 Signaler un abus - Permalink

    Dans le cas de M. Jean Philacridus, au moins 3 personnes ont jugé l’article comme étant un canular, voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Le_Bistro/20_août_2011#Et_un_Botul.2C_un_.21

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Régis le 25 août 2011 - 0:49 Signaler un abus - Permalink

    Je suis d’accord avec plusieurs des points soulignés dans l’article, notamment la complication croissante des règles.

    Toutefois, je ne perçois pas bien la distinction qui est faite entre “la neutralité de points de vue” et la solution proposée de “multiplicité de points de vue”. En tous les cas, cela dépend de la définition de “la neutralité de points de vue”.

    Dans la page sur le sujet ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Neutralit%C3%A9_de_point_de_vue

    On peut lire : “Respecter la neutralité de point de vue ne consiste pas à adopter un point de vue intermédiaire, mais à présenter et clairement identifier chaque point de vue.”

    Serait-il possible de développer davantage sur les différences entre ces deux principes ?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Jean Philacridus le 25 août 2011 - 8:00 Signaler un abus - Permalink

    @Zedez : Pour rappel je ne suis jamais intervenu dans la création, la modification, la suppression, le revert ou quelque édition que ce soit de l’article que vous citez. Je n’ai fait qu’intervenir, en passant, tranquillement, à une seule reprise, dans la discussion à son sujet … dans la page de discussion de l’article.

    Ce dont visiblement le tout puissant admin LGD derrière son pc ne semble même pas, dans son aveuglement borné, s’être rendu compte … se contentant de bannir sans discernement tout qui était passé par là quelle que fut la nature de son intervention.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • josette marion le 25 août 2011 - 11:51 Signaler un abus - Permalink

    Je survole OWNI à chaque envoi
    au sujet de Wikipedia, je trouve que, quelque soit le sujet, il y a toujours un renseignement intéressant, et surtout pour les amateurs d’opéras en particulier, de musique en particulier, les vies de musiciens avec les liens sont des informations très enrichissantes
    j’ai 77 ans, je suis loin du geek de 30ans
    il m’arrive de consulter Wikipedia sur beaucoup d’autres sujets, cela remplace une bibliothèque d’encyclopédies surtout quand on habite un studio de 26m2!!!!!!!!!!

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Yann le 25 août 2011 - 16:00 Signaler un abus - Permalink

    Article intéressant, je suis d’accord avec une partie seulement. Je ne crois pas en effet que Wikipedia est menacé par la force des sites plus centrés sur le personal branding. Je suis convaincu que beaucoup de gens restent prêts à contribuer gratuitement à l’encyclopédie sans gagner en visibilité.

    Par contre, je suis convaincu que la politique actuelle de modération de Wikipedia, supposée protéger la neutralité de l’information et donc la qualité des articles, est en train de tuer l’encyclopédie. Indubitablement, le nombre de nouveaux contributeurs diminuent. Tous ceux qui s’y lancent actuellement (moi-même également) sont confrontés à des règles absurdes et une hiérarchie méprisante mais productive. Cela ne serait pas un problème si la force de l’encyclopédie est justement de pouvoir de pouvoir se baser sur la sagacité des foules pour assurer sa qualité. Or, la foule diminue, et il ne faudra pas longtemps pour que WIkipedia soit dominé par quelques centaines d’experts auto-proclamés qui imposeront leur point de vue (via des mécanisme de modération mais aussi des mécanismes sociaux), faisant perdre toute portée encyclopédique ou objective aux articles de l’encyclopédie.

    Accessoirement, il ne fait à mon sens pas de doute que certains contributeurs ayant des droits d’administration utilise Wikipedia pour limiter l’accès à Wikipedia à leurs concurrents, ce qui n’est qu’un exemple parmi d’autres pour montrer combien l’information est déjà totalement orientée à l’heure actuelle sur l’encyclopédie.

