50 ressources repérées par les aaaliens [best-of du web: nov & dec 2009]

Le 3 janvier 2010

Cela fait bien trop longtemps que l’on a pas réalisé de #Weeklybest. Le Weeklybest c’est quoi ? C’est le meilleur des liens sélectionnés sur le web par la centaine d’aaaliens, ici sur les 60 derniers jours ! Avant d’aller plus loin, voici deux recommandations “coup de coeur”, toutes chaudes, pour le week-end : - Politique : “Finkielkraut-Badiou: [...]

Cela fait bien trop longtemps que l’on a pas réalisé de #Weeklybest. Le Weeklybest c’est quoi ? C’est le meilleur des liens sélectionnés sur le web par la centaine d’aaaliens, ici sur les 60 derniers jours !

Avant d’aller plus loin, voici deux recommandations “coup de coeur”, toutes chaudes, pour le week-end :

- Politique : “Finkielkraut-Badiou: le face-à-face
sur le Nouvel-obs, entretien intégral, de haute volée.

- Médias : “10 conseils de pro“,
par Cécile Dehesdin sur Slate.fr sans langue de bois et sans tabous ! Conseils que pourrait illustrer la courbe ci-après, repérée par Rue89 (source : business insider, la chute de l’emploi dans les journaux américains depuis 15 ans)

graphique-journalistes

Je vous propose de continuer ce billet selon les mêmes tags, politique & médias.

Bon surf à tous /-)

Politique (et société) :


Vertus démocratiques de l’Internet

Comment caractériser les formes politiques de la révolution Internet ? Dans cet essai, Dominique Cardon met en évidence les tensions qui traversent le réseau des réseaux, notamment l?égalité radicale des internautes, la visibilité extrême des subjectivités, la production de solidarités nouvelles, la construction de la légitimité.

La révolution numérique considérée comme une quatrième révolution

Patrick Peccatte traduit à nouveau un texte du philosophe Luciano Floridi. “La révolution numérique renouvelle notre point de vue de tous les jours sur nous-mêmes et sur la nature ultime de la réalité (…). Les objets et les processus sont de plus en plus considérés comme “dé-physicalisés”, dans le sens où ils ont tendance à être traités comme indépendants de leurs supports (…). Le critère d’existence – ce que cela signifie pour une chose d’exister – n’est plus effectivement immuable, ni potentiellement soumis à la perception, mais il est potentiellement soumis à l’interaction, même si celle-ci est impalpable. Être, c’est être sujet à interaction, même si l’interaction est seulement virtuelle. (…) Au lieu d’être perçus comme des individus, des entités uniques et irremplaçables, nous devenons des produits de masse, des entités anonymes parmi d’autres entités anonymes, exposées à des milliards d’autres en ligne. (…) L’infosphère absorbe progressivement tout autre espace.”

Réinventer la démocratie à l’heure des réseaux et de la transparence

Tom Steinberg, est le directeur de MySociety, une association britannique qui développe des sites web pour améliorer la vie démocratique. Parmis les nombreuses réalisation de MySociety, Tom présente longuement FixMyStreet, un site web permettant aux citoyens de faire part, très simplement, des problèmes locaux, dans leur rue, dans leur quartier qu?ils voudraient bien voir résoudre par leurs élus (véhicules abondonnés, nettoyage, lampadaires défectueux, graffitis?). Tous les signalements sont documentés et agrégés et chacun est adressé par mail, aux services de la municipalité correspondante par le service, libre à eux d?y répondre ou pas. Pour 6500 euros de développement, FixMyStreet a permi de signaler quelques 50 000 problèmes dont la moitié ont été traités et résolus.

E-Democracy vs. Open Democracy

Toujours sous l’angle de la distinction Cathédrale/bazar de Eric S. RAYMOND…notion, entre autres, de “démocratie sémiotique” : “depuis une décennie, le régime des médias de masse dominant depuis le xxe siècle a été durablement déstabilisé par des innovations techniques qui ne lui appartiennent pas (Internet, p2p?). Cette mutation a donné lieu à une mutation sociale irréversible, celle-là même dont parle Henry Jenkins, et dont le premier signe est l’échange des rôles culturels institués ; une réversibilité des rôles auteur/diffuseur/programmeur/spectateur.(…) la read/write culture [Cf. Lawrence Lessig "Remix Culture" ] (…) Dans une atmosphère de « démocratie sémiotique », telle que l’a métaphorisée John Fiske [24 Routledge, 1988 ] (…) le « pouvoir-dire » des praticiens d’Internet en cet âge expressiviste peut se documenter et se décliner suivant différents registres…”

