Les blogueurs à la lumière de leur écran

Le 26 juin 2011

La photographe américaine Gabriela Herman a photographié un blogueur qui lui en a recommandé un autre, et ainsi de suite. Le résultat est une série de portraits à la lumière des écrans, un voyage intimiste entre online et offline.

Comment avez-vous commencé cette série ?

Je suis blogueuse depuis trois ans et avide lectrice de blogs, devenus ma première source d’information. Ils me nourrissent et me réconfortent. Aujourd’hui, les blogueurs sont même devenus très influents puisqu’ils présentent, analysent et filtrent l’information, ce qui n’était pas évident au départ. Certains sont respectés et reconnus dans leurs domaines de prédilection. Je voulais trouver une manière de travailler sur la connectivité à l’ère du numérique et sur la façon dont nous vivons et utilisons notre temps. Cette série montre comment depuis ces coins sombres, les blogueurs apportent une valeur ajoutée et changent la façon dont les gens interagissent dans le monde.

Quelle est votre vision des blogueurs ?

Je crois profondément que les blogueurs nous connectent et nous rapprochent. D’une certaine manière les blogueurs ont participé à inverser la tendance dans notre ère technologique en créant un échange authentique entre blogueur et lecteur. Bloguer c’est être une plateforme interactive, avec un dialogue qui permet l’établissement de relations online et offline. Le fait que la technologie isole est une question largement débattue, il y a indéniablement beaucoup d’effets positifs dans cette évolution du online.

Parlez-nous de votre mise en scène et de la façon dont vous avez travaillé avec les blogueurs.

J’ai commencé à photographier des blogueurs avec cette idée en tête : permettre aux spectateurs de jeter un oeil sur ces jardins secrets en utilisant les écrans comme seule source de lumière. Le principe était de commencer par un blogueur et de lui demander de m’en recommander un autre dans son blogroll. De la même façon que leurs blogs sont liés les uns aux autres en ligne, leurs portraits le seraient aussi. C’est à travers nos écrans, ces phares lumineux, que le monde s’ouvre et que nous nous retrouvons liés les uns aux autres.

En reproduisant ce concept online en offline, je recrée de façon similaire la relation entre blogueur et lecteur. En tant que photographe, je me suis retrouvé dans une position qui me permet de voir ces blogueurs pendant que je tire leur portrait, alors que eux ne me voient pas. Je n’avais pas réalisé ce qui était à l’oeuvre jusqu’à ce qu’un blogueur me le fasse remarquer : ma démarche reproduisait à l’identique cette interaction entre le blogueur et son public, dans le sens où les lecteurs peuvent les voir et savoir qui ils sont, alors qu’à l’opposé, les blogueurs savent peu de choses sur ceux qui les lisent.

Pensez-vous faire évoluer la série ? De quelle manière ?

J’ai commencé ce projet début 2010, mais je n’ai pas pu continuer les prises de vue à cause de mes déplacements. En fait, ça a été bénéfique de faire une pause et de pouvoir éditer les portraits de tous ces gens, et prendre du recul sur l’état du projet. Je suis actuellement en train de refaire des portraits. Je vois vraiment cette série finir en exposition.


Les portraits de blogueurs de Gabriela Herman ont été dénichés sur Fubiz La série complète est disponible sur son site. ©tous droits réservés

Laisser un commentaire

  • Rubin le 26 juin 2011 - 15:52 Signaler un abus - Permalink

    Tous, sans exception, utilisent un Mac.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • WilnocK le 26 juin 2011 - 15:57 Signaler un abus - Permalink

    Que l’on soit un mec ou une fille, j’ai l’impression que ca aide pour etre blogueur d’avoir une forte poitrine, pourquoi??

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Alice le 26 juin 2011 - 20:58 Signaler un abus - Permalink

    @Rubin : non, la 7ème a un Sony !

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • lolincan le 27 juin 2011 - 15:28 Signaler un abus - Permalink

    las imagenes son geniales recogen la esencia de un blogger!!!!!!!! owni ESPAÑA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • nlr le 28 juin 2011 - 13:17 Signaler un abus - Permalink

    Ce que je trouve remarquable dans cette série (la photographe l’a-t-elle-seulement observé ?) c’est que tous les “ces coins sombres” d’où cogitent ces blogueurs (et blogueuses) sont des intérieurs passablement bourgeois, aisés, sortes d’alcôve douces sponsorisées par Habitat et consorts. On comprend que comme il s’agit d’une “chaîne” qui “connecte et rapproche”, il y aurait donc plusieurs blogosphères : celle des nantis et celle des autres, invisibles ici.
    L’on aurait aimé voir, pour une vision plus globale et plus humaniste, quelques boîtes de “8,6°” joncher le sol, quelques cendriers pleins posés sur des tables fatiguées, etc. Enfin vous voyez : une vision plus réaliste de ce qui se passe AUSSI dans d’autres quartiers. Il va sans dire que votre exposition, chère Melle Noor, gagnerait en force, en intérêt. Et en information bien entendu. Mais c’est vous qui voyez.

    Mlle Noor : Gabriella Hermann n’est pas photojournaliste ni documentariste. Elle photographie les blogueurs proches de sa sphère personnelle. Nous évoquons bien dans l’entretien la mise en scène et le dispositif qu’elle a mis en place, qui correspondent a une vision subjective assumée et non à un projet documentaire. Je vous conseille un coup d’oeil à la galerie de Wolfram Hahn, gagnant d’un prix au dernier World Press Photo.

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • Zornus le 3 juillet 2011 - 23:31 Signaler un abus - Permalink

    C’est un peu la fête à Apple… Moyen je trouve :p

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
  • beefour le 16 juillet 2011 - 11:58 Signaler un abus - Permalink

    The Illuminati
    Evan Baden
    http://www.evanbaden.com/

    • Vous aimez
    • Vous n'aimez pas
    • 0
    Lui répondre
2 pings

Derniers articles publiés