    Bref, je m’arrête là. Si, il y a quelques années, j’aurais pu encore recommander Wikipedia comme source d’information utile (au sens utilisable), je ne la recommanderais plus que comme passe-temps où toutes les informations sont à vérifier dans des sources crédibles

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Russell Holyshit le 25 août 2011 - 16:23 Signaler un abus - Permalink

    Bonjour à tous,

    Je suis quelque peu troublé, suite à la lecture des deux articles sur Wikipédia, et d’une partie des commentaires sur ce site. Il semblerait qu’une grosse erreur s’est glissée dans votre degré de compréhension :

    Wikipédia n’est pas une encyclopédie. Elle se dit l’être mais ne possède en rien la qualité et l’intelligence de toutes les encyclopédies dites marchandes (et ce n’est pas pour rien qu’elles le sont). Aucun travail de recherche à l’Université ne peut être basé sur une recherche Wikipédia qui n’est qu’un Google centralisé et un peu mieux classé.

    Cette erreur est si scandaleuse que la plupart des newbies sur Internet oublient même que de véritables encyclopédies existent, et ce, depuis Diderot. Que le site web Wikipédia s’effondre ou non, qu’importe, comme tout forum associatif, le degré d’attention et de contribution est variable, en fonction de la conflictualitée propre à la vie de l’organisme. Cependant cette époque, ce siècle du “free” ouvre les portes d’un gigantesque bazar réflexif où il est permis de croire que tout est à porter de tout le monde. Etes vous réellement sérieux ? Où est passé la philosophie de ces deux derniers siècles, et je ne parle pas du néo-humanisme utilitariste dont vous faites l’exemple à travers ce débat pour ou contre Wikipédia (ou pour ou contre son déclin, ou pour ou contre son transfert vers un réseau social) ? Nous ne sommes égaux en rien, et la qualité d’un travail signifie l’élitisme vis-à-vis des actants.

    Cette question pourrait se diviser en deux points, dont le premier n’est plus finalement, le véritable sujet de mon étonnement. L’égalité est factice, et refuser de le voir ne change rien à la donne. Par conséquent, voir Wikipédia comme le libérateur de la connaissance décrédibilise non seulement les véritables possesseurs de la connaissance (je parle de ceux qui ont passé des années de leur vie à l’étudier, à l’enrichir, et à l’exposer au public contre une faible rémunération, vis-à-vis du travail accompli — et non, je ne suis pas contre le téléchargement illégal), mais aussi ceux qui contribuent à ce forum qu’est Wikipédia ! Citez des sources ne veut pas dire que les connaissances sont exactes ! Lorsque vous parlez d’un sujet, il faut en être l’expert ! Pourquoi croyez vous qu’un philosophe, qu’un mathématicien, ou qu’un physicien ne peut publier qu’après (ou peu avant) avoir passé et obtenu sa thèse ?

    Outre le fait que le marché utilitariste diffuse et disperse les connaissances par souci de contrôle, cette connaissance dont le créateur de Wikipédia semble être le messie est à la connaissance ce qu’un livre de physique nucléaire vendu à la Fnac écrit par n’importe quel blaireau sortit d’un foutu C.A.P. cuisine vaut à une transmission de savoir !

    Je ne critique pas Wikipédia dans le sens où ce site occupe les mains vides d’un bon nombre d’égocentriques et de petits branleurs du dimanche plus apte à baragouiner et à créer de la propagande qu’à réellement contribuer à l’effort historique de recherche et de mise en archive des connaissances mondiales. Je ne critique pas Wikipédia dans le sens où ce forum apporte parfois la réponse à une question que l’on se pose lorsque l’on est aux toilettes et qu’un célèbre nom nous revient. Je ne critique pas Wikipédia dans le sens où toutes les idées sont bonnes à expérimenter, que l’application soit une victoire ou un échec : dans le cas de Wikipédia, nous savons désormais que le public ne peut pas s’occuper de ce travail qui détermine “l’identité” humaine. Je ne suis pas non plus un défenseur de la hiérarchie diplômante : je pars simplement du constat qu’on ne peut pas demander à un boulanger, aussi utile soit-il, de devenir expert en physique fondamental. Car oui, messieurs les nerds, messieurs les geeks, et vous mesdames du Web, être nerds ou geeks ne signifie pas, malgré les heures dépensées devant votre ordinateur à amasser de la connaissance, que vous en êtes maitre. Vous êtes à la rigueur cultivé (cela reste encore à voir, car aujourd’hui, la culture est un nom aussi populaire que chips, et comme ce dernier, elle se vend à toutes les sauces), mais certainement pas apte à retransmettre ce savoir en ajoutant votre censure interprétative sur un soit disant concept démocratique. Si vous étiez au fait de la philosophie politique, vous sauriez que depuis un siècle, des armées de philosophes se battent pour montrer au peuple que la démocratie n’est pas, ou plus, ce qu’elle était dans son idéal premier. Comme vous le remarquez très judicieusement, le phénomène “petit chef” a envahi votre chasse gardée. Ce n’est pas dû à la forte propension d’imbéciles sur le net, ou encore à la magie du cosmos, mais tout simplement dû à l’effort démocratique que vous tentez d’appuyer, mais sans savoir ce que cela veut dire. La démocratie amène la stagnation, puis, une fois l’idéalisme évaporée, apporte son lot de dirigeants, assoiffés, non pas parce qu’ils sont nés ainsi mais parce que le processus de socialisation les y amène, par la reconnaissance qu’ils obtiennent malgré la réticence que les internautes possèdent.