Des partis de masse aux partis de réseaux

Derrière cet engouement pour les « SocNet » (social networks), se profile bien évidemment le précédent de My.BarackObama.com, la fameuse plate-forme au coeur de la campagne victorieuse d’Obama, systématiquement citée dans chaque article accompagnant le lancement d’un autre réseau partisan. La parallèle est évident mais trompeur : l’outil ne fait pas la communauté et le réseau ne fait pas le Président. Les différences entre My.BarackObama.com et les réseaux sociaux politiques français sont plus importantes que les points communs. C’est moins la technique que le contexte politique qu’il faut prendre en compte lorsque l’on s’essaie à ce type de comparaison.

Social media ‘could transform public services’

Social media could transform the NHS and other public services in the same way that file-sharing changed the music industry, a conference has heard. Growing use of tools, such as Facebook and Twitter, offered an opportunity to reinvent services, delegates heard. The MyPublicServices event debated ways to harness these conversations, many of which are critical, to make services better and more inclusive. If this was not done, many services would be undermined, speakers said.

10 projets pour aider les citoyens à être les chiens de garde de nos gouvernants

Kathie Donnelly dresse une liste des 10 projets parmi les plus intéressants permettant de surveiller nos surveillants.

Le multilinguisme est un humanisme

« La langue de l’Europe, a dit Umberto Eco, c’est la traduction ». Dans un essai aux résonances politiques, François Ost prend les armes pour la diversité des langues et leur irréductibilité. La traduction a lieu d’abord à l’intérieur d’une même langue, et doit s’affranchir du mythe de la langue unique.

“L’opinion du pair prime sur celle du père” (J. Marcadé, Chef de bureau au Ministère de la défense)

En réalité, l’opinion publique n’existe plus dans ses formes anciennes, figées par des sondages instantanés. Elle est en perpétuelle construction, comme une galaxie au sein de l’univers. Elle est devenue une opinion planétaire, une « opinion sans frontières », une opinion « nomade », à l’instar des nouvelles relations humaines et sociales.

Les 400 culs: Une pétition pour “décriminaliser” les putes

Nous vivons dans un pays où, officiellement, nous sommes libres de disposer de nos corps. Dans la réalité, c?est interdit. Les lois qui soi-disant protègent les prostitué(e)s ne font que rendre leur vie impossible. Le mois dernier, une escorte s?est fait arrêter. Son seul crime: elle possédait un site internet.

Économie non rivale et communautés d’information

“trois approches complémentaires, visant à cerner l’originalité des communautés qui se développent sur l’internet : une approche historique, afin de préciser les similitudes et les différences entre les communautés rurales et ouvrières des XVIIIe et XIXe siècles et les communautés virtuelles ; une approche économique, afin de mettre en lumière le rôle des communautés dans une économie non rivale, c’est-à-dire une économie où la valeur se situe majoritairement dans l’élaboration des formes plutôt que dans leur reproduction industrielle ; une approche ethnographique, enfin, pour analyser la nature du lien communautaire, qui ne repose ni sur le don, ni sur l’altruisme des participants mais, comme dans le cas du système des objets Kula, sur l’échange asynchrone, qui formate un type particulier de relation, durable mais étroitement limitée à l’entretien d’un patrimoine non rival circulant”

Education : De l’information à l’innovation | Generation Y 2.0

“Le monde éducatif doit aujourd’hui faire face à une véritable révolution.” L’école ennuie, l’entreprise fait peur. Peut être y a-t-il moyen de changer les choses dans cette culture du « chiant ». Plutôt que de baisser les bras en se considérant victime de « l’ère de la distraction », les enseignants inventent de nouvelles voies pour lutter contre l’inattention en adaptant le fond et la forme, et en multipliant les modes d’apprentissage, qu’ils soient online ou offline.

Patient trapped in a 23-year ‘coma’ was conscious all along

“He is never likely to leave hospital, but as well as his computer he now has a special device above his bed which lets him read books while lying down.” Mr Houben said: ‘I shall never forget the day when they discovered what was truly wrong with me – it was my second birth. ‘I want to read, talk with my friends via the computer and enjoy my life now that people know I am not dead.’

