Fibre et politique…

Le 18 septembre 2010

Pour la dernière campagne électorale australienne, les travaillistes ont introduit un volet télécom dans leur programme proposant un réseau de fibre optique... dans les campagnes.

Pour la première fois dans l’Histoire de l’Humanité, un parti politique gagne une élection sur un programme comportant un volet télécommunications avec la mise en œuvre d’un réseau optique pour les…. campagnes. Et pas les villes…

Que voilà des gens intelligents ! Car se sont les ruraux qui ont le plus besoin de très haut débit et de services adaptés, plutôt que les rats de villes… qui ont a priori tout ce qu’il faut en mode traditionnel (1.0) dans un mouchoir de poche…

Mais de quel pays s’agit ? En fait un continent : l’Australie...

Les travaillistes emmenées par Julia Gillard ont en effet remporté les récentes élections face aux libéraux conservateurs qui dans leur programme ne proposaient que du sans fil pour les sous-hommes des campagnes australiennes…

Et pour avoir visité une partie de ce magnifique pays (voir mon blog) je dois vous dire que la campagne australienne et son bush c’est grand comme l’Europe… Julia met 43 milliards de $ australiens sur la table... !

Très courte majorité certes, mais majorité quand même…

Ne suivant pas au jour le jour le climat politique australien, je ne sais pas trop si le programme fibre a joué beaucoup dans la balance… (Soudo-san qui est plus introduit que moi dans les milieux australiens nous donnera certainement son avis sur son blog ou en comment de ce billet…)

En tout cas, le moins que l’on puisse dire c’est que Miss Julia a un caractère bien trempé… (voir ici).

Je ne sais pas trop si Madame Aubry chez nous a la même vision du monde que Madame Julia… Mais cela serait bien que pour la la prochaine élection présidentielle, les futurs candidats nous fassent part de leur position dans ce domaine… En 2012 on peut espérer avoir régler les problèmes de retraites… On pourrait peut-être s’occuper un peu plus de l’avenir ?

Il y a chez nous quelques 30.000 communes qui ont moins de 5.000 habitants. Ces gens là n’auront probablement jamais de fibre avant un certain temps. Les opérateurs privés ne sont pas intéressés par ce marché. Donc les communes des campagnes ont les mains libres pour prendre leur destin en main… Et plutôt que d’attendre que notre aimable Etat s’en occupe, ils feraient mieux de s’y mettre.. Cela fait quand même quelques millions de Gaulois, qui feraient bien de secouer leurs élus locaux, et de bâtir un plan de mise en œuvre, comme nous essayons de le faire à Villiers le Mahieu…

Nous avons aussi un parti Vert (à la différence des autres pays démocratiques qui n’ont généralement que 2 parties : la Droite, la Gauche; les Républicains, les Démocrates; les Travaillistes,… etc..). Chez nous il y  a quelques clans qui veulent tous voler le pouvoir à notre Vercingétrorix (j’ai relu récemment la guerre des Gaules du grand Jules : il n’y a rien de changer sur le fond)… Les Verts nous parlent-ils de la mise en place d’une infrastructure de télécommunications à TRÈS haut débit pour favoriser le télétravail (par exemple) ? Pourtant moins de déplacement physique = moins de CO2 ? D’autant plus qu’à lire les enquêtes sur ces thèmes, il me semble que les salariés français sont prêts pour le télétravail ?

Photo CC Wikipedia : MystifyMe Concert Photography (Troy) et CC FlickR : 1suisse

Article initialement publié sur le blog de Jean Michel Billaut

Laisser un commentaire

  • Nicolas Chapuis le 18 septembre 2010 - 15:50 Signaler un abus - Permalink

    En 1996, le programme éducatif Enlaces au Chili avait permis d’équiper une partie du pays en fibre optique (ou du moins d’exploiter un réseau déjà bien développé), faisait arriver Internet dans les villages reculés via ondes radio si besoin, offrait une plateforme de contenu participatif, donnait aux universités le rôle de relais/assistance/formation qui formaient les instituteurs à l’utilisation du Web comme support de travail avec les enfants! 1996! C’était vraiment bluffant quand en France personne quasiment ne savait ce qu’était le Web / http://www.enlaces.cl/ > Il existe toujours. :)

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre

Derniers articles publiés