    Je pourrais continuer longtemps comme cela, mais, à l’ère du Twitter, j’ai peur qu’on ne s’arrête qu’au premier 140 caractères. Ceci étant dit, encore une fois le débat ne porte pas sur le fond du problème, mais sur la forme, ce qui prouve que la connaissance et la sagesse nécessaire à votre fameuse “maturité”, Monsieur Samuel, à celle que vous accordez à ce forum, n’est en fait qu’un vent d’auto complaisance digne de la crise d’adolescence à retardement constatable autant chez le créateur, que parmi les wikipédiens. Je m’attire certainement les foudres, et je récolterais surement du troll, mais il serait peut être temps de stopper la machine de la bêtise tant que vous savez encore lire.

    Sur ce, je serais ravi de vous fournir une petite bibliographie sélective à celui ou celle qui voudra s’instruire sur la compréhension du conflit, et non la gérance par degré de résolution, comme nos politiques s’amusent à le faire depuis maintenant l’apogée de l’ami Keynes.

    Cordialement,
    Russell Holyshit

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Rustic Morron le 25 août 2011 - 16:45 Signaler un abus - Permalink

    Russell Holyshit : Challenge Accepted, rendez vous dans 50 ans pour faire un point d’étape.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Klorydryk le 25 août 2011 - 17:02 Signaler un abus - Permalink

    Mon cher Russell, cesse d’avoir peur et ouvre les yeux, tu te trompes de cible.
    Wikipédia a ouvert la connaissance au plus grand nombre. Pas l’expertise : la connaissance. Une centralisation d’informations, de qualité tout à fait correctes, accessibles sans se déplacer avec ses bottins encyclopédiques.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Russell Holyshit le 25 août 2011 - 17:12 Signaler un abus - Permalink

    @Rustic Morron : Les prédictions sur l’avenir ne sont pas aisées, surtout lorsque l’on sait que la prédiction à long terme, car 50 ans sur une échelle humaine tient du long terme, est non pas improbable, mais impossible.

    Il ne s’agit donc pas là d’un message sérieux, et j’apprécie l’humour. Cependant, étant donné que je dois être le seul à y voir un trait d’esprit, je me permets de préciser ceci : Si challenge il y a (car, excusez moi, mais je n’ai jamais évoqué ne serait-ce que l’hypothèse d’un challenge, à moins que dans votre langue, “constat” signifie “valeur hasardeuse s’appuyant sur de frêles idées émises par l’Incompétence personnifiée”), quel bonheur tirerez-vous lorsque les mots porteurs de sens seront galvaudés par des ersatz ? Lorsque les simulacres remplaceront la raison, l’intelligence, et la scientificité ? Quelle est cette stupide guerre que mène Internet contre le monde réel ? Et surtout, qui croyez-vous être derrière votre ordinateur ? Vous pensez vous plus fort, plus intelligent, plus intéressant peut-être ? Votre phrase est digne des propos les plus alarmants de notre génération (oh, j’espère, j’espère avoir affaire avec quelqu’un ayant dépassé la dizaine d’années) : “challenge accepted” ne fait pas de vous un personnage plus cool mais le proto-esclave d’une sérialisation et d’une virtualisation à l’échelle planétaire (quoique le Groenland semble intact). Il n’y a pas de challenge, il n’y a que la sécurité de voir naitre sous la fausse draperie de la liberté et du libre-tout, l’enfant bâtard de la stupidité, de l’ “Idiocraty”, du règne du flou, et non pas du contre-sens, ou du non-sens, (car notre époque, ou du moins, le siècle qui la précède serait celui du sens, ce qui est une blague hilarante lorsque l’on sait la raconter) mais de l’a-sens, ce qui est strictement inenvisageable pour la population moyenne.