Réchauffement : des pirates mettent de l’huile sur le feu

En publiant des courriels volés dans un centre de recherche britannique sur le climat, une mystérieuse équipe provoque une polémique en prétendant montrer que les scientifiques trichent lorsqu’ils annoncent un réchauffement de la planète. Les données sont publiées sur un serveur russe, à deux semaines de la réunion de Copenhague et font les délices des climato-sceptiques.

Quand les objets passent du numérique au physique

Le “paradigme” des objets communicants fait un peu fuir les gens au quotidien: un nouvel imaginaire doit être invoqué pour “habiter” le monde de ces objets > quelques exemples (imprimante 3D…); un nouveau système de co-production d?objet (avec ses lieux >mouvement des Fabs Labs; ses collaborations > comme Thingiverse, Make Magazine, Ponoko, 3DVia) se met en place sous le règne du bidouillage. Exemple ARDUINO de Massimo Banzi >”Arduino est une petite carte semblable à un petit ordinateur de quelques euros, conçu pour être facile à programmer (…) Grâce à un langage accessible au plus grand nombre, de nombreuses personnes et notamment des artistes, utilisent Arduino dans leurs conceptions et installations (…) Alors que fait-on avec Arduino ? (…) :Makerbot, un kit pour construire sa mini RepRap (imprimante 3D) ; Not so White walls, un magnifique papier peint communicant imaginé en 2005 à Ivrea; un radio-réveil tactile piloté par un doudou imaginé en 2004 par Nicholas Zambetti …”

L’âge est neutre sur les usages technologiques

Les chercheurs de Motorola viennent de montrer que l’usage des technologies serait assez également réppartis dans la population quelque soit l’âge. L’âge dicterait de moins en moins l’usage…

Les nettoyeurs du Net

Yves Eudes revient sur ces sociétés de nettoyage du Net qui vous aident à rétablir votre réputation en ligne, comme Reputation Defender ou Reputation Squad… Revue de recours.

Le débats en jeu de rôle

Excellent article de présentation et de synthèse sur le débat sous la forme d’un jeu de rôle axé plus spécifiquement sur l’enseignement en géographie, mais transposable dans d’autres disciplines. En histoire, la phase suivant le jeu de rôle peut plus particulièrement consisté à une comparaison entre ce qui s’est passé dans le jeu de rôle et la situation historique à la base du jeu.

L’usage du web social améliore la maitrise de l’écrit chez les enfants

Selon une étude britannique portant sur les capacités à l’écrit de 3000 jeunes entre 9 et 16 ans, il y aurait une forte corrélation entre les enfant qui utilisent la technologie et leur capacité étendue à la maitrise de la lecture et de l?écriture. Dit autrement : ?Plus les enfants utilisent des modes de communication différents, plus ils renforcent leur capacités à maitriser l?écrit?… Plus vous pratiquez de modes culturels différents, plus vous maîtrisez l’écrit. Rien de surprenant en fait !

Que font les seniors en ligne ? Ils vont sur Facebook et Youtube bien sûr

On savait que la population de Facebook vieillissait. Selon une étude de Nielsen sur les usages des seniors, les Américains de +65 ans sont de plus en plus nombreux en ligne (17,5 millions en 2009 contre 11,3 million en 2004, soit désormais 55 ans de cette classe d’âge) et surfent quelques 58 heures par mois.

Sexting et suicides adolescents

La semaine dernière, le suicide de Hope est devenu le deuxième clairement lié au sexting [envoi par téléphone ou mail de photos à caractère sexuel] et à la persécution qui peut s?ensuivre. À la fin de sa cinquième au printemps dernier, Hope a envoyé une photo de ses seins à un garçon pour qui elle avait le béguin et cette image a fait le tour de l?école. «Des tonnes de gens parlent de moi derrière mon dos et je déteste ça parce qu?ils me traitent de pute!» a confié la jeune fille à son journal intime avant de se tuer. Jessie Logan, 18 ans, qui vivait près de Cincinnati, s?est pendue en juillet dernier après que des photos la montrant nue, qu?elle avait envoyées à son petit ami, avaient largement circulé auprès d?adolescents de sa connaissance. Comment expliquer cet enchaînement horrible débouchant sur une tragédie? S?agit-il de brimades ordinaires, mais avec de nouveaux outils, ou d?une sorte de harcèlement très différente? S?agit-il de cas isolés, ou bien le concert de protestations