    Maintenant, si vous n’êtes pas capable de comprendre chaque notion, chaque terme, chaque phrase de cette réponse, je vous prierais de ne pas surenchérir. Le commentaire constructif plaît, le troll insupporte.

    Et pour l’instant, sauf mé-compréhension de ma part, (et dans ce cas là, sachez ne pas tenir compte de la véhémence de mes propos) vous venez de recourir au masque de l’insupportable.

    Cordialement,
    Russell Holyshit

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Russell Holyshit le 25 août 2011 - 17:25 Signaler un abus - Permalink

    @Klorydryk : La peur n’a rien à voir avec mon discours, Klorydryk, mais bien avec l’étude de l’évolution des sociétés et la polémologie qui l’accompagne. Je vais pourtant te répondre : le plus grand nombre ne sait pas ce qu’est la connaissance. Ce que vous appelez la connaissance est un recueil de données culturelles propres à l’étude anthropologique, études qui, sans que vous le sachiez, existent partout dans le monde. Si vous aviez vraiment envie de vous ouvrir à la connaissance, vous auriez cherchez l’adresse du Quai Branly, à Paris, par exemple, ou bien n’importe lequel laboratoire d’anthropologie en France, ou partout dans le monde. Voyez vous, il ne faut pas expliquer le résultat a posteriori de l’action. Wikipédia n’a rien apporté, il a créé le besoin de connaissance, connaissance qui n’en sont pas réellement puisque non approuvée par les personnes qui en sont à l’origine. Pourquoi croyez vous qu’à l’air du capitalisme démentiel, un site tel que Wikipédia ai pu aussi bien fonctionner ? Simple, si on étudie le comportement au ceteris paribus du fonctionnement sociétal : toute chose donnant l’impression d’être important, se faisant rapidement et donnant l’impression d’une accessibilité pour tous fonctionnent à merveille. Le marché tourne de cette manière, et ne pas le savoir fait de vous la marionnette de votre propre théâtre et par conséquent du mien (voilà pourquoi je me permets de m’expliquer sur le sujet).

    Saviez vous qu’un homme occidental classique, disons normal pour ravir feu Gilles Châtelet, n’utilise que 300 mots en moyenne ? Comprenez vous maintenant pourquoi un savoir “encyclopédique” (mes aïeux…) est inutile à la masse ? Comprenez vous maintenant qu’un savoir “encyclopédique” (sic!) d’une qualité inexistante (car la qualité est déterminée par un label, et le label est déterminée par des experts [Triste moment pour votre raisonnement n'est ce pas ?]) est au minimum insultante, au maximum dangereuse pour le joyeux luron en quête d’un peu de lecture (tout ceci étant en parfaite relation avec la montée des blogs et parallèlement de l’inutilité de ce qu’on y met)?

    Bref, comprenez vous maintenant qui se trompe de cible ?

    Cordialement,
    Russell Holyshit

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Rustic Morron le 25 août 2011 - 17:37 Signaler un abus - Permalink

    “quel bonheur tirerez-vous lorsque les mots porteurs de sens seront galvaudés par des ersatz ”

    Le sens des mots évolue avec le temps, c’est le principe d’une langue vivante. Vouloir fixer le sens c’est mot c’est tuer la langue. N’oubliez pas que Wikipedia, comme Internet et les langues ne sont que des outils.

    Plutot que de les pointer du doigt, il serait plus interessant de s’occuper de l’éducation que l’on fournit aux nouvelles générations vis à vis de ces outils. Or cette éducation est inexistante dans le systême éducatif actuel.

    Plutot que de dire “Wikipedia c’est le mal, et heureusement que c’est interdit dans l’utilisation universitaire” il serait bien plus interessant d’expliquer aux eleves qu’utiliser Wikipedia comme source unique sans le recouper avec d’autres sources ( qui sont pourtant souvent citées dans les articles de Wikipedia ), ca ne sert à rien, parce que peu pertinent.

    Concernant le fait d’être “cool” et d’être un proto-jenesaisquoi, j’en ai rien à carrer, du moment qu’on me fout la paix et qu’on me laisse construire les outils et le bagage culturel qui me semblera utile pour moi.

    Désolé de ne pas être un intellectuel et d’avoir du mal et de ne comprendre qu’un mot sur trois de ce que vous écrivez, mais que voulez vous, je suis un amateur de choses simples.

    Si wikipedia vous semble être une mauvaise idée ou une fausse encyclopédie, rien ne vous empêche de monter votre propre projet et de tenter de démontrer au monde entier ( qui vous en sera reconnaissant, si si ) que vous aviez raison, que wikipedia n’est pas une encyclopédie.

    Moi, un troll ? Surement, mais même les pires trolls sont utiles à la société, que vous le perceviez ou non.

    “Internet is serious business, but not too much”

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Cédric Le Merrer le 25 août 2011 - 17:40 Signaler un abus - Permalink

    @RUSSELL HOLYSHIT Tu n’y parviens peut-être pas de la façon que tu avais prévu, mais je dois admettre que tu présente un argument convaincant du danger qu’il y a à mettre à la portée de n’importe qui des mots et des concepts qu’il ne maîtrise pas.

    (oh, je ne devrais pas répondre, je sais, c’est idiot. Si vous m’y reprenez, tentez de m’en empêcher, merci)

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Rustic Morron le 25 août 2011 - 17:41 Signaler un abus - Permalink

    Ha, et la définition d’un mot n’est rien d’autre qu’un consensus entre un groupe de gens vis à vis du sens global de celui-ci.

    Personne ( hormis le fameux peut-être Dieu ) ne peut se prévaloir de détenir LA vérité concernant le sens d’un mot. ( d’ou le fait que les usages et sens d’un mot peuvent varier d’un endroit à un autre et d’une époque à une autre ).

    Bien à vous.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Klorydryk le 25 août 2011 - 17:56 Signaler un abus - Permalink

    @Russell
    Vous vous exprimez avec une déférence qui fait peur à lire. A moi cette fois-ci.
    La connaissance n’est pas la propriété d’une minorité. Le “peuple”, la “masse”, comme vous le crachez avec un tel dédain, j’en fais partie, vous en faites partie. Et c’est le rôle de la Société que d’élever le niveau de ses membres, quels qu’ils soient. Je suppose que cela vous gonfle d’égo de pouvoir démontrer une certaine maîtrise du vocabulaire (mais moins de la grammaire), et de dépasser par ce seul critère une partie de la population.
    Je suppose néanmoins que sur un certain nombre de sujets, je vous considérerais comme un ignare. Et il ne me fera pas plus plaisir que de pouvoir vous transférer mes connaissances.
    Vous avez l’air d’appartenir à ceux qui prônent une société toujours plus égoïste, fiers de leurs acquis et comptant bien les conserver. Et en cela vous m’attristez.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Russell Holyshit le 25 août 2011 - 18:05 Signaler un abus - Permalink

    @Rustic Morron : Votre réponse est intéressante à bien des niveaux. Cependant, je vais en critiquer quelques aspects avant de poursuivre. Dans la religion catholique, Dieu ne connait pas la valeur du mot, puisque c’est l’homme qui détermine et nomme chaque chose. Ceci étant dit, le point de culture s’arrête là.

    En linguistique, la langue n’est pas réellement un outil. En fait, il s’agit d’une fonction maitresse de l’évolution, et ne peut donc pas être transformée à souhait, par choc successif. Il s’agit d’un long processus, mais grosso modo, vous touchez juste en ce qui concerne le changement. En cela, je ne m’oppose pas du tout à vous. Cependant, actuellement, encyclopédie a une définition, et Wikipédia ne rentre pas dans cette “case”.