Pour une “littératie” numérique, par Francis Pisani

Contrairement à une idée communément admise, les jeunes en savent souvent moins que leurs aînés ne l’imaginent. S’il est vrai qu’ils sont plus à l’aise, l’expression « digital natives », souvent traduite par « génération numérique », est trompeuse, voire dangereuse, dans la mesure où elle masque des disparités croissantes. D’où la nécessité d’envisager une formation spécifique à la dimension numérique. Selon la Commission européenne, « la digital literacy’ devient vite une des conditions de la créativité, de l’innovation et de l’esprit d’entreprise. Sans elle, les citoyens ne peuvent ni pleinement participer à la société, ni acquérir les compétences et les connaissances nécessaires pour vivre au xxi e siècle »

La diffusion des technologies de l’information et de la communication dans la société française (2009)

(La documentation française) En France, près de trois personnes sur quatre disposent d’un ordinateur à domicile, deux personnes sur trois disposent d’un accès à l’internet, mais un adulte sur deux “ne se sentirait pas compétent pour utiliser un ordinateur”…

Médias (et journalisme) :


Mes liens de prof

“Il y a quelques semaines, j’ai donné un cours aux étudiants de première année du CJF, sur l’écriture Web. Je ne suis pas prof, j’ai le talent pédagogique d’un misanthrope bègue et deux malheureux atouts – en plus de ma fausse modestie: ma conviction et ce que je sais de mon métier”, par Eric Mettout, rédacteur en chef de l’Express.fr

Journaliste et animateur de communauté : deux métiers en un ?

La profession connaitrait-elle une mutation ? A terme, tous les journalistes animeront leur propre communauté sans qu?il n?y ait plus de rédaction dédiée au community management. « Ils ne travaillent plus pour un support mais pour une marque. Mon rôle, c?est de développer cette marque dans des communautés externes, via les réseaux sociaux ». Antoine Daccord ( Figaro.fr )

Why is Gen Y Now Flocking to Twitter? (theories and speculations) So what gives? Why has Gen Y seemingly changed their minds about the social microblogging network that only months ago they avoided? A recent AP article offered up some ideas including the influx of celebrity tweeters, pressure from teachers or bosses, and it even hinted that Gen Y’ers entering the workplace have found value in the network for business-related purposes. That same sentiment was shared by Meredith Sires of Gen Y trend-watching site, YPulse. She theorizes that the rapid growth in the 18-24 demographic has to do more with the recent college graduates segment of that group finding ways to build entirely new online contact lists and create new identities more closely tied to information-sharing.

Que rapportent les applications iPhone aux sites d’information ?

Un papier bien documenté, de Rue89.

“Google vous connaît mieux que vous-même”

Ecrans a la bonne idée de nous proposer une interview de Viktor Mayer-Schönberger, auteur de Delete, les vertus de l’oubli à l’âge du numérique. “Si nous, nous oublions ce que nous avons pensé, dit ou fait dans notre passé mais que d?autres, comme Google, ne l?oublient pas, alors Google a un pouvoir potentiel sur nous.” “La mémoire numérique crée un panopticon temporel, dans lequel nous devons prendre en compte le fait que non seulement nous sommes observés, mais que les générations futures pourront observer ce que nous sommes en train de faire.” Et le scientifique de proposer des solutions humaines plus que techniques à ce problème majeur : “ces outils qui ont rendu l?oubli si coûteux et difficile peuvent aussi nous aider à rendre l?oubli plus aisé”.

Twitter Lists – New York Times

Repéré sur twitter via @misspress , le New York Times propose tout un travail éditorial autour des listes twitter. Où comment se placer au-dessus de la mêlée…

L’image partagée. Comment internet a changé l’économie des images

“Plus encore que leur production numérique, c’est la diffusion des photos ou des vidéos par l’intermédiaire des applications du web 2.0 qui a modifié en profondeur notre rapport à l’image. Analysant la transition d’une économie de la distribution contrôlée à une autogestion de l’abondance, cet article décrit les deux phases qui ont scandé l’histoire de l’installation des plates-formes visuelles. Après une période initiale placée sous le signe de la « révolution des amateurs », la perception du partage des contenus s’est focalisée sur une symptomatique de l’audience. Gouvernés par l’idée d’une concurrence des anciens et des nouveaux médias, ces deux modèles ne décrivent que très partiellement les mécanismes à l’oeuvre, qui relèvent plutôt d’une logique de complémentarité et d’interaction. L’observation des usages réels des plates-formes, comme celui de la consultation encyclopédique, suggère que la socialisation des contenus visuels a créé un nouvel état de l’image comme propriété…”

Peut-on tout confier à Google ?