    Maintenant, vous parlez de système éducatif : En France ? Si c’est le cas, sachez qu’il est absent et vous seriez surpris d’apprendre qu’Internet y est pour beaucoup. Cependant, je ne peux pas m’entretenir de cela avec ici, car nous ferions un grave hors sujet. Je vous invite donc si le sujet vous intéresse à me contacter par commentaire sur mon site web.

    Wikipédia n’est pas utile à l’école, ou à l’université, car nous possédons déjà nos systèmes de recoupement d’informations, tel que Persée, qui fonctionne bien mieux que notre ami W. De ce fait, il n’y a aucun intérêt d’utiliser un outil plus médiocre, lorsque l’on possède l’actuel meilleur.

    Pour ce qui concerne le projet de créer une encyclopédie, étant sociologue, je dois dire que votre proposition m’amuse. Je le fais déjà, et ce justement au sujet de la polémologie, ou le traitement du conflit.

    Maintenant, veuillez m’excuser si l’accusation de troll vous a touché, mais l’agencement de votre commentaire me rendait sceptique. Et si vous êtes amateur de choses simples, sachez que le monde qui vous entoure n’est pas simple, et qu’il faut parfois se sacrifier pour permettre à d’autres, comme vous, de vivre dans la simplicité. Ce qui me donne une forme (assez vulgaire et très dangereuse) de légitimité à propos des savoirs que je transmets.

    Cependant, j’apprécie plus de discuter avec vous que de constater la bêtise de celui qui semble être à la une de ce site : @Cédric Le Merrer, force est de constater que vous ne maitrisez que rarement le génie que vous développez dans vos articles. Par conséquent, avant de vous faire critique d’un modèle, ou d’une idée, armez vous du respect qui est dû à ceux qui honorent votre prose.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • garfieldairlines le 25 août 2011 - 18:18 Signaler un abus - Permalink

    @Russell Holyshit

    Je tiens a apporter quelques corrections, et notannement que wikipédia a vocation a montrer l’état du savoir de l’humanité au moment actuel.

    Par là je veut dire que si tout le monde dit que la terre aurait été plate, alors wikipédia aurait également dit ceci.

    De plus, ce n’est pas un forum, et encore moins un réseau social, et bel et bien une encyclopédie. Encyclopédie qui par ailleurs selon un test de Stern (magazine allemand) s’en sort nettement mieux question fiabilité que encyclopedia britannica.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • zorun le 25 août 2011 - 18:30 Signaler un abus - Permalink

    @Russell Holyshit : Persée est un « portail de revues en sciences humaines et sociales ».

    Je vois mal comment on peut comparer Wikipédia et un agrégateur de revues comme Persée, pour deux raisons :
    – Wikipédia n’agrège pas son contenu : celui-ci est *créé* par les contributeurs.
    – Wikipédia a vocation à proposer un éventail de contenu beaucoup plus large que les simples sciences humaines et sociales (ce que vous sembliez d’ailleurs également ignorer dans un commentaire précédant traitant d’anthropologie)

    Je ne doute pas que Persée soit un outil précieux pour ses utilisateurs (qui, au passage, ne sont pas les mêmes que le public visé par Wikipédia — encore une différence), mais merci de comparer ce qui est comparable.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • NO le 26 août 2011 - 10:35 Signaler un abus - Permalink

    Je suis assez sidéré d’à quel point le réactions de wikipédiens “corporate” sont pile dans la ligne de ce décrit l’auteur: mâles, parisiens ou au moins ultracitadins (la remarque sur vesoul ou rodez qui semble passer pour n’avoir pas le potentiel pour hébeger des connaisseurs ou connaisseuses de ce qu’est le net), pétris de certitudes alors que c’est le doute qui conduit la connaissance, etc etc etc.

    Je ne ferai pas le coup du repenti, puisque pour eux le repenti a tort, sinon il n’aurait pas abandonné le navire (j’admets malgré tout corriger grammaire et orthographe dès que nécessaire). Je dois avouer une amélioration qualitative du WP français ces trois dernières années suites aux traductions d’une langue à l’autre, plus besoin de systématiquement passer à la version anglais ou allemande pour avoir une exposition plus digne des diverses thèses courant les milieux universitaire.