“En dix ans d’existence, Google a tellement grandi qu’il a fini par se rendre incontournable. Notre courrier, notre mémoire, bientôt notre dossier médical? chaque jour, les serveurs de l’entreprise accumulent de nouveaux détails sur notre intimité. Mais comment le géant Google gère-t-il nos données personnelles ?”

2017 : La fracture numérique repose en paix

La fracture numérique (aux Etats-Unis) sera-t-elle morte d’ici 2017 ? C’est en tout cas ce que pense le rapport (pdf) de Kevin Hasset et Robert Shapiro, professeurs à l’université de Georgetown. Mais, au vu des 300 millions de dollars à investir d’ici 20 ans, elle se réduira plus vite si l’on change les scénarios de financement de l’internet. Si les prix des abonnements n’évoluent pas, il faudra attendre 2017 pour que quasiment tous les foyers américains soient raccordés à l’internet haut débit. Mais si les utilisateurs qui utilisent le plus le réseau payaient leur abonnement plus chers que les autres (les fameux 20 % des utilisateurs qui consomment 80 % des capacités du réseau), alors l’on pourrait atteindre ces objectifs plus vite. Reste à savoir si la tarification forfaitaire de l’internet peut-être remise en cause, alors qu’elle a été la condition essentielle du développement et de la liberté des usages.

Rengainez vos téléphones, la réalité augmentée est surfaite

Chris Dannen n’est pas tendre avec la réalité augmentée : celle-ci n’améliore pas l’expérience utilisateur, au contraire, elle l’a complique. Layar ne changera pas nos vies explique-t-il. On ne lit pas un magazine face à sa caméra d’ordinateur, on ne marchera pas dans la rue avec nos mobiles tendus sous nos yeux.

Mes nouveaux voisins sont sur Facebook

La nature des relations que nous entretenons sur fb ou sur d’autres réseaux sociaux s’apparente à des relations de voisinage

How Murdoch Can Really Hurt Google And Shift The Balance Of Power In Search

Mahalo CEO Jason Calacanis, who used to work for Murdoch?s Digital Chief Jonathan Miller when the two were at AOL, posted a video last week (embedded below) with a simple suggestion: Not only should Murdoch de-index from Google, but he should get Bing to pay him for the exclusive right to index it. TechCrunch Europe?s Mike Butcher has been sniffing down a similar trail.

Danah Boyd > “Streams of Content, Limited Attention: The Flow of Information through Social Media”

To be relevant today requires understanding context, popularity, and reputation. In a broadcast era, we assume that the disseminator organized information because they were a destination. In a networked era, there will be no destination, but rather a network of content and people. Topic won’t be a given. We’re already seeing this in streams-based media consumption. When consuming information through social media tools, people consume social gossip alongside productive content, news alongside status updates. Right now, it’s one big mess. But the key is not going to be to create distinct destinations organized around topics, but to find ways in which content can be surfaced in context, regardless of where it resides.

Philippe Couve, RFI : “j’essaie de faire rentrer du web dans la radio”

MD – Quelles sont alors les principales tendances que vous avez pu identifiées? PC – (490/660) La première concerne les producteurs. Ils doivent se faire un nom, dans la logique du « personnal branding ». Entre le média et le public, il y a un journaliste qui engage aussi sa crédibilité. Il est probable que certains médias deviennent des agrégations de marques personnelles, dans la logique du Huffingtonpost, par exemple. D’ailleurs, les sites média traditionnels ouvrent des blogs aux journalistes. Citons Rue89 ou le Figaro qui, en quelques mois, a mis en place une véritable plateforme de blogs de journalistes spécialisés. La seconde tendance que je perçois concerne l’organisation de la porosité des médias. Ce ne sont plus des boites fermées. Les blogueurs ont un rôle important à y jouer. Il va falloir organiser ces communautés, pour tenter de faire remonter les informations de qualité et, dans l’autre sens, les faire diffuser par le plus grand nombre.

Context is King !

Nous devons réinventer nos métiers dans un cadre radicalement nouveau. Et commencer par admettre la sévérité de la situation et l’ampleur des mutations dans la production, la diffusion et la consommation d’informations.

Un bilan essentiel, également diffusé sur Owni (ici) et PDF disponible là (pdf).