    Là où l’auteur de cet article a parfaitement raison, c’est sur ce que sont les pages “discussion”. Pour comprendre ces pages, il faut, 1/ les trouver, 2/ se rapporter à TOUS les contributeur ayant discuté et leur page de modif pour savoir pourquoi et d’où sort ce qui est débattu en 2 demi-lignes 3/ lire toutes les pages de discussion où ces débats se répercutent. En gros faire un travail de recherche sur le travail de recherche, ce dont WP ne vaut pas le coup. Si, arrivé là, on a encore envie de modifier, il faut avouer qu’on prend plaisir d’un manière étrange.

    WP est une république d’experts, parfois auto-proclamés, parfois réels. Sur les sciences dites dures ou exactes, le problème est moindre et ne se pose pas de manière aussi aigüe, seuls quelques controverses sur certains sujets habituellement plutôt pointus existent. Encore que l’incapacité rédactionnelle de certains font tourner la consultation à la rencontre pédagogique du troisième type.

    Le problème principal est dans ce qui est réalisé avec les sciences humaines, l’histoire notamment. L’histoire est construite par l’historien, et celà pose problème aux experts WP: ils ne veulent pas reconnaître qu’en favorisant à cause du NPOV ou du sourçage tel ou tel point de vue ils peuvent parfois modifier ou créer les faits (et leur crédibilité) et ne relatent en rien simplement ces faits. A leur crédit encore, il est souvent impossible de relater des faits.

    Ca peut conduire ailleurs à des aberrations, notamment en culture, où à une époque (je ne sais pas si c’est toujours le cas), deux choses arrivaient couramment: d’une part les fondateurs/expérimentateurs n’étaient pas sourçables faute de livre existant sur le sujet (les livres sur un underground ne paraissent qu’après sa mort)- ce qui pose problème quand on recense des continuateurs/vulgarisateurs, d’autre part le poids/autorité de l’ancienneté tel, qu’on pouvait avoir tort sur des projets artistiques menés par nous-même!

    Toujours sur l’imperfection du sourçage, pour certaines musiques “niches” étaient exigées une tournée relatée par un média connu (connu = qualité?) ou un article/itw par un média connu. Ces musiques étant des niches économiques, les parutions les concernant sont des niches économiques elles mêmes, qui vivent de la pub faite par les projets, et souvent, pour avoir un article ou qu’on parle de sa tournée, il faut payer. Donc en suivant ici on a intérêt encyclopédique = sourçage par média non alternatif = copinage/argent. Le résultat est l’opposé de l’intention.

    Ceci à cause d’un principe simple: le pouvoir est considéré comme neutre. WP n’est en aucun cas libertaire, il est libertarien, et considère donc que les forces existant dans la société n’ont pas d’impact sur les projets, seuls les individus en ont. Ce qui laisse bien sûr de côté les non-émancipé-e-s. A partir de ce moment, la hiérarchie comme la justesse des savoirs se calque sur l’existante sans la remettre en cause, et WP n’est ni un contre pouvoir pédagogique, ni même une encyclopédie alternative, elle n’est qu’un reflet, plus ou moins pâle des biais existants dans un pays où l’édition est aux mains de peu, et l’éducation accessible à peu. Elle fait moins bien ce qui a été fait avant.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • David20cent le 26 août 2011 - 11:52 Signaler un abus - Permalink

    @ Russell / “étant sociologue”… t’es con de me faire rigoler j’ai renverser mon thé. Mais j’ai passé un bon moment qdm. Je rigolais parce que je voyais plus où tu voulais en venir…bon en fait tu voulais juste parler de toi et nous montrer que tu étais drôlement futé…mais pas tant en fait. Fallait pas écrire ” étant sociologue” Là tu barres en sucette grave garçon.
    Je suis le troll de service…mais j’aime bien.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Alnurn le 26 août 2011 - 12:56 Signaler un abus - Permalink

    @NO:
    En effet, il y aune majorité d’hommes jeunes sur wikipedia. Et les sciences humaines sont par nature assez “incertaine”.

    Cependant, c’est un problème qu’on va retrouver sur d’autres encyclopédies, où le point de vue de l’auteur est tout aussi subjectif, et n’est peut-être pas autant remis en cause.

    Le problème du sourçage est relatif : on trouve beaucoup de sources sur internet même, et son absence n’est pas toujours considérée comme éliminatoire.

    Alors oui, le sourçage et la discussion est un travail difficile et énervant, qui tourne souvent à “l’expertise”, mais qui est nécessaire, comme je pense pour une autre encyclopédie : les arguments ou exemples sont nécessaires au savoir, c’est comme ça. C’est l’une des garanties que ce qui est écrit est “vrai”. A nous de faire en sorte que ce ne soit pas une bureaucratie et que l’ambiance de discussion soit bonne.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Wikibuster le 28 août 2011 - 22:14 Signaler un abus - Permalink

    @ASTRINGUES: Il n’y a absolument rien de libertaire dans le Wikipédia réel, la plupart des administrateurs sont des gens ultra-autoritaires et certains le revendiquent, voici ce que déclarait TigHervé le 4/8/2009, depuis cette attitude alors étonnante est devenue la norme : “J’arrive ici par le salon de médiation mais plutôt comme administrateur si vous voyez ce que je veux dire.”
    ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Signalisation_routi%C3%A8re_bilingue#Perseverare_diabolicum )

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Trololol le 29 août 2011 - 9:35 Signaler un abus - Permalink

    @wikibuster Une citation incriminante, qui rappelle les heures les plus sombres de notre histoire. Ca commence comme ça et ça finit par un génocide. heureusement que vous êtes là pour nous prévenir !

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Wikibuster le 29 août 2011 - 10:05 Signaler un abus - Permalink

    @Trololol : Ah vous aussi vous trouvez que c’est incriminant le discours des admin ?

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • onpeutplus le 29 août 2011 - 20:01 Signaler un abus - Permalink

    wikipedia etait tellement libre que se sont infiltres les societes de com, les attaches de presse ou parlementaires, les militants de tout ordre religieux ou politiques et qu il est impossible actuellement de modifier certaines pages
    une fois franchi la mefiance des anciens (parfois complaisants avec les bloqueurs de pages) et ben plus possible de modifier

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Wikibuster le 29 août 2011 - 20:35 Signaler un abus - Permalink

    @onpeutplus : On parle souvent des lobbies qui influeraient sur Wikipédia mais c’est un millième de ce que font les admins, ils se sont pas bénévoles du tout, ils se payent en orientant systématiquement les articles vers ce qu’ils croient être la “neutralité” et qui n’est en fait que leur niveau de connaissance très médiocre. Essayez de créer un article sur un sujet qu’ils ne connaissent même pas de nom et ils le supprimeront en deux minutes. Ces minables sont excités par le petit pouvoir que Wikimédia les a laissé prendre, Wikipédia est pourri de l’intérieur, sa réputation ne peut qu’empirer et ensuite les contributeurs ficheront le camp massivement.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Globule le 4 septembre 2011 - 22:36 Signaler un abus - Permalink
    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Russell Holyshit le 8 septembre 2011 - 10:50 Signaler un abus - Permalink

    Pour répondre à l’ensemble des critiques qui ont été faites en mon absence, je me permets de vous fournir ceci, qui expliquera un peu plus clairement mon point de vue : http://dorenavrant.wordpress.com/2011/09/08/l%E2%80%99internet-ou-l%E2%80%99empire-du-moins/

    Bonne lecture,
    Russell Holyshit

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Wallace le 27 mai 2012 - 19:26 Signaler un abus - Permalink

    Envie de mieux comprendre la bourse en ligne ? http://lesoptionsbinaires.blogspot.com/

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • where

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • asLado9rqy0k le 2 décembre 2016 - 23:02 Signaler un abus - Permalink

    [url=http://buysynthroid100.top/]synthroid[/url] [url=http://buy-yasmin.pro/]buy yasmin[/url] [url=http://tretinoin-cream-05.trade/]tretinoin cost[/url] [url=http://levitra-coupon.trade/]levitra[/url] [url=http://tadalafil0.top/]tadalafil[/url]

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
2 pings

Derniers articles publiés