La guerre du web

Tim O’Reilly revient sur la guerre du web : entre Facebook qui ne transforme par les liens en hyperliens, Apple qui rejette certaines applications qui menacent leur coeur de métier… Tim O’reilly répète depuis longtemps qu’il y a deux modèles de systèmes d’exploitation de l’internet : celui de “l’anneau pour les gouverner tous” et celui des “petites pièces jointes de manières lâche”, le modèle Microsoft et le modèle Linux. Allons-nous vers le prolongement du modèle du web interopérable ? Ou nous dirigeons-nous vers une guerre pour le contrôle du web ? Une guerre des plateformes (Google, Apple, Facebook…) ? Il est temps pour les développeurs de prendre position : si l’on ne veut pas rejouer la guerre des PC ou celle des navigateurs, il faut prendre fait et cause maintenant pour les systèmes ouverts !

également publié ici :

La guerre du Web, par Tim O’Reilly – Framablog “Nous sommes à la veille d’une guerre pour le contrôle du Web. Au fond, c’est même plus que ça, c’est une guerre contre le Web en tant que plateforme interopérable. Nous nous dirigeons plutôt vers la plateforme Facebook, la plateforme Apple, la plateforme Google, la plateforme Amazon, les grandes entreprises s’étripant jusqu?à ce qu’il n’en reste plus qu’une. C’est maintenant au développeur de s’affirmer. Si vous ne voulez pas voir l’histoire se répéter comme pour les PC, pariez sur les systèmes ouverts. N’attendez pas qu’il soit trop tard. PS : Une prédiction : Microsoft sera le grand défenseur du Web ouvert, encourageant l’interopérabilité des services Web, tout comme IBM est devenu l’entreprise soutenant le plus Linux.”

et sur Owni, ici /-)

Le Monde va faire la grève des contenus pour LeMonde.fr

Les journalistes du quotidien Le Monde vont cesser, à partir du 1er décembre, d’alimenter le site LeMonde.fr en articles exclusifs pour le web, afin de faire pression sur leur direction pour renégocier l’organisation du travail entre les deux plateformes. Un signe de plus des tensions générées dans les groupes de presse par l’émergence d’Internet, et dans lequel on trouve l’impact indirect, inattendu, de la loi Hadopi.

L’utilisation de Google Analytics serait illégale en Allemagne

Des agences de protection des données personnelles allemandes estiment que l’utilisation de Google Analytics sur les sites web édités en Allemagne est contraire aux lois de protection de la vie privée Selon un avocat de Stuttgart, Carsten Ulbricht, l’utilisation de Google Analytics pourrait coûter une amende de 50.000 euros aux éditeurs récalcitrants, si les agences devaient entamer des procédures pour l’exemple. Mais selon une étude, 13 % des sites allemands utiliseraient le service de Google, y compris de grands journaux comme De Zeit

heuristiquement: Carte heuristique : “les repentis de Facebook”

mindmap des problèmes de 2009 liés à facebook, aux données personnelles

Le web-documentaire, nouvelle forme de récit journalistique

C’est sans doute un des formats journalistiques les plus prometteurs pour la presse en ligne de demain, et les plus excitants, en terme d’exercice journalistique, pour les journalistes. Le web-documentaire,qui mêle photo (sous forme de portfolio en ligne par exemple), son (audio), vidéo, et bien sûr écrit, voire accompagné d’un blog, est une forme de documentaire, donc de récit journalistique, qui exploite simultanément plusieurs ressources propres au web.

Eric Schmidt: How Google Can Help Newspapers

Video didn’t kill the radio star. It created a whole new additional industry.

Twitter, un réseau connu mais peu fréquenté

Une étude des usages du réseau de microblogging révèle que si 60% des internautes français le connaissent, ils ne sont que 9% à l’utiliser. [enquête faite auprès de qui ?]

Devenir influent ?

L’influence s’adapte à la loi du média : d’une stratégie du message standardisé, massif et persuasif à de multiples tactiques d’alliance, réseaux, reprise, réputation, adaptées aux configurations changeantes du nouveau Web.

La disparition du secrétariat d’État à l’Economie numérique est-elle programmée ?

Derrière la rumeur, un bilan intéressant, car contrasté, du passage de NKM à l’économie numérique.

(…)

Vous souhaitez proposer d’autres liens, rejoindre la soucoupe (Owni & les aaaliens), créer un blog ou vous inscrire sur le réseau social ?

> Vous êtes à un clic /-)

Geek année 2010 à tous !

Laisser un commentaire

3 pings

Derniers articles